Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 7)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Opeth
- Membre : Hellfest Open Air Edition, Bloodbath
- Style + Membre : October Tide, Trees Of Eternity

KATATONIA - Brave Murder Day (1996)
Par MOX le 27 Mai 2004          Consultée 10629 fois

Heureusement pour nous, le groupe se reforme en 1996 sous forme d'un trio: Anders Nyström, Jonas Renske et Fred Norman. Ils signent pour quelques cd de plus avec Avantgarde Music et les voilà repartis pour enregistrer un nouvel album, "Brave Murder Day", qui n'a rien d'un nouveau départ mais d'un retour fracassant.

Ca n'a véritablement rien d'un nouveau départ puisque Katatonia joue toujours du doom, mais tellement différent. La première chose qui surprend c'est la voix. Elle est excellente, puissante, écorchée et gutturale. En fait c'est Mikael Akerfeldt d'Opeth qui enregistre les voix black avec une rare maîtrise. L'ambiance est donc très bien posée. L'autre élément nouveau dans ce Katatonia nouvelle formule, c'est la manière dont le groupe agence ces morceaux. Il base sa musique sur un tempo éculé, une batterie à 2 temps ultra-répétitive et des guitares résonantes et mélancoliques, également d'une effarante répétitivité. Ajoutez à celà le fait que le rythme se casse beaucoup moins fréquemment qu'avant et vous comprendrez pourquoi Katatonia joue du neuf. Les mélodies sont très facilement décelables, la tristesse beaucoup plus palpable, en fait, c'est toute leur musique qui est accessible dès la première écoute.

Même si les morceaux ont un peu tendance à se répéter au niveau des schémas de structure, on ne peut s'empêcher d'être transporté par l'atmosphère dépressive de l'album présente dans n'importe lesquels des 6 morceaux de "Brave Murder Day". Comme je l'ai dit, la recette simplissime d'un rythme cyclique accompagnée de riffs travaillés et mélancoliques plongent l'auditeur dans un état de noirceur évident. Ce deuxième album est une fosse sombre dont on ne peut sortir indemne, tant les sentiments glauques dégagés par le groupe sont communicatifs. Il me reste à vous parler de "Day" morceau décalé, très calme, où Jonas Renske prête sa voix claire sur une musique douce calquée sur le système couplet/refrain que développera Katatonia à l'avenir. Sans pour autant faire d'hymne à la joie, loin de là.

"Brave Murder Day" est une réussite, faisant sombrer n'importe quel euphoriste dans un état second, tout en jouant une musique la plus simple qui soit, un paradoxe! "Brave" est terriblement beau, "12" se rapproche plus d'un doom à la My Dying Bride, les coupures musicales suprenantes en plus. Katatonia ne réitèrera plus de telles mélodies, mais tenez-vous le pour dit: Katatonia a su jouer du doom-metal de la manière la plus juste qui soit: tristement.

A lire aussi en DOOM METAL par MOX :


MONOLITHE
I (2003)
Doom metal




IN THE WOODS...
Omnio (1997)
Un groupe pour qui ça ne sent pas du tout le sapin

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
   BIONIC2802
   POSSOPO

 
   (3 chroniques)



- Blackheim (guitare, basse)
- Jonas Renkse (batterie, chant clair)
- Fredrik Norrman (guitare)
- Mikael Åkerfeldt (chant death)


1. Brave
2. Murder
3. Day
4. Rainroom
5. 12
6. Endtime



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod