Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (26)
Questions / Réponses (4 / 23)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cradle Of Filth, Taliandorogd, Khonsu, Catamenia, Mystic Circle, Ad Inferna, Morgul
- Membre : Therion, BØrknÅgar, Insidious Disease, Nocturnal Breed, Chrome Division, The Kovenant , Illwill
- Style + Membre : Troll, Carpe Tenebrum, Old Man's Child
 

 Site Officiel (296)
 Myspace (368)
 Chaîne Youtube (247)

DIMMU BORGIR - In Sorte Diaboli (2007)
Par POWERSYLV le 10 Avril 2007          Consultée 16952 fois

Il y a quelques semaines de cela, je me demandais bougrement ce que devenait DIMMU BORGIR. Album de CRADLE OF FILTH l’an dernier, album rutilant de NAGLFAR en ce début d’année ... mais où étaient donc fourrés les empereurs du black metal symphonique depuis la sortie de l’éblouissant Death Cult Armageddon (2003) ? Certes, vous me direz qu’il y a eu forcément la tournée (date parisienne en 2003 entre autres), qu’il a fallu régler le cas Nick Barker, qu’il y a eu le travail sur la nouvelle version de Stormblast, la participation à l’Ozzfest de 2004 ... mais pas de nouveau matériel, alors que les Norvégiens avaient l’habitude de nous sortir un nouvel opus au minimum tous les 2 ans. La présence de la horde noire planifiée pour les festivals de l’été 2007 (avec entre autres le Graspop et Wacken) nous avait mis la puce à l’oreille, et la nouvelle n’a pas traîné à se répandre ensuite : un nouvel opus est prévu pour Avril 2007.

Autre grande nouvelle : en l’absence d’un cogneur à temps plein, c’est Hellhammer (MAYHEM), batteur titanesque qui est reconduit sur le nouvel opus (il avait participé au Stormblast 2005), ce qui augure du tout bon déjà au niveau des rythmiques, même si Nick Barker est aussi un monstre du genre. In Sorte Diaboli, bien que toujours soigné a néanmoins été composé dans une grande spontanéité et l'ensemble de cette nouvelle offrande sonne de façon plus directe que son prédécesseur auquel on pouvait reprocher un côté trop pompeux. Attention, on retrouve bien ce côté symphonique, véritable marque de fabrique de DIMMU BORGIR, mais celui-ci est un peu plus estompée au profit d'un black plus équilibré, et on trouvera même quelques sonorités plus "old-school" par endroits, surtout dans les rythmiques et quelques sonorités de guitares. La production est encore une fois assurée par Fredrik Nordström (et Patrik J. Sten) et les incontournables studios Fredman, gage d’un rendu de qualité.

Tel le Leviathan en train de sortir de la surface de la mer déchaînée, « The Serpentine Offering » (le single) débute l’album sur des accents symphoniques : introduction à l’album et lien avec Death Cult Armageddon, c’est aussi le début d’une sombre histoire de curé qui découvre sa filiation démoniaque. Car oui, c’est ici de peu ou prou à un concept album auquel nous avons affaire, où s’entrecroisent encore forces ténébreuses et discrètes luminosités. Le thème de la confrontation entre forces obscures et christianisme a encore de beaux jours devant lui. Une luminosité transfigurée par les vocaux clairs de Vortex qui font un retour plus notoire sur cet album (ils avaient été un peu mis au rencart sur Death Cult Armageddon, on les retrouve ici encore à d'autres endroits comme sur "The Sacrilegious Scorn" ou "The Invaluable Darkness"). Je pense que les magnifiques vocaux du bassiste devraient être plus exploités. Mid-tempo, atmosphère démoniaque, vicieuse ou démente, le monde de DIMMU BORGIR s’ouvre encore une fois ici à vos oreilles ébahies.

In Sorte Diaboli, plus rentre-dedans ? Ecoutez donc ce terrible « The Chosen Legacy » ou Shagrath avec sa voix plus ténébreuse que jamais navigue sur les passages bien black aux riffs touffus et au milieu de ces cassures de rythmes précis comme des lames de rasoir. On y retrouve ici de vigoureux relents du grand IMMORTAL, alors que "The Conspiracy Unfolds" flirte même par instants avec l'aura anarcho-ténébreuse d'un ... MAYHEM (!). "The Sacrilegious Scorn" marque par son début cadencé et entraînant, son break au piano et ses passages différents où la voix trafiquée de Shagrath donne un aspect moderne. "The Fallen Arises", instrumental inquiétant mais tranquille (avec quelques samples, genre "bruits de chevaux") nous fait dire que DIMMU BORGIR serait un bon candidat à l'écriture de bandes originales de films d'horreur. Superbe moment terriblement accrocheur, "The Sinister Awackening" marche encore une fois sur les plates-bandes d'IMMORTAL avec son tempo martial. Paysage sinistre et violent, "The Fundamental Alienation" est une pièce cauchemardesque dans le pur style DIMMU où Hellhammer s'illustre dans la précision et la violence. Idem pour « The Invaluable Darkness ». « The Foreshadowing Furnace » termine l’album avec éclat, comme il avait commencé.

Même s'il s'agissait d'un très bon disque, on sentait avec Death Cult Armageddon que DIMMU BORGIR avait été loin dans l'aspect symphonique. Et ceux qui avaient été décontenancés par cette quête trouveront ici une espèce de retour à l'essentiel. Sans révolutionner son style, avec In Sorte Diaboli, DIMMU BORGIR recentre son propos et nous offre encore un album ambitieux, majestueux et marqué du sceau noir de ses concepteurs. Les 9 pièces ici présentées promettent de faire des shows estivaux des Norvégiens de purs moments orgiaques de black metal comme ils savent si bien le faire, sans parler de la tournée européenne d'ores et déjà programmés pour l'automne 2007. Pour les fans les plus acharnés, l'album devrait sortir en 2 versions, dont une curieuse édition limitée avec un miroir pour lire les paroles des chansons imprimées à l'envers ! Et aussi une piste DVD avec la video de "The Serpentine Offering".

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par POWERSYLV :


FALL OV SERAFIM
Nex Iehovae (2006)
En attendant le prochain dimmu borgir ...




DARK FORTRESS
Eidolon (2008)
La relève du Black Sympho est assurée


Marquez et partagez



Par ROOTSPACOROOTS



Par MEFISTO




 
   POWERSYLV

 
   BAST
   FENRYL
   MEFISTO
   ROOTSPACOROOTS

 
   (5 chroniques)



- Shagrath (chant)
- Silenoz (guitare)
- Galder (guitare)
- Ics Vortex (basse)
- Hellhammer (batterie)
- Mustis (claviers)


1. The Serpenitine Offering
2. The Chosen Legacy
3. The Conspiracy Unfolds
4. The Ancestral Fever (bonus Track)
5. The Sacrilegious Scorn
6. The Fallen Arise
7. The Sinister Awakening
8. The Fundamental Alienation
9. The Invaluable Darkness
10. The Foreshadowing Furnace



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod