Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1992 Gotthard
1993 Dial Hard
1996 G
1998 Open
2001 1 Homerun
2003 Human Zoo
2005 Lipservice
2007 Domino Effect
2009 Need To Believe
2012 Firebirth
2014 Bang!
2017 Silver
2020 #13

ALBUMS LIVE

1997 D-Frosted
2006 Made In Switzerland - Live In ...

COMPILATIONS

2002 One Life, One Soul - Best Of B...
 

1992 Gotthard
1994 Dial Hard
1996 G.
1997 D-frosted
1999 Open
2001 Homerun
2003 Human Zoo
2005 Lipservice
2007 Domino Effect
2010 Need To Believe
2011 Remember It's Me
2012 Firebirth
2014 Feel What I Feel
  Bang !
2015 Live & Bangin'
2017 Silver
2018 Defrosted 2
2020 #13
  Steve Lee - The Eyes ...
 

- Style : Bon Jovi, Ac/dc, Manic Eden, Soul Doctor, The Jekylls
- Membre : Unisonic, China, Asia
- Style + Membre : Krokus

GOTTHARD - Silver (2017)
Par JOHN DUFF le 31 Août 2022          Consultée 721 fois

Un quart de siècle d'existence pour GOTTHARD, ça se fête non ? Après onze albums et quelques Lives, "Silver" marque donc le vingt-cinquième anniversaire du groupe. Il aura eu trois ans de gestation après le très bon "Bang!" que je vous recommande. Autant le retour de GOTTHARD (post-décès de Steve Lee) ne m'avait trop convaincu avec "Firebirth" mais "Bang!" m'avait rappelé pourquoi j'aimais autant ce groupe. Le Hard Rock mélodique était maîtrisé, les riffs étaient bons, Nic Maeder assurait et ce n'était pas chose aisée pour lui que de remplacer l'immense Steve Lee. On avait certes quelques longueurs sur "Bang!" mais j'étais vraiment ravi de les retrouver autant en forme. Alors que donne ce "Silver" ?

Ça démarre plutôt bien avec le duo "Silver River"/ "Electrified", titres bien pêchus. Le premier a des riffs qui tabassent, la section rythmique assure et on note quelques petites touches d'orgue bien senties. "Electrified", plus Heavy, vous brisera la nuque avec ses riffs de bûcherons made in Leoni. Nic Maeder assure, cette entame est donc de bon augure.
Malheureusement, la suite ne sera pas du même acabit. On enchaîne les titres sans vraiment les retenir. On a beaucoup de facilités comme "Stay With Me", tant par ses paroles que ses arrangements musicaux. Le groupe se vautre également sur la ballade insipide "Beautiful", qui me font regretter les ballades période Steve Lee. Pas mal de titres sont poussifs comme "Why" et son refrain loupé.

Et pourtant Il y a des bonnes idées comme la ballade acoustique "Not Fooling Anyone", où Nic, impérial, s'accorde parfaitement aux arpèges de Leo Leoni et aux nappes de clavier. "Miss Me", également, avec son refrain sympathique, arrive à nous surprendre sur ses couplets avec des lignes de guitare heavy et des percussions originales. Également, ça fait toujours plaisir d'entendre tricoter Leo Leoni et Freddy Scherer sur "Tequila Symphony No. 5" qui nous sortent d'excellentes harmonies de guitare. Aussi, la fin de l'album avec la mid-tempo "My Oh My" et surtout "Blame On Me", titre Boogie Rock qui aurait eu sa place dans le répertoire de STATUS QUO. Cette conclusion est vraiment une bouffée d'air frais et c'est vraiment dommage de ne pas avoir eu d'autres surprises sur l'album.

Une chose positive que je retiens aussi est l'utilisation un peu plus prononcée des claviers, notamment des sons d'orgue. GOTTHARD arrive à nous glisser par-ci par-là quelques petites notes afin d'ambiancer les morceaux et c'est plutôt réussi. Je regrette cependant cette absence globale de pêche dans les guitares, GOTTHARD nous a habitué à mieux.

Pour fêter son "Silver Jubilee" (comprenez "noces d'argent"), GOTTHARD loupe clairement le coche. Après le très bon "Bang!", on était en droit de s'attendre à quelque chose de percutant mais il n'en sera rien. Je n'ai rien contre un adoucissement de la musique, GOTTHARD avait d'ailleurs réussi brillamment dans ce registre avec l'album "Need To Believe". Mais là sur "Silver" ça ne prend tout simplement pas. Ce n'est pas non plus un naufrage complet, on a quelques bons moments, éparpillés en début, milieu et fin d'album mais j'espère vraiment que le prochain opus sera de meilleure facture.

A lire aussi en HARD ROCK par JOHN DUFF :


HALESTORM
The Strange Case Of… (2012)
HALESTORM sort le grand jeu




GOTTHARD
Need To Believe (2009)
Un dernier voyage avec Steve Lee


Marquez et partagez




 
   JOHN DUFF

 
  N/A



- Nic Maeder (chant)
- Leo Leoni (guitare, piano, chœurs)
- Freddy Scherer (guitare, chœurs)
- Marc Lynn (basse, chœurs)
- Hena Habegger (batterie)


1. Silver River
2. Electrified
3. Stay With Me
4. Beautiful
5. Everything Inside
6. Reason For This
7. Not Fooling Anyone
8. Miss Me
9. Tequila Symphony No. 5
10. Why
11. Only Love Is Real
12. My Oh My
13. Blame On Me



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod