Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Raven Woods
- Membre : Me And That Man
- Style + Membre : Azarath

BEHEMOTH - Satanica (1999)
Par BIONIC2802 le 16 Juin 2009          Consultée 4691 fois

Tu joues de la guitare en laissant pousser tes longs cheveux soyeux ? Tu te maquilles le visage tout en ayant une voix terrifiante ? Tes albums sont remplis de symboles et tes pochettes en sont envahies (comme ici où tu portes une corne à la façon d’une licorne (?) … mouais … plutôt d’un bouc !). Tu aimes la précision chirurgicale et musicale mais tu n’aimes pas trop la chrétienté ? Tu es revêtu de cuir avec de gros picots sur les genouillères ? N’en jette plus … Je te reconnais, petit scarabée: tu chantes dans BEHEMOTH !

Alors, oui, hein, Satan ça t’plaît ! Du coup, pourquoi pas appeler ton album "Satanica", hum ? Tout ce que tu veux à partir du moment où tu crées une musique de qualité !

"Satanica" est l’album qui a su faire sortir BEHEMOTH de l’underground black polonais (très respecté et quasi chef de file dans son style) dont il est un des plus fervents représentants.
Très motivé d'en découdre et d’appartenir à la reconnaissance mondiale du black metal, BEHEMOTH est avant tout un groupe qui prend tout au sérieux (textes y compris). Ils ont néanmoins capté l’essence du spectacle afin de peaufiner leur message et amener un album d’une intensité forte.

Les musiciens sont d’une redoutable efficacité. Par exemple, Inferno tape sur ses fûts telles une machine: c’est époustouflant de savoir qu’un être humain se cache derrière. En revanche, j’avoue que certains passages en deviennent ennuyants (trop, c’est trop) MAIS attention, ce batteur est un « dieu » dans son jeu (marrant non ?). Il est précis, ok, mais aussi très rapide et sait également varier ses frappes de manière surprenante.

Album court dont chaque morceau est fort complexe (écoutez les parties guitares) dont l’apogée « libératrice », notamment au niveau du jeu de batterie, arrive avec le dernier morceau "Chant of Esxhaton" dont BEHEMOTH nous régale lors de chaque concert qu’ils donnent.

Je dirais donc pour résumer que "Satanica" est un bon album. Technique, intense, précis et black innovant - qui annoncera par la suite de fabuleux albums - mais qui n’a pas encore la patte artistique aboutie qu'on lui connaît aujourd'hui. C’est la transition entre ce que BEHEMOTH a fait avant - black proche de la mouvance « true » en Norvège - et leur carrière actuelle … bien que maintenant, le groupe gagne toujours plus en puissance et dérive vers le death/black grandiloquent comme sur le petit dernier "The Apostasy".

Morceaux cachés : plages 33 et 93 !!!

A lire aussi en BLACK METAL par BIONIC2802 :


FLEURETY
Min Tid Skal Komme (1995)
N’ayez pas peur du changement...




FORGOTTEN TOMB
Springtime Depression (2003)
Maladif, malsain, compulsif, cathartique, intime !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Nergal (chant, guitare, basse, clavier)
- Inferno.666.com (batterie)
- L. Kaos (guitare)


1. Decade Of Oepion
2. I Am
3. Ceremony Of Shiva
4. Of Sephirotic Transformation And Carnality
5. The Sermon To The Hypocrites
6. Starspawn
7. The Alchimist's Dream
8. Chant For Eschaton 2000



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod