Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1992 Gotthard
1993 Dial Hard
1996 G
1998 Open
2001 1 Homerun
2003 Human Zoo
2005 Lipservice
2007 Domino Effect
2009 Need To Believe
2012 Firebirth
2014 Bang!
2017 Silver
2020 #13

ALBUMS LIVE

1997 D-Frosted
2006 Made In Switzerland - Live In ...

COMPILATIONS

2002 One Life, One Soul - Best Of B...
 

1992 Gotthard
1994 Dial Hard
1996 G.
1997 D-frosted
1999 Open
2001 Homerun
2003 Human Zoo
2005 Lipservice
2007 Domino Effect
2010 Need To Believe
2011 Remember It's Me
2012 Firebirth
2014 Feel What I Feel
  Bang !
2015 Live & Bangin'
2017 Silver
2018 Defrosted 2
2020 #13
  Steve Lee - The Eyes ...
 

- Style : Bon Jovi, Ac/dc, Manic Eden, Soul Doctor, The Jekylls
- Membre : Unisonic, China, Asia
- Style + Membre : Krokus

GOTTHARD - Homerun (2001)
Par JOHN DUFF le 19 Novembre 2022          Consultée 289 fois

GOTTHARD a démarré de bien belle manière sa carrière musicale avec deux premiers efforts assez qualitatifs ("Gotthard" en 1992 puis "Dial Hard" en 1994) où les Suisses exprimaient déjà leurs aptitudes à pondre des compositions Hard Rock bien pêchues. La consécration viendra sur l'énorme "G", album proche de la perfection tellement les compositions étaient bien écrites et lorgnaient presque par moment vers le Heavy. GOTTHARD commençait déjà également à s'aventurer vers les ballades mais celles de "G" étaient remplies d'émotions ("Let It Be" et surtout "One Life, One Soul") et étaient à l'époque peu nombreuses.

Mais en 1999, "Open" marque un virage musical. Fini les riffs vindicatifs, fini le Hard Rock et bienvenue le Hard FM. Et encore, on lorgne plus vers la Pop acoustique que le Hard FM. La guitare électrique n'intervient seulement qu'au huitième titre, l'album étant composé essentiellement de ballades ou power-ballades. Deux ans plus tard sort "Homerun" et à l'image du boomerang en artwork, GOTTHARD va-t-il effectuer un retour aux sources ?

Pas besoin de tergiverser, la réponse est non. "Homerun" continue sur la même route empruntée par "Open", à savoir des compositions assez convenues et soft, à la différence qu'il contient plus de guitare électrique et cette différence n'est pas négligeable.

On a parfois des surprises, bonnes ou mauvaises. Au rang des mauvaises, je suis obligé de citer "Take It Easy" et ses sonorités années 80 qui tombe à plat et donne envie de passer à la chanson suivante. Certaines ballades sont également passables comme "Say Goodbye" ou "No Reason To Live" aux paroles tellement bateau et d'une niaiserie à la limite du supportable.

Mais passons aux bonnes choses. Citons l'excellente power ballade "Light In Your Eyes" et sa mélodie accrocheuse. Même si l'ensemble est gentillet, c'est très bien assemblé entre les touches de synthé, l'utilisation de la talkbox, les harmoniques à la guitare et bien évidemment ce refrain qui a tout pour plaire. On a également un enchaînement Hard FM qui fait son retour grâce à l'enchaînement "Eagle" / "End Of Time" et ça fait franchement du bien.

Mais quand on parle de "Homerun", on pense surtout à la superbe "Heaven", qui a transpercé de nombreux cœurs afin de devenir l'une des ballades incontournables du groupe avec "One Life, One Soul". Très lourde en émotions, cette chanson ne laisse clairement pas indifférent et rentre dans une autre dimension en concert. Il n'y a qu'à regarder la prestation du "Made In Switzerland" pour voir à quel point le public s'est approprié cette chanson, impossible pour moi de ne pas éprouver une réelle tristesse dès que j'entends Steve Lee la chanter.

Globalement, l'opus a un noyau très qualitatif de "Light In Your Eyes" à "End Of Time" qui sauve l'album d'un éventuel trop-plein de mielleux et dispose aussi d'un très beau titre final éponyme pour une conclusion toute en légèreté. "Homerun" oscille donc entre le Hard FM et la Pop Rock et surpasse "Open" car il est beaucoup mieux équilibré et donc moins indigeste.

Après tant d'années, je m'aperçois que ce virage musical initié en 1999 aura été bénéfique à GOTTHARD. Les personnes qui trouvaient la musique un peu trop "Hard" aux débuts du groupe s'y retrouvent plus en écoutant des power-ballades acoustiques, ce qui a amené le groupe à brasser un public plus large. Fort heureusement pour nous, fans de Hard Rock, "Homerun" marque la fin de la courte période Pop du groupe car avec le prochain effort ("Human Zoo"), les Suisses reviendront avec le Hard Rock / Hard FM que l'on aime tant avec encore bien évidemment son lot de ballades dans la musette.

Note réelle : 2,5 réhaussée à 3 car mieux équilibré que l'album "Open".

A lire aussi en HARD FM / A.O.R  :


SURVIVOR
Eye Of The Tiger (1982)
Le futur du passé du présent, et merde ! Écoutez!

(+ 1 kro-express)



POISON
Flesh & Blood (1990)
Le tout meilleur album de POISON !!!

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JOHN DUFF

 
   NICO

 
   (2 chroniques)



- Steve Lee (chant)
- Leo Leoni (guitare, chant)
- Mandy Meyer (guitare)
- Marc Lynn (basse)
- Hena Habegger (batterie, percussions)


1. Wun Ga-li
2. Everything Can Change
3. Take It Easy
4. Light In Your Eyes
5. Heaven
6. Lonely People
7. Eagle
8. End Of Time
9. Say Goodbye
10. Reason To Live
11. Come Along
12. Homerun
13. Dirty Weekend



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod