Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  DVD

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Kee Marcello's K2 , Red Fun, John Norum , Glenn Hughes
- Style + Membre : Dokken

EUROPE - Rock The Night (2004)
Par STEF le 12 Septembre 2005          Consultée 10323 fois

Rien de tel pour fêter une reformation et la sortie d’un nouvel album que de sortir un petit DVD en guise d’apéritif.
C’est chose faite avec ce "Rock the night", qui reprend 10 clips d’EUROPE, plus une quantité intéressante de bonus qui rendent l’acquisition du DVD indispensable pour les fans d’EUROPE, et même pour les fans de hard FM/hard rock en général, le rapport qualité/prix étant excellent.

Clips : Au nombre de 10, soit l’intégrale des clips d’EUROPE.
C’est avec l’album "The final countdown" que le clip fait irruption dans la carrière du groupe. Le succès aidant, on les retrouvera sur les deux albums suivants.

Cette partie se décompose ainsi :
- "The final countdown", "Rock the night", "Carrie" et "Cherokee"» pour "The final countdown" (1986) .

1986 : l’année de l’explosion "EUROPE": huit millions de copies de l’album "The final countdown", n°1 dans une bonne dizaine de pays dont la France.
Question clips, le minimum a été réalisé : c’est clair qu’ils ne recevront pas la palme de l’originalité. Par exemple, le clip de "The final countdown" est en fait une prestation filmée du groupe lors d’un concert à Stockholm. Pour les besoins du tournage, ce titre a dû être rejoué plusieurs fois lors du même concert !
"Rock the night" a été tourné dans un club de Suède, dans une ambiance survoltée et très décontractée. Un petit concert proche du public, mixé avec des images d’une scène plus conséquente, pour ce qui reste LA tuerie en live (j’ai pu le vérifier récemment !).
Le détail qui tue : Joey Tempest chante avec un tube de ketchup à la place du micro pendant quelques secondes et le détail d’importance : le guitariste Kee Marcello fait sa première apparition sur pellicule.
S’en suit "Carrie", le plus gros succès de Europe aux USA (n°1 radio, n°2 des charts, clip le plus diffusé sur MTV). Un clip très sobre, une scène vide plongée dans l’obscurité et les membres du groupe sous les feux de quelques projecteurs.
Enfin, pour conclure, avec "Cherokee", on sent les moyens plus importants : un clip tourné en Espagne mais qui rappelle les paysages désertiques du Nevada ou de l’Arizona, des figurants, des indiens, des chevaux etc… etc... L’intérêt principal du clip réside bien entendu dans la mise en scène du groupe au beau milieu de ces décors magnifiques.


- "Superstitious", "Open your heart" ,"Let the good times rocks" pour "Out of this time" (1988).

EUROPE est désormais au sommet de la gloire, un poids-lourd du hard et ses vidéos tournent en boucle sur MTV. Les clips sont plus pros, pas spécialement originaux. Ils n’en mettent pas moins la chanson en valeur. C’est bien là le plus important.
"Supertitious", intronisé premier single, est un titre à la mélodie imparable (une évidence chez EUROPE). Son clip est très soigné, très calibré US malgré un décor de manoir européen.
"Open your heart", déjà sorti en single en 1984, a été réenregistré, avec les claviers beaucoup plus présents et un solo différent proposé par Kee Marcello, sans doute pour bien marquer le titre de son empreinte. C’est vrai que ce titre a un tel potentiel qu’une ressortie au moment où tous les yeux sont tournés vers eux était une bonne chose.
Enfin "Let the good times rock" est un clip live pas très original mais efficace, sorte de petit reportage sur leur tournée extrême-orientale.


- "Prisoners in paradise", "I’ll cry for you", "Halfway to heaven" pour "Prisonners in Paradise" (1991).
Retour à un hard-rock plus axé sur les guitares, dans la veine d’un AEROSMITH ("Pump") ou BON JOVI ("New Jersey"), avec l’album "Prisonners in Paradise".
Le premier titre, du même nom que l’album, est pour moi l’une des toutes meilleures compositions du groupe et le clip n’est pas en reste : montage carré, très belles lumières pour un film mélangeant images du groupe avec d’autres qui illustrent la chanson, entre Paris et L.A.
"I’ll cry for you" a été tourné dans un cirque et utilise par moment une technique de juxtaposition d’images qui apporte un petit plus au clip.
Enfin, dernier clip (il y a bien sûr eu depuis celui de "Start from the dark"), "Halfway to heaven", la boucle est bouclée : retour aux sources avec un clip live sur une petite scène proche du public. A noter un Joey Tempest qui a décidé de se mettre à la guitare (et joue même quelques accords par-ci, par-là) et un Kee Marcello toujours impressionnant.

Ces 10 clips servent très bien les chansons qu’elles représentent et permettent tout à fait de s’immerger pleinement dans la musique du groupe. Bilan très positif donc.


Bonus : Au nombre de 5

Des sous-titres anglais sur les parties interviews (réalisées en Suédois, logique). En gros, cela concerne surtout 3 bonus sur 5 :
- un reportage de la télé suédoise qui suit la tournée américaine d’"Out of this World", 1988.
- un extrait de journal télévisé par le Jean-Pierre Pernaut local de 1986, expliquant qu’EUROPE est devenu la plus grosse vente suédoise depuis ABBA avec le succès de l’album "The final Countdown".
- un reportage d’une émission musicale suédoise, sur le concours remporté par EUROPE en 1983, qui a servi de détonateur à la carrière du groupe. Dans ce reportage, l’intérêt est surtout de voir le groupe encore très jeune en studio lors de sessions d’enregistrement du premier album, Joey Tempest and Co interprétant "Children of this Time".

Pour les deux reportages restants, c’est nettement plus conséquent : place à la musique !
- Deux titres de live de 1982, autant dire les tout débuts du groupe. Intéressant musicalement comme historiquement de revoir les images d’archive du concours "swedish rock festival" évoqué plus haut. Le groupe, emmené par un Joey Tempest moustachu et juvénile, interprète deux compos que l’on retrouvera sur leur premier album "In the future to come" et "The king will return". Le son n’est pas très bon, surtout sur le deuxième titre, mais tout ceci passe au second plan. Le reportage se conclut sur la remise du premier prix au groupe.
- 4 titres live de 1984, coïncidant avec la sortie de l’album "Wings of tomorrow". On retrouve Joey (permanenté et sans moustache) & Co pour les classiques "Dreamer", une superbe ballade et "Scream of Anger", le titre le plus rentre-dedans de leur répertoire. Le groupe donne également un avant-goût de l’album à venir, avec "Ninja" dans une version plus directe et moins enrobée de claviers qu’elle ne le sera sur l’album "The final countdown".
Le show se termine sur un titre moins connu du premier album "Memories".
Le son est correct, les couleurs très vives comme au bon vieux temps, bref, un vrai petit régal.

Compte-tenu du prix, qui je le répète est très attractif , il me semble que "Rock the night" mérite la note maximale pour le fan d’EUROPE. Pour les autres et au risque de me répéter (j’en suis bien conscient…), que vous soyez fans de hard /fm ou nostalgique des années 80, il se doit de requérir toute votre attention.
Ne reste plus qu’un DVD 100% live pour compléter ce premier DVD.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par STEF :


Dc COOPER
Dc Cooper (1999)
Hard fm / a.o.r




EUROPE
Best Of 82-92 (1992)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   STEF

 
  N/A



- Joey Tempest (chant)
- John Norum (guitares)
- Kee Marcello (guitares)
- John Leven (basse)
- Mich Michaeli (claviers)
- Ian Haugland (batterie)


1. The Final Countdown
2. Rock The Night
3. Carrie
4. Cherokee
5. Superstitious
6. Open Your Heart
7. Let The Good Times Roll
8. Prisoners In Paradise
9. I´ll Cry For You
10. Halfway To Heaven



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod