Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL-PROGRESSIF-EXTRÊME  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


ALBUMS STUDIO

1994 1 Vikingligr Veldi
1 Frost
1997 1 Eld
1998 1 Blodhemn
2000 1 Mardraum : Beyond The Withi...
2001 2 Monumension
2003 1 Below The Lights
2004 1 Isa
2006 1 Ruun
2008 1 Vertebrae
2010 Axioma Ethica Odini
2012 1 Riitiir
2015 1 In Times
2017 2 E
2020 1 Utgard

E.P

2011 The Sleeping Gods
Thorn
2021 Caravans To The Outer Worlds

DEMOS

1992 Yggdrasill
1993 Hordanes Land

ALBUMS LIVE

2017 Roadburn Live

VHS/DVD/BLURAYS

2003 Live Retaliation
 

- Style : NegurĂ Bunget, Voluptas, NaÐra [nadra], A Forest Of Stars, Bathory, Ihsahn, Primordial, Windir
- Membre : Tartaros, Emperor, SkuggsjÁ, Blood Red Throne, Gehenna, Aura Noir, BØrknÅgar, Audrey Horne, Demonaz, Trinacria, God Seed, Ov Hell, Red Harvest, Evig Natt, Thundra, Drott
 

 Site Officiel (2997)
 Page Myspace (757)

ENSLAVED - Caravans To The Outer Worlds (2021)
Par WËN le 7 Mai 2022          Consultée 1170 fois

Si, en terme de productions et de sorties, la première partie de carrière d'ENSLAVED tend vers une discographie d'une simplicité rare au moment d'y naviguer, force est de constater que les vingt ans de carrière révolues (2010), le combo - désireux de nous présenter ses idées les plus en marge de son revers Prog et de ses compositions du moment - est venu y insuffler un peu de chaos. S'entend, des EPs. Un format idéal s'il en est, afin d'exposer des travaux voués à cohabiter trop étrangement avec d'autres pièces se rattachant au style actuel du groupe, dorénavant bien établi.

2011 vit ainsi paraître deux EPs aux qualités relatives. "Thorn" d'abord, présentant deux petites Black-eries balayées d'un blizzard glacial, parfois minimalistes (les claviers) mais toujours rudement délétères, et n'allant pas sans rappeler les jeunes années du combo, mais tout en sachant conserver ce je-ne-sais-quoi d'actuel dans leur rendu global. "The Sleeping Gods" ensuite, orfèvrerie osée mais très convaincante au moment d'entériner deux décennies d'évolutions en proposant des pièces typiques à chaque période artistique traversée par la formation (Viking Metal et ses chœurs, speederies Black alternées à des plages plus ambiantes, instrumentales, etc.), avant la grande bascule que nous lui connaîtrons à partir de son "RIITIIR" en devenir. Les deux objets ont d'ailleurs récemment été réédités sur un même support (2016) mais - même si l'idée de les rendre accessibles demeure on ne peut plus louable - cette mise en commun quelque peu forcée nuit hélas à leur essence propre qui s'y évapore grandement.

Les rudesses de l'hiver norvégien frappent à nos portes que le quintette de Bergen, sur la lancée de son coffret live "Cinematic Tour 2020", vient en rajouter une couche avec, donc, un tout nouvel EP annoncé en grande pompe chez Nuclear Blast (et déjà revendu à des prix indécents, saloperies de spéculateurs). Personnellement, chez Nightfall In Metal Earth, ces petites parenthèses - pour peu qu'elles soient intelligemment menées (mais on parle d'ENSLAVED tout de même) - savent souvent et avec assurance asticoter notre sensiblerie. D'autant plus que les Norvégiens sortent d'un "Utgard" bouillonnant et marqué du sceau d'un Prog chiadé et de qualité, et dont les compositions n'avaient pu toutes s'y intégrer, au risque de le rendre indigeste.

C'est donc dans cette optique d'une continuité avec son LP précédent - quitte à être surpris - que se laissera aborder ce "Caravans To The Outer Worlds", paresseusement nommé en raison de son titre d'ouverture. Flamboyant et énergique, ce hit en puissance confirme sans tarder la parenté directe avec "Utgard". Sa débauche de solo (loin des gimmicks habituels de composition de la bande), ses guitares dévergondées sur des tempos absolument frénétiques ou, au contraire, plus ambiants où ainsi déposées en surcouches très Townsend-iennes, elles paraissent se la couler douce au fond du vallon, avant de muer vers des expérimentations tribales pour la clôture ; tout cela, encore transcendé par l'intemporalité de son trio de chanteurs (décidément très en voix, cf. les Grutle-ries vindicatives à souhait et autres chants 'clairs' venus du fond des Fjords), et par la splendide toile de son clip, devrait assurément vous dépayser, vous surprendre, tout en s'inscrivant dans cette veine Prog Metal extrême et rutilante, comme savent si bien nous l'adresser les gars d'ENSLAVED depuis une dizaine d'années, quelque part entre "In Times", "Utgard"… et même "E" pour le joli travail sur les ambiances, profondes et prégnantes, qui rehaussent à merveille ces quatre compositions.

Parlons-en justement, des autres compositions : hormis ces deux interludes qui garnissent pour moitié la tracklist de cet EP et pouvant logiquement amener à se questionner quant à son réel contenu (mais nous allons y revenir), c'est surtout ce second morceau de choix qu'est "Ruun II - The Epitaph" qui forcément, interpellera d'emblée, s'il se promet d'être une suite à son homonyme de quinze ans son aîné. Si "pas vraiment" semble être la réponse la plus appropriée à son égard, puisqu'il n'y a pas vraiment de thèmes récurrents à ces deux morceaux et que ce second volet ne bataille jamais vraiment à armes égales avec son prédécesseur, il est cependant pertinent de remarquer qu'ils partagent ce même héritage mystique et sauvage aux Fjords norvégiens, ici retranscrit par des tempos plus lents voire flottants, de belles réminiscences acoustiques, un parti pris du tout-chant-clair et des répétitions de schémas rythmiques qui ne manquent alors de forger ce lien d'allégeance. Reste enfin ces fameux interludes, un exercice où ENSLAVED - sur ses dernières productions - se plaît généralement à jouer la carte de l'Ambiant et des claviers, et qui, si elle s'avère parfois payante pour diviser un full-length en deux parties distinctes, nous faisait craindre ici de se retrouver avec un contenu finalement trop malingre. Bonne nouvelle : électriques, et bien construits (la cassure sur "Intermezzo I - Lönnlig. Gudlig.") pour un trio de minutes chacun, ceux-ci tiennent davantage du court instrumental, apportant leurs trucs à eux, que de la plage atmosphérique plus coutumière au combo. Et dans le cadre d'un EP, il n'en est pas plus mal ainsi, fournissant là un excellent liant à ce deux-titres bien garni.

Bilan positif, donc, pour cette petite récréation studio, qui sait proposer deux morceaux qui s'inscrivent sans coup férir parmi les standards actuels du groupe. Du très bon ENSLAVED, fraichement sulfureux et cinématique à souhait.

A lire aussi en METAL PROG par WËN :


ENSLAVED
Utgard (2020)
A fusion of sense and earth

(+ 1 kro-express)



ENSLAVED
Riitiir (2012)
Rituel progressif

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   WËN

 
  N/A



- Grutle Kjellson (chant, basse, guimbarde, effets sonores)
- Håkon Vinje (chant, clavier)
- Ivar Bjørnson (guitare)
- Arve Isdal (guitare)
- Iver Sandøy (batterie)


1. Caravans To The Outer Worlds
2. Intermezzo I - Lönnlig. Gudlig.
3. Ruun Ii - The Epitaph
4. Intermezzo Ii - The Navigator



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod