Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rhapsody, Frozen Crown, Lionsoul, Pyramaze, Highlord, Fairyland, Dark Moor, Angra
- Membre : Alkemyst, Death Ss, Evil Masquerade, The Murder Of My Sweet, Archon Angel
- Style + Membre : Temperance
 

 Site Officiel (748)
 Myspace (524)
 Chaîne Youtube (705)

SECRET SPHERE - Lifeblood (2021)
Par JEFF KANJI le 23 Avril 2021          Consultée 1290 fois

Je dois avouer que, malgré toute l'estime que j'ai pour Michele Luppi et son talent vocal, j'ai été pris d'un sacré élan quand j'ai appris qu'il quittait SECRET SPHERE après huit ans de bons et loyaux services… Car tous les espoirs étaient permis dès lors. Et le groupe est resté silencieux quant à un éventuel remplacement. Et les voilà qui débarquent il y a quelques mois avec "Lifeblood", nouvel extrait de l'album éponyme à paraître en mars (toujours chez Frontiers, il faut dire qu'Aldo Lonobile y a plus que ses entrées) avec Roberto 'Ramon' Messina au chant !!! Alléluia ! Et le titre, un brûlot de Power Metal qui ne fait pas un pli, avec un refrain démentiel, nous réconcilie à jamais avec les Italiens ! Ramon c'est LA voix de SECRET SPHERE, vous pouvez faire ce que vous voulez, le groupe sonne complet avec son timbre.

D'autant qu'il chante mieux que jamais le bougre ! Ceux qui étaient agacés par ses tendances au coinçage de parties peuvent revenir au bercail pour apprécier ce timbre si personnel à nul autre pareil dans le style. Encore fallait-il qu'Aldo, qui dispose d'une équipe solide désormais (même s'il faudra désormais faire sans Marco Pastorino, trop occupé par TEMPERANCE, mais qui était un soutien vocal de poids en live), soit en mesure d'écrire un album au moins du niveau du précédent pour consacrer le retour du fils prodigue. Et "Lifeblood" est le meilleur album sorti par SECRET SPHERE depuis… son deuxième album. Il devance d'une courte tête son prédécesseur conceptuel.

Ici la liberté de ton a permis au groupe de pouvoir aborder des sujets variés, même si les émotions humaines et l'appréciation du monde qui nous entoure et dans lequel on vit sont des thèmes toujours chers à Ramon Messina, qui par ailleurs enjoint sur ses réseaux à prendre le temps de s'immerger dans les textes afin d'éprouver la catharsis que permet la musique du groupe à travers ses mots, c'est dire si cela compte pour leur auteur. En même temps, son interprétation et son implication sont totales, comme tous les titres permettent de remarquer. Et même quand certains pourraient apparaître un peu plan-plan ("Against The Odds" peine à démarrer mais s'emballe joyeusement par la suite). Si l'écriture est au beau fixe, c'est incontestablement Ramon Messina la star de "Lifeblood". Ses prestations portent les morceaux plus loin qu'ils ne l'auraient fait avec Michele Luppi. Moins démonstratif mais plus à fleur de peau, comme "Life Survivors" permet de l'observer, surtout sur une écriture au final pas éloignée du Hard FM.

Ainsi "Lifeblood" balaie avec grâce tout le spectre de son style, avec des titres clairement conçus dans une esthétique Power Metal ("Lifeblood", "Alive" avec son côté "Heart & Anger"), d'autres plus axés sur la puissance mélodique théorisée sur "Scent Of Human Desire" et parvenue à maturité sur "Sweet Blood Theory", donnant cette patte limite FM (voire carrément sur "Thank You") qui sied si bien au chant de Ramon (promis j'arrête, mais force est de reconnaître que j'ai l'impression de n'entendre que lui sur ce disque). Les arrangements ne sont pourtant pas oubliés. Et entre le travail en coulisses du fidèle Antonio Agate et l'apport de soli de claviers de Gabriele Ciaccia, il y a de quoi faire.

Aldo Lonobile et sa bande savent parfaitement doser leurs effets ; les soli de guitare sont toujours aussi chouettes, entre Hard Mélodique d'inspiration guitar hero et traits néoclassiques qui s'invitent de temps à autres, et le mix puissant concocté par Simone Mularoni ne bouffe pas la personnalité de SECRET SPHERE, qui en frais de Heavy italien, a mis à l'amende tous ses concurrents directs (LABYRINTH… et DGM !) avec "Lifeblood". Ce neuvième album de compositions originales se hisse dans les très belles surprises de ce premier trimestre, et de Frontiers en général, qui n'a pas cartonné sur le secteur Heavy Power depuis quelques temps. Un disque puissant, digeste, qui replacera je l'espère SECRET SPHERE en fer de lance de la scène italienne.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


SERIOUS BLACK
As Daylight Breaks (2015)
Le demi-frère Heavy d’UNISONIC

(+ 1 kro-express)



TORIAN
God Of Storms (2018)
Once, a wise man said...


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Roberto 'ramon' Messina (chant)
- Aldo Lonobile (guitare lead)
- Andrea Burrato (basse)
- Marco Pastorino (guitare, chant)
- Gabriele Ciaccia (claviers, piano)
- Marco Lazzarini (batterie)


1. Shaping Reality
2. Lifeblood
3. The End Of An Ego
4. Life Survivors
5. Alive
6. Against All The Odds
7. Thank You
8. The Violent Ones
9. Solitary Fight
10. Skywards
11. The Lie We Love



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod