Recherche avancée       Liste groupes



      
POP ROCK / METAL  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Opeth, Amorphis
- Membre : Hellfest Open Air Edition, Bloodbath
- Style + Membre : October Tide, Trees Of Eternity

KATATONIA - Tonight's Music (2001)
Par MOX le 1er Décembre 2005          Consultée 2234 fois

(suite de la chronique de « Teargas »)

« Teargas » et « Tonight’s Music » s’étudient de la même manière. Le premier s’acharne à développer des rythmiques typiques du rock froid, cette même tendance à balancer du mid-tempo apparemment si banal derrière lequel se cachent d’énormes guitares glacées, un chant entièrement mélancolique (non, décidément, personne ne fait aussi bien que Jonas Renkse tous styles metal confondus). « Sulfur » et « March 4 » sont de la même trempe que « Teargas », le premier surenchérissant même de riffs tristes et le tout sous atmosphère (et guitares) si étouffée que la musique de Katatonia finit par peser plus que du rock simple ne l’autoriserait.

A l’opposé, peut-être pas finalement, mais dans un contexte légèrement différent, « Tonight’s Music » se démarque en jouant davantage sur les breaks, le passage de guitare acoustique à guitare électrique. Le déjà connu « Tonight’s Music » illustre parfaitement bien ce système. Ce qui ne l’empêche absolument pas de ne jamais respirer la joie de vivre. Il en va de même pour « Help Me Disappear », aux légers relents de « Discouraged Ones » (avec l’ambiance davantage grisâtre qui s’ensuit) et pour « O How I Enjoy the Light », reprise de Will Oldham et bloquée sur la position acoustique. Malgré ceci, Jonas Renkse parvient à paraître plus désabusé qu’il ne l’est (voyez en concert, le bonhomme est d’une transparence à la limite de l’autisme). Et au vu de son talent, c’est évidemment communicatif sans tomber dans l’auto-parodie.

Il m’était permis de critiquer, avec un peu de recul, la seconde partie de « Last Fair Deal Gone Down », moins réussie. « Tonight’s Music » a tenté de creuser cette idée, et il en ressort quelques instants magiques d’égarement, auxquels ni la longueur dérisoire de l’objet (quinze minutes chacun) ni les paroles d’une telle simplicité ne mettent fin. Au contraire, c’est en se plongeant dans quelques lignes comme « I have sulfur in my heart, not enough to give it a spark » que l’on admet que tout va de pair, ici. Musique simple, paroles simples. Et émotion brute, celle qui me touche le plus durablement. Définitivement.

Étant donné la difficulté certaine de se procurer les deux petits bijoux, sachez qu’ils sont entièrement disponibles sur le coffret retraçant toute la seconde partie musicale de Katatonia : « Black Sessions ».

A lire aussi en POP ROCK / METAL :


SAIGON KICK
Devil In The Details (1995)
Un parfait ovni




JANE'S ADDICTION
Ritual De Lo Habitual (1990)
Le chef-d'oeuvre de Jane


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Jonas Renkse (chant)
- Anders Nyström (guitares, claviers)
- Fred Norrman (guitares)
- Daniel Liljekvist (batterie)
- Matthias Norrman (basse)


1. Tonight's Music
2. Help Me Disappear
3. O How I Enjoy The Light (reprise Will Oldham)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod