Recherche avancée       Liste groupes



      
STRANGE METAL  |  STUDIO

Commentaires (11)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Baroness
- Membre : Killer Be Killed

MASTODON - Blood Mountain (2006)
Par CANARD WC le 21 Septembre 2006          Consultée 10157 fois

Si les albums de Metal étaient des canassons sur lesquels il serait possible de parier, je pense que j’aurais été un putain de turfiste. En général, je sens bien venir les albums de merde et ceux pas mal qui se profilent. Enfin, pas sur ce coup-là.

J’avoue : le dernier MASTODON m’a bien bluffé. Mais pas dans le bon sens du terme. Après "Leviathan", je m’attendais à un album terrible. Et c’est très logiquement qu’on pouvait le présager. "Blood Mountain" sentait la tuerie bestiale. Ne serait-ce parce que c’était le bon moment pour le groupe (maturité, succès, moyens...).

Or, "Blood Mountain" n’est qu’une semi-réussite. Pire, il est déroutant.

Alors, on ne peut pas non plus parler de déception car le groupe a évolué pour partir dans une direction audacieuse. C’est du domaine du choix artistique qui ne se conteste pas, même si l’évolution est on ne peut plus étonnante et déconcertante.

"Leviathan" avait posé les bases d’un Metal atypique mélangeant avec bonheur Hardcore et Power Metal, tout en respirant de fond en comble le sens de la mélodie et de l’efficacité. Un mini tour de force en quelque sorte. Et "Blood Mountain" abandonne clairement cette direction en recherchant davantage la complexité, en accentuant sa patte « jazzy » et en arborant des compos longues et ambiantes.

Ce n’est donc plus tout à fait le même groupe. Y en a plus d’un qui vont être surpris par cet album. Au final, le résultat est mitigé :

- d’un coté, en développant une sorte d'aspect « prog », le groupe accentue sa typicité et se démarque encore du sillon Metalcore dans lequel on aurait pu craindre qu’il s’embourbe ;

- de l’autre, l’efficacité et les mélodies ont quasiment disparu. Il n’y a bien que le premier morceau "The Wolf Is Loose" qui renoue avec les précédents. Mais ce qui suit diffère grandement : des titres complexes, des plans alambiqués et un rythme épileptique (Cf. "Capillarian Crest").

"Blood Mountain" en devient pour le coup difficile à appréhender. D’autant plus que la galette n’est pas digeste : près d’une heure de Metal aussi peu accrocheur, faut quand même vouloir se les farcir.

Il est en revanche indéniable que le groupe vient de s’ouvrir une nouvelle porte de sortie artistique. MASTODON se trouve là où on ne les attendait pas. Les voilà seuls dans leur trip.

Reste à savoir si les qualités de la formation leur permettront de se hisser au rang de « fondateur d’un genre nouveau », ou au contraire de rétrograder au niveau des innombrables groupes qui se sont perdus en cours de route. Au regard de ce que le groupe affiche avec son espèce de Free Jazz Metal raté, c’est pas gagné. Qui vivra verra.

En tout cas, pour ma part, je miserais moins sur le prochain MASTODON.


Morceaux préférés du Canard : "The Wolf Is Loose", "Sleeping Giant".
Bof : "Hand Of Stone" (il ne se passe pas grand-chose).
Raté : le très « PinkFloydien » "Pendelous Skin".
Morceaux beurk : "Bladecatcher", "This Mortal Soil".


...


Épilogue

La scène se passe à mon bureau, je suis en train d’écouter "Blood Mountain". Une collègue rentre précipitamment.

La collègue (matant mes oreillettes) : Laisse moi deviner ce que tu écoutes... (enchaînant rapidement) Du Hard évidemment !
Canard (souriant) : Évidemment.
La collègue (intriguée) : J’en ai quasiment jamais écouté moi du Hard. Je me demande ce que ça donne. Tu me fais écouter ?
(je lui tends mes oreillettes, c’est "Circle Cysquatch" qui débute)
La collègue (au bout de deux secondes) : Mais c’est horrible ! C’est horriblement violent, et puis ça ne ressemble à rien...
Canard (coupant) : C’est un groupe de Metal moderne assez complexe en effet.
La collègue : Ils savent ce qu’ils font au moins ?
(je souris)
La collègue : Enfin, c’est vrai qu’en faisant gaffe, on distingue un fond de mélodie, un petit air léger, m’enfin faut s’accrocher ! (continuant) Je ne sais pas comment tu fais.... Moi si j’écoutais ça comme toi toute la journée, je crois que je deviendrais psychopathe.
Canard : Tu ne crois pas si bien dire... Ah ah ah !!!

Canard saisit sa paire de ciseaux et se précipitant sur elle, lui plante la pointe entre les deux yeux. Un mince filet de sang coule le long de son visage.

A lire aussi en HARDCORE par CANARD WC :


NOFX
The Greatest Songs Ever Written (by Us!) (2004)
It's my job to educate false people of NIME




MASTODON
Leviathan (2004)
Monstrueusement irrésistible !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par THE MARGINAL




 
   CANARD WC

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Troy Sanders (basse, chant)
- Brent Hinds (guitare, chant)
- Bill Kelliher (guitare)
- Brann Dailor (batterie)


1. The Wolf Is Loose
2. Crystal Skull
3. The Sleeping Giant
4. Capillarian Crest
5. Circle Of The Cysquatch
6. Bladecatcher
7. The Colony Of Birchmen
8. Hunters Of The Sky
9. Hand Of Stone
10. This Mortal Soil
11. The Siberian Divide
12. Pendulous Skin



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod