Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Alter Bridge
 

 Chaîne Youtube (1001)
 Myspace (708)
 Site Officiel (587)

SLASH - 4 (2022)
Par JOHN DUFF le 17 Mars 2022          Consultée 1717 fois

Quatre ans après le moyen "Living The Dream", Slash et son orchestre reviennent avec un nouvel opus, sobrement appelé "4". Il est en effet le quatrième effort de la collaboration avec Myles Kennedy and The CONSPIRATORS. N'oublions pas cependant le premier jet du guitariste (2010) qui regroupait une myriade d'invités pour l'épauler dont Myles bien sûr mais aussi Lemmy, Ozzy, Fergie (excellente sur la chanson "Beautiful Dangerous") ou encore le regretté Chris Cornell. Personnellement je trouve cet album franchement sympa, chaque invité apportant sa touche. Peu de temps, la collaboration avec Myles et The CONSPIRATORS voyait le jour, devenant un excellent terrain de jeu où Slash a le champ libre même si toutes les sorties suivantes n'auront pas été parfaites ("Living The Dream" en tête).

Avant la reformation des GUNS N'ROSES, ce "supergroupe" est devenu vraiment une aubaine pour Slash, qui peut se faire plaisir tout en respectant une sobriété qu'il s'impose depuis plus de dix ans. Slash occupe son temps libre entre chaque concert pour composer des nouvelles chansons plutôt que d'adopter l'attitude Rock'N'Roll et toute la débauche qui va avec. En découle une productivité importante (cinq albums entre 2010 et 2022 tout de même, en enchaînant les tournées).

Slash et sa bande nous balancent 44 minutes d'un excellent Hard Rock, certes non révolutionnaire mais cela fait un bien fou. La durée courte de l'album permet de ne pas se lasser. On a pas mal de variété dans les morceaux car on sait que le Hard Rock peut vite devenir répétitif. Et c'est là que Slash se distingue avec d'excellentes idées comme "Action Speaks Louder Than Words" et sa rythmique Blues Rock, où il use de l'effet flanger sur sa guitare, une réussite. On aura également droit à de la talk-box sur "C'est La Vie", un ajout intéressant sur un titre qui pourtant ne l'était pas forcément avec son refrain un peu poussif. Notons également l'excellente "Spirit Love", sombre et oppressante, habitée par un Myles Kennedy transcendé. Les lignes orientales de guitare sont magistrales, le grand moment de l'album assurément. "Whatever Gets You By" nous emmènera sur un terrain plus mid-tempo avec plus de groove, un régal. Et si vous voulez vous prendre une gifle, écoutez donc "Call Of The Dogs" et "The River Is Rising", deux brûlots Hard Rock qui dépotent.
La force principale de l'album est cette capacité à bonifier un titre par des ajouts subtils mais efficaces. Quand on pense être dans un moment "creux", la musique réhausse le niveau, que ce soit bien évidemment par les lignes de guitare de Slash, par une basse bien pensée ("C'est La Vie") mais aussi par l'excellent travail rythmique de Frank Sidoris, guitariste dans l'ombre de Slash tellement l'homme au haut-de-forme prend de place. Je vous conseille notamment d'écouter l'album au casque afin d'avoir une balance permettant d'avoir une guitare de chaque côté. Au niveau du chant, Myles est toujours impérial et est également très bien épaulé sur les chœurs par l'énergique Todd Kerns. (pour vous donner une idée, regardez ces prestations live sur "Doctor Alibi").

Alors oui on a quelques maillons faibles comme "Fill My World" (et son intro qui est clairement un écho à "Sweet Child O' Mine"), un peu trop molle à mon goût ou encore "The Path Less Followed", assez moyenne mais dans l'ensemble l'album s'écoute d'une traite très facilement sans que ces titres plus faiblards gâchent le plaisir.

Je ne pouvais pas conclure cette chronique sans mentionner l'excellente "Fall Back To Earth" qui clôture l'album. Ce titre torturé (accentué par ces lignes de guitare et son effet Wah-Wah) est une pépite. Myles y est impérial, arrivant à nous transmettre des émotions sur les couplets notamment, prouvant encore une fois à quel point il est un excellent chanteur. Le final du titre avec les descentes de manche de Slash sont somptueuses, ses soli superbes, vraiment une conclusion de la plus belle des manières.

Cet album, enregistré en conditions "live" (*), est une véritable bouffée d'air frais. Slash se fait plaisir et cela s'entend. Revenant à un son plus "garage", cet album est assurément un temps fort de l'année 2022 et on a hâte d'entendre ces titres lors des prochaines tournées du groupe.

Top 3 : "Spirit Love" (bordel quel titre), "Fall Back To Earth", "Action Speaks Louder Than Words".

(*) À noter qu'à l'occasion de la sortie de cet album, Slash et sa bande ont mis sur YouTube un "live" où ils jouent l'album "4" en intégralité dans un local, un joli cadeau.

A lire aussi en HARD ROCK par JOHN DUFF :


STATUS QUO
Live! (1977)
Témoignage d'une époque glorieuse




GOTTHARD
Need To Believe (2009)
Un dernier voyage avec Steve Lee


Marquez et partagez




 
   JOHN DUFF

 
   KOL

 
   (2 chroniques)



- Slash (guitar legend)
- Myles Kennedy (chant)
- Todd Kerns (basse, chœurs)
- Brent Fitz (batterie)
- Frank Sidoris (guitare rythmique)


1. The River Is Rising
2. Whatever Gets You By
3. C'est La Vie
4. The Path Less Followed
5. Actions Speak Louder Than Words
6. Spirit Love
7. Fill My World
8. April Fool
9. Call Off The Dogs
10. Fall Back To Earth



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod