Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Alter Bridge
 

 Chaîne Youtube (292)
 Myspace (319)
 Site Officiel (275)

SLASH - World On Fire (2014)
Par FENRYL le 9 Juin 2016          Consultée 2544 fois

featuring Myles Kennedy & The Conspirators

Il faut bien le reconnaître, Slash aura su continuer son petit bonhomme de chemin depuis la séparation de son ancien petit groupe du nom de GUNS N'ROSES… À force de lui rabâcher, il aurait pu perdre pied, péter un câble ou changer de voie...
Au lieu de tout cela, il a accumulé les projets musicaux (VELVET REVOLVER, SLASH'S SNAKEPIT, quelques apparitions guest par-ci par-là…).

Si le premier opus de ce chapter m'avait quelque peu laissé de marbre par son aspect trop quelconque, trop lourd et sans variation (la faute notamment à Myles), l'arrivée de ce "World On Fire" était là pour remettre les pendules l'heure.

Car dès la première écoute, on ne peut pas le nier : ce troisième effort est une réussite. Une franche réussite.
De prime abord, on est quelque peu effrayé par une tracklist de 17 morceaux, soit 1h17 minutes de Hard Rock mais de qualité bien évidemment !

Pour réussir son entrée en matière, il ne faut pas avoir peur d'envoyer au front les meilleurs : le titre éponyme, accompagné d'un clip bien explicite, assure totalement en ce sens. C'est du grand Saul Hudson les ami(e)s ! C'est Rock, la cowbell est de sortie et Myles retrouve véritablement un timbre et une énergie qui font plaisir à entendre.
Le bougre, pris par le temps (pour cause de tournée avec ALTER BRIDGE), ne s'est concentré que sur l'écriture et le chant, délaissant totalement la guitare au profit du boss. On le sent donc plus appliqué à sa tâche. Le chant est désormais varié, puissant quand il le faut et chargé d'émotion à la demande.

On peut rouler sur l'autoroute avec une base de Rock pur jus ("Automatic Overdrive" et son solo très GUNS N'ROSES de la grande époque), entendre l'influence d'un drôle de groove et savourer les influences d'un AEROSMITH sur "Wicked Stone" et "Withered Delilah" (avec retour de la cowbell, on pourrait penser qu'on vient de trouver la ghost track de "Get A Grip" !).
Bien évidemment, on peut profiter que quelques titres plus posés (ballades & co) avec "Battleground" et "Bent To Fly".
L'instrumental "Safari Inn" remonte définitivement le niveau de la fin d'un album qui traîne trop et s'allonge de façon un peu artificiel. "The Unholy" n'apporte finalement pas grand-chose car trop molle du genou et fadasse. Bien que plus sombre, comme le plus Metal "Beneath The Savage Sun", je n'ai pas réussi à valider ces tentatives. Un peu comme "Iris Of The Storm" un peu plus tôt, qui ne présente pas grand-chose d'intéressant sans pour autant être ratée ! Non "Bent To Fly" n'est pas "Anastasia", mais on sent les influences !!
C'est une des forces de ce "World On Fire" que de ne pas avoir de véritables ratés ! Même les morceaux les moins "intéressants" ne sont pas attaquables !
En effet, les fondamentaux demeurent de la première seconde à la dernière. Slash bosse, riffe, ferme les yeux et caresse ses 6 cordes (voire parfois plus) avec une aisance qui fait décidément toujours autant de bien. Son duo avec Myles a mûri. Pour notre plus grand plaisir. Ce dernier fait une fois encore étalage de tout son talent.

N'en déplaise à certains, ce n'est pas encore ici que vous pourrez vous satisfaire du plantage de notre gratteux au chapeau Haut de Forme… Caché derrière ses lunettes et ses cheveux, il perpétue sa tradition : celle d'être un musicien exigeant, bosseur et appliqué.
"World On Fire" dégage une énergie Hard et Rock, poussée par des riffs de guitares aussi malins que perfides. Ils sont immédiats et efficaces, entêtants et accrocheurs. Ce type a compris trop de choses pour que la nouvelle génération ne puisse pas en faire au final une référence du genre…
Si le précédent opus m'avait quelque peu déçu, celui-ci m'a vraiment plu. Un moment de simplicité et de musique sans fioriture pour notre plus grand plaisir.
Pas de tubes, pas de morceaux à se jeter par la fenêtre, juste un très bon moment pour les mordus du genre, les amateurs et les novices… Un album qui doit donc faire l'unanimité en somme !

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


BLACK LABEL SOCIETY
Order Of The Black (2010)
Quand Zakk se sort les doigts du c.., c'est bon !




THIN LIZZY
Renegade (1981)
Le vilain petit canard pourtant si beau...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Myles Kennedy (chant)
- Slash (guitare)
- Todd Kerns (basse)
- Brent Fitz (batterie)


1. World On Fire
2. Shadow Life
3. Automatic Overdrive
4. Wicked Stone
5. 30 Years To Life
6. Bent To Fly
7. Stone Blind
8. Too Far Gone
9. Beneath The Savage Sun
10. Withered Delilah
11. Battleground
12. Dirty Girl
13. Iris Of The Storm
14. Avalon
15. The Dissident
16. Safari Inn
17. The Unholy



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod