Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gillan/glover, Desperado
- Membre : Deep Purple, Guy - Mccoy - TormÉ, Ian Gillan Band, Iron Maiden, Samson
- Style + Membre : White Spirit
 

 Site Officiel (674)
 Myspace Ian Gillan (285)

GILLAN - Magic (1982)
Par DAVID le 31 Mars 2004          Consultée 4126 fois

2ème et dernier album de Gillan avec Janick Gers à la guitare. Magic reprend les choses là où la partie studio de Double Trouble les avaient laissé, mais il serait plus juste de dire que Magic constitue un hybride de tout ce qu'avait fait Gillan jusqu'à présent. Donc autrement dit, un petit retour en arrière à quelque chose de plus heavy et efficace, sans pour autant perdre de vue le style édulcoré qui officiait sur Double Trouble. Janick Gers a un peu plus d'espace pour s'exprimer et il en profite pour signer 2 compos, les plus heavy de l'album, comme par hasard ! What's the matter tout d'abord, très agressive (trop même) dans le plus pur style Deep Purple/Rainbow, on se rend vite compte que Janick vénère l'homme en noir. Pas le meilleur titre speed de Gillan toutefois. Et ensuite, un Bluesy blue sea posé et remarquable, très heavy là aussi et dont le jeu de Janick est immédiatement reconnaissable pour les compos qu'il réservera plus tard pour Iron Maiden (ici, on pense à Fear is the key). Aucune inquiétude à avoir, Gillan et toute sa troupe ont toujours la pêche et l'intensité de ses albums ne faiblit pas alors qu'il en sortait un par an à l'époque. Bien sur, on nage en terre conquise et la prise de risque est minime, mais peu importe, le plaisir à l'écoute demeure intact et la qualité est toujours là.

Pour les autres morceaux, on retrouve les compos colorées du claviéristes Colin Towns, ponctuées de refrains catchy et dynamiques (Long gone, Driving me wild) et parfois avec des claviers très enfantins (sur la superbe ballade Living a lie). Sans oublier la pièce épique et progressive de rigueur, Demon Driver, où en 7 minutes Gillan parvient à condenser toutes les facettes de son style toujours aussi inclassable (heavy, prog, rock, FM), et aussi l'excellente reprise de Stevie Wonder, une version musclée de Living for the city.

Malgré un passé discographique déjà chargé pour sa carrière solo et un style quelque peu redondant, Gillan parvient à garder une certaine fraîcheur sur ses albums et ce grâce à la contribution de tous les membres du groupe. Gillan formait un véritable groupe, uni et soudé et cela s'entendait bien évidemment. Ian Gillan avait encore une voix dans sa carrière solo et on ne peut que regretter que Magic soit son dernier album. En effet, lorsque Deep Purple sera de retour en 1984, cette reformation provoquera le vieillissement le plus rapide qu'un groupe de hard rock ait pu connaitre, à l'inverse de ce combo jeune et moderne que représentait Gillan.

A lire aussi en HEAVY METAL par DAVID :


MANILLA ROAD
Crystal Logic (1983)
Heavy metal

(+ 1 kro-express)



TOXIC TWINS
Menace To Unity (1997)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Ian Gillan (chant)
- Colin Towns (claviers)
- John Mccoy (basse)
- Janick Gers (guitare)
- Mick Underwood (batterie)


1. What's The Matter
2. Bluesy Blue Sea
3. Caught In A Trap
4. Long Gone
5. Driving Me Wild
6. Demon Driver
7. Living A Lie
8. You're So Right
9. Living For The City
10. Demon Driver - Reprise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod