Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  E.P

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 



LOUDBLAST - Cross The Threshold (1993)
Par POSSOPO le 23 Septembre 2003          Consultée 6330 fois

Sorti moins d’un an après Sublime Dementia, cet ep composé de six titres (dont deux inédits et une reprise de SLAYER) est finalement le disque le plus connu, souvent le plus apprécié des Loods.
Serait-ce du fait de la pochette érotique réalisée par Bolek Budzyn ou la musique y est-elle aussi pour quelque chose?

Le disque débute avec un Malignant Growth (dont l’original est disponible sur Sensorial Treatment) dépoussiéré de belle manière. Le titre est étonnamment heavy, mais s’accélère au milieu pour nous rappeler les racines thrash-death du groupe.

Le deuxième titre est le premier inédit, No Tears To Share. Sa structure confirme le changement de direction musicale déjà observé sur Sublime Dementia. Fini le death metal de Disincarnate, Stéphane Buriez et ses potes lorgnent désormais plus vers METALLICA ou PARADISE LOST que vers MORBID ANGEL. A noter la présence d’une discrète voix féminine.

La reprise de SLAYER, troisième morceau de la galette, nous renforce dans cette idée. Si il y a quelques années, le quartette aurait repris un extrait de Reign In Blood, ils s’attaquent aujourd’hui à l’un des classiques les plus heavy du groupe. Mandatory Suicide est interprété très proprement mais sans réelle innovation par rapport à l’original, sans aucune prise de risque.
On peut tout de même se douter qu’il deviendra vite un moment fort des concerts de nos lillois.

Cross The Threshold poursuit dans la même lignée et constitue le frère jumeau de No Tears To Share, heavy et ultra-efficace. Les gémissements de femmes en milieu de piste sont un gadget amusant, rappelant la pochette ô combien sensuelle de l’objet. Le solo est très mélodique, et caresse agréablement les tympans de l’auditeur.

Subject To Spirit connaît par rapport à la version de Sublime Dementia un très subtil lifting (notamment ce flanger d’introduction). La principale différence reste néanmoins la production nettement plus pêchue.

Enfin, ce délicieux ep se conclut avec un Sublime Dementia dans sa version originale. La moindre qualité sonore atteste du splendide travail de Bruno Objoie dans son studio de Valenciennes tout au long des sessions de Cross The Threshold.

Je critiquerai juste le fait que les textes influencés par les écrits du marquis de Sade sont, peut-être par souci d’économie (l’objet se devant d’être abordable au niveau du prix), absents du livret.

Le verdict est donc positif pour LOUDBLAST. Les deux nouveaux morceaux et la reprise de SLAYER justifient l’achat de cette sucrerie aussi agréable à écouter que jolie à regarder et qui fera patienter les gourmands en attendant le prochain lp (qui ne déboulera que cinq ans plus tard, aïe, aïe, aïe).

A lire aussi en THRASH METAL par POSSOPO :


METALLICA
Cliff'em All (1999)
Thrash metal




SUICIDAL TENDENCIES
Lights... Camera... Revolution (1990)
Thrash metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Stéphane Buriez (guitars/vocals)
- Nicolas Leclercq (guitars)
- François Jamin (bass)
- Hervé Coquerel (drums)


1. Malignant Growth
2. No Tears To Share
3. Mandatory Suicide
4. Cross The Threshold
5. Subject To Spirit
6. Sublime Dementia



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod