Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (23)
Questions / Réponses (1 / 22)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : After Forever, Therion, Evanescence
- Membre : Maiden United
- Style + Membre : Delain
 

 Site Officiel De Within Temptation (713)
 Site Officiel Français (903)
 Myspace (204)
 Chaîne Youtube (260)

WITHIN TEMPTATION - The Heart Of Everything (2007)
Par VOLTHORD le 29 Mars 2007          Consultée 14122 fois

Après un The Silent Force en demi-teinte, le méchant monsieur que je suis ne pouvait qu'attendre la prochaine galette du groupe avec un enthousiasme incertain et une crainte stimulante. Les quelques ouvertures sur le (tout sauf) fameux The Heart Of Everything avaient déjà de quoi me faire spéculer sur une chronique franchement méchante.
La première donnait sur le tube de la BO d'un jeu vidéo qui m'intéresse à peu près autant que la recherche de la qualité intrinsèque du morceau en question, c'est à dire pas du tout. "The Howling" est mignon, on retrouve un petit WITHIN TEMPTATION un peu heavy, une Sharon qui joue les chanteuses rock'n'roll, très gentil, forcément archi téléphoné (mais je sais pas si on peut faire de l'adjectif un vrai argument contre) et nourrissant toujours ses quelques affinités avec la formation américaine qu'elle avait elle-même influencée fût un temps …

Evidemment quand un mois plus tard, pour "représenter" l'album dans le vomi auditif des ondes, nos Hollandais nous pondent leur remix de « Bring Me To Life » avec au menu textes niais, miroir brisé, Sharon transformée en Mylène Farmer, chant à moitié rappé de son conjoint occasionnel Kiss Capote (qui paraît-il a fait des trucs bien à côté mais tant pis, son nom me fait marrer), là forcément on a envie au mieux de ravaler sa coagulation baveuse en un bruit onomatopesque détonant, au pire de gerber.
Si The Silent Force ne faisait pas spécialement honneur à tous ceux qui s'étaient masturbés sur Mother Earth, là c'est plus du déshonneur mais carrément du blasphème. Après ces deux titres qui ont d'ailleurs été placés de manière assez pratique (du moins pour ma chronique) en début d'album, difficile de ne pas tomber dans la critique fade, directe et sans retenue du chroniqueur négationniste borné.

« Frozen » plonge encore dans une facilité pseudo-symphonique, rappelant le non moins
agréable et tout aussi inconsistant « Memories ». On a quand même du mal à classer ça dans "Metal Symphonique" sans grincer des dents, même si les guitares ont repris un peu du poil de la Bête, c’est sans doute que l’orchestre symphonique n’a pas réussi à trouver un seul poil sur la Belle : le but de l’orchestre est à la base d'apporter un truc à un morceau et pas de stagner juste pour revendiquer sa potentielle présence.

Mais bon tant pis, c’est pas un album vraiment fait pour nous autres, les true underground fan of true metal, mais plus pour les novices, ou ceux qui n'aiment pas (du tout) se prendre la tête. Même un « Our Solemn Hour » se voulant plus grandiloquent a ce petit côté surfait et très moyennement convaincant.
Là où « Hand Of Sorrow » patauge dans la semoule d’émotion, avec un refrain certes accrocheur mais déjà-entendu, « The Cross » surnage complètement dans la sauce FM périmée, avec sa tronche rock-popeuse à deux francs six sous (MAIS avec un orchestre symphonique, n’oublions pas), son sample vocal qui bug minablement au bout du refrain, son clavier pseudo-refroidissant aussi ridicule que BHL dans un vrai débat philosophique. Pareil pour la ballade « All I Need », vraiment, mais vraiment navrante. De ce côté là, WITHIN TEMPTATION nous avait habitué à mieux, « Pale » faisant partie de ce qu’il restait à sauver sur TSF. « Forgiven », le titre finissant l’album, s’assimilera avec plus de facilité sans pour autant nous convaincre totalement.

On retrouvera heureusement une vraie douceur sur l’emporté, épique et superbement interprété « The Truth Beneath The Rose ». Un morceau qui, tout comme le titre éponyme (que j’ai fait exprès d’oublier jusque là, par pure mauvaise foi) tend à prouver que WITHIN TEMPTATION n’a pas encore touché le fond.

Comment conclure ?
Comme LACUNA COIL, WITHIN TEMPTATION s'est déprécié au rang d'un EVANESCENCE (qui était franchement bon au départ d’ailleurs), pire, le groupe étazunien passe désormais pour un leader, et les deux premiers pour les suceurs, alors qu'ils auraient eu tant à gagner (artistiquement parlant et même commercialement parlant je pense, le public n'étant pas si crétin pour ne demander QUE la même sauce) à s'affirmer dans la voie qu'ils s'étaient ouverte. La bande à Sharon n’a jamais été pour moi un élément indispensable à la scène métallique, ce qui ne m’empêche pas néanmoins de trouver la perte regrettable.
Alors nos Hollandais se sont-ils suicidés ou non ? Pour moi, à 90% … les vrais bons morceaux se comptant sur les doigts de la main gauche d’une Tortue Ninja amputée d’un doigt.

Peut être que certains trouveront encore cet album assez intéressant (j'avoue que j'ai du mal à comprendre que ça aille au delà de "seulement intéressant"), oui, pourquoi pas, rien n’est dans l'absolu foncièrement dégueulasse ni radicalement chiatique (exception faite de « What Have You Done » bien sûr), cette chronique étant évidemment à prendre avec des pincettes. Mais vraiment, c’est juste trop, trop, trop, trop … gentil.
The Heart Of Everything n'est pas le chef d'œuvre de niaiserie qu'on aurait pu craindre, même s’il aura sans doute la capacité d’atteindre le top des mièvreries métalliques de l’année.

Une nuit de bisous avec Sharon et je remonte ma note, pas avant.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par VOLTHORD :


RHAPSODY
Rain Of A Thousand Flames (2001)
Le point G du Metal Epique

(+ 1 kro-express)



EPICA
The Classical Conspiracy (2009)
Orchestre complet, reprises, et euh... EPICA quoi !


Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
   METAL-O PHIL

 
   (2 chroniques)



- Sharon Del Aden (chant)
- Robert Westerholt (guitare)
- Jeroen Van Veen (basse)
- Martinus Johannes... (clavier)
- Rudolf Adrianus Jolie (guitare)
- Stephen Van Haestregt (batterie)


1. The Howling
2. What Have You Done
3. Frozen
4. The Heart Of Everything
5. All I Need
6. Our Solemn Hour
7. Hand Of Sorrow
8. The Cross
9. Final Destination
10. Forgiven
11. The Truth Beneath The Rose



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod