Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ATMOSPHERIQUE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Baroness
- Membre : Killer Be Killed

MASTODON - Jonah Hex - Revenge Gets Ugly - Ep (2010)
Par ZIONLEEMASTERSEB le 8 Avril 2011          Consultée 3729 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

MASTODON se plie à l’exercice de la bande originale de film et choisit donc pour se faire une production Warner, chez qui le groupe est signé. Le projet est pour une fois original puisque le quartet enregistre de nouveaux morceaux pour l’occasion. Il n’est pas question ici d’obscurs remix ou de reprises de titres existants. En tout état de cause, il s’agit là d’une bonne nouvelle prête à séduire les fans. De plus, le sujet est tout ce qu’il y a de plus séduisant puisqu’il traite d’un "super-héros" issu de la prestigieuse maison DC Comics.

Jonah Hex, personnage créé par John Albano et Tony DeZuniga en 1972 pour le comics "All-Star Western #10" a la particularité de prendre comme univers celui du western. Jonah a toutes les qualités du cow-boy, rapide et bon tireur mais il a également le pouvoir de s’entretenir avec les morts. Le film diffère peu de l’histoire originale et se concentre sur la chasse à l’homme entre Jonah et Quentin Turnbull commandité par l’Armée Américaine.

Le film est réalisé par Jimmy Hayward, un spécialiste du film d’animation (Le Monde De Nemo, Toy Story) qui s’essaie pour la première fois au long métrage. Le sujet est à priori plein de promesses et le casting alléchant. On y retrouve, deux briscards du cinoche ricain, Josh Brolin (Jonah Hex) qui a débuté sa carrière sur grand écran dans "Les Goonies (1985)" et s’illustrant dernièrement autour de grands réalisateurs comme les frères Cohen, Ridlet Scott et Woody Allen. L’autre, John Malkovich (Les Liaisons Dangereuses, Dans la ligne de Mire), que l’on ne devrait plus présenter, capable du meilleur comme du pire complète le casting dans le rôle du méchant Turnbull. Le résultat est sans appel, le réalisateur est un tâcheron, le film est un four. Il fini en "Direct to video" sans passer par la case salles obscures. L’apparition furtive de Brent Hinds en début de métrage pour l’attaque du train ne sauvera pas le film. Il ne manquerait plus que ça !!!

Pour replacer les choses dans leur contexte, la digression que constitue la bande originale du film "Jonah Hex - Revenge Gets Ugly" se situe dans la discographie officielle du groupe entre l’Enormissime "Crack The Skye" (2009) et son alter ego live "Live At The Aragon"(2011). Cet exercice n’aura que très peu d’intérêt, excepté pour le fan ultime. Seuls six morceaux se battent sur la galette, tous des instrumentaux et composés dans une veine progressive. Sachant que les morceaux cinq et six ne sont que des versions alternatives des deux premiers titres. A n’en pas douter, cet E.P est un futur objet de collection. Vu le faible succès du film, il y a peu à parier sur de futures rééditions.

La touche MASTODON est faible mais reconnaissable. Cinéma "tout public" oblige, il va de soi que le groupe est dans la retenue. Morceaux d’ambiance sans surenchère de décibel ou démonstration technique. Ce disque n’est cependant pas à jetez puisqu’à chacun des titres, MASTODON réussit à capter l’attention. Lourd et sinueux, "Death March" évolue lentement sur quasiment neuf minutes, la pieuvre Brann Dailor est sous tranxène, il n’y aucune surprise notable. "Clayton Boys" débute dans une petite ambiance western sauce MASTODON mais vaut pour son accélération finale et les effets de guitares. Quant à "Indians" et "Train Assault", ils sont sans commune mesure les morceaux le plus MASTODONesques du disque. Brann récupère ses huit bras et offre un jeu jouissif au milieu des compositions syncopées marque de fabrique du gang d’Atlanta. Notons surtout que le travail de composition est l’œuvre quasi exclusive de Brent Hinds.

Cette plaisante récréation, ne vaut pas ce que peut être la machine de guerre qu’est MASTODON dans le cadre d’un véritable album. Ce groupe original a tout du futur grand. Espérons que leur nouvel album à venir pour 2011 sera à la hauteur de l’éloge.

Note réelle : 2,5/5 arrondie à 3/5.

A lire aussi en METAL ATMOSPHERIQUE par ZIONLEEMASTERSEB :


PENDRAGON
Passion (2010)
Fan de Black, cours dans ta grotte.




The KORDZ
Beauty & The East (2012)
Metal atmospherique


Marquez et partagez




 
   ZIONLEEMASTERSEB

 
  N/A



- Troy Sanders (basse)
- Brent Hinds (guitare)
- Bill Kelliher (guitare)
- Brann Dailor (batterie)


1. Death March
2. Clayton Boys
3. Indian Theme
4. Train Assault
5. Death March (alternate Version)
6. Clayton Boys (alternate Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod