Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2009 Halestorm
2018 Vicious
2022 Back From The Dead
 

- Style : Alice Cooper, Alter Bridge, Heart, Joan Jett, Northward

HALESTORM - Back From The Dead (2022)
Par JOHN DUFF le 26 Mai 2022          Consultée 1237 fois

Depuis le premier album éponyme, HALESTORM en aura parcouru du chemin. Démarrant dans un registre Pop Rock pêchu, continuant sur le terrain du Hard Rock, bifurquant sur d'autres sonorités, exploitant la large palette vocale de Lzzy Hale, le groupe aura eu le mérite de ne pas sortir deux fois le même album. J'ai ce sentiment qu'HALESTORM fait la musique qu'il a d'abord envie de faire. Contrairement à des groupes qui se cantonnent à un style ou qui se sont eux-mêmes coincés dedans, HALESTORM explore et même si je ne suis pas friand de toutes leurs expérimentations, force est de constater que les Américains tentent des choses et c'est tout à leur honneur. Le groupe n'a pour le moment aucun mauvais album à son actif. Même s'il y a quelques faiblesses sur chaque sortie, le groupe arrive toujours à nous pondre de bons albums dans leur ensemble.

Ce cinquième opus fait suite au très pêchu "Vicious" sorti en 2018. Je vous invite d'ailleurs à lire la très bonne chronique de l'ami Dark Beagle. Première chose qui m'interpelle : l'artwork. Faisant écho au clip du single "Back From The Dead", cette représentation rouge vif de Lzzy hurlant sa rage dans un sac mortuaire est très réussie. On pourrait également noter une ressemblance avec l'artwork du dernier SCORPIONS mais je pense que c'est un pur hasard. La seconde chose qui m'interpelle est la durée de l'album, à peine 38 minutes, c'est trop peu à mon goût. J'ai toujours le sentiment qu'en-dessous de 40 minutes, un groupe ne se foulait pas. Signe d'un manque de temps ? D'un manque de titres méritant de figurer sur une tracklist ? Bref, je ne suis pas rassuré à l'idée que ce soit le deuxième album le plus court dans la discographie du groupe.

"Back From The Dead" n'y va pas par quatre chemins et se veut hargneux, et ce dès les premières secondes. HALESTORM est là pour en découdre, mené par une Lzzy encore une fois très en voix. Dès le lancement de l'album, la première phrase de Lzzy est remplie de rage, accompagnée par des guitares lourdes et une batterie pachydermique. C'est parti pour "Back From The Dead", potentiel futur hit du groupe. L'ouverture de l'album est plus que réussie avec ce brûlot Hard Rock grâce à une Lzzy déchaînée. Soutenu par un très bon clip, ce titre constitue une excellente introduction.

Dans sa globalité, l'œuvre est résolument Hard Rock voire Metal, c'est très pêchu et rares sont les moments de répit. La rage est omniprésente, Lzzy hurle sur chaque titre, quitte à parfois être limite ("Raise Your Horns"). Les riffs de guitare se veulent assez basiques avec un son très lourd, lorgnant quelques fois vers le Neo Metal. La section rythmique, quant à elle, est toujours aussi efficace avec encore une fois un Arejay Hale très carré.

Seulement deux pistes vous feront souffler, idéalement placées en milieu et en fin de disque. "Terrible Things" placé en plein milieu, est un titre qui se veut très aérien et permet d'apprécier la voix tout en douceur de Lzzy accompagnée d'une guitare acoustique et d'une orchestration discrète. "Raise Your Horns", placée en clôture, (à ne pas confondre avec l'énorme titre d'AMON AMARTH) est une jolie ballade où Lzzy nous prouve ses talents de pianiste et de vocaliste, une belle conclusion.

Tout comme sur les deux précédents albums, HALESTORM tente des choses comme l'ambiance oppressante de "Strange Girl", aidé par des guitares très lourdes. Le travail sur les voix est encore une fois remarquable où Lzzy nous montre toute sa palette vocale. Également, en terme d'ambiance, "I Come First" est très réussie. Lzzy est là pour en découdre et ça s'entend ! ("I'm not your servant, I'm not your slave"). Dans les moments forts il faut aussi noter l'énorme titre éponyme, véritable déflagration Hard Rock où les riffs tranchants se marient parfaitement à la rage de Lzzy. Le refrain est énorme et rentre dans la tête immédiatement. (*)

Justement, au niveau de la rage, elle est à la fois un point fort et un point faible. Je trouve qu'elle est parfois mal dosée. Lzzy assure dans ce registre mais c'est parfois trop présent et j'aurais préféré entendre certaines lignes de chant assurées différemment. Attention, cela ne gâche pas le plaisir d'écoute et je suis obligé de constater que Lzzy est monstrueuse.

Malgré cette rage un peu trop omniprésente, l'ensemble de l'album est très solide. Mis à part "Psycho Crazy", tous les titres sont très bons. Les ballades, idéalement placées, offrent des moments de répit bienvenus après les nombreuses gifles que les Américains nous infligent. En début de chronique, j'avais peur de la courte durée de l'album mais vu l'intensité de celui-ci, je trouve finalement que c'est un point positif. HALESTORM réussit donc pour le moment une discographie sans faute. "Back From The Dead" est clairement l'album le plus pêchu du groupe à ce jour, le plus hargneux, le plus Metal finalement.

(*) Quelques jours avant la sortie de l'album, le groupe en a publié une version acoustique qui vaut le détour : je vous conseille de vous pencher dessus.

A lire aussi en HARD ROCK par JOHN DUFF :


GOTTHARD
Need To Believe (2009)
Un dernier voyage avec Steve Lee




SLASH
4 (2022)
Retour en forme du guitar-hero !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JOHN DUFF

 
  N/A



- Lzzy Hale (chant, guitare, claviers)
- Arejay Hale (batterie, chœurs)
- Joe Hottinger (guitare, chœurs)
- Josh Smith (basse, chœurs)


1. Back From The Dead
2. Wicked Ways
3. Strange Girl
4. Brightside
5. The Steeple
6. Terrible Things
7. My Redemption
8. Bombshell
9. I Come First
10. Psycho Crazy
11. Raise Your Horns



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod