Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rhapsody, Angra, Dark Moor, Fairyland, Highlord, Pyramaze, Lionsoul
- Membre : Alkemyst, Death Ss
 

 Site Officiel (436)
 Myspace (256)
 Chaîne Youtube (378)

SECRET SPHERE - Archetype (2010)
Par DARK BOUFFON le 3 Octobre 2010          Consultée 3136 fois

Les Italiens de SECRET SPHERE ont eu la capacité de marquer l’histoire au début de leur carrière. Avec ″Mistress Of The Shadowlight″ et surtout ″A Time Nevercome″, le combo aurait pu tout rafler sur son passage. Mais ce ne fut malheureusement pas le cas. Est-ce dû à leur origine transalpine ou au peu d’exposition médiatique dont ont bénéficié les Italiens dans leurs jeunes années ? Quoi qu’il en soit, il est vraiment dommage de constater qu’aujourd’hui, plus grand monde ne se préoccupe du devenir de ce talentueux groupe. Preuve en est de la difficulté avec laquelle le fan avide du Speed Metal à tendance progressive du combo réussit à mettre la main sur ses derniers opus. ″Sweet Blood Theory″ d’abord, sorti sur un label inconnu et maintenant cet ″Archetype″, paru il y a déjà plusieurs mois au Japon mais dont la sortie européenne est toujours repoussée aux calendes grecques… Un comble pour un groupe aux origines romaines !

Bien sûr, on pourra arguer que les dernières productions ne se sont pas hissées au rang du chef-d’œuvre ″A Time Nevercome″, à commencer par ″Scent Of Human Desire″, qui à l’époque de sa sortie m’avait franchement déçu. Certes en début de carrière, les Italiens avaient su proposer quelque chose de différent à chaque sortie. Mais l’échec commercial (et artistique ?) de ce troisième opus a poussé le groupe à revenir à des amours speed metal plus traditionnels et – finalement – moins inspirés. Ont suivi le bon ″Heart & Anger″ et le très agréable ″Sweet Blood Theory″… Voici venu maintenant le temps d’″Archetype″. Ce qui s’avère frustrant avec SECRET SPHERE, c’est cette délimitation stylistique que se sont imposés les Italiens après leur troisième opus, les empêchant peut-être de partir dans n’importe quel sens mais restreignant aussi de manière drastique leur fabuleuse et potentielle créativité…

Malheureusement, dira le fan de la première heure que je suis, ce nouvel album ne déroge pas à la règle instaurée depuis ″Heart & Anger″. On a affaire à un bon album, bien sous tout rapport, bien composé, bien exécuté, bien produit, dont l’écoute est vraiment jouissive mais qui laisse une impression d’inachevé quand on connaît le vrai potentiel du groupe. Alors, oui, je suis peut-être un frustré, resté bloqué sur le côté progressif passionnant d’un ″Time Nevercome″ car tout amateur de Speed Metal classieux aux relents symphonique, peu coutumier du passé de ce combo, saura y trouver toutes les satisfactions nécessaires à un pur moment de délectation musicale, c’est certain. Car avec ″Line Of Fire″, ″Death From Above″, ″Future″, ″Mr Sin″ ou le titre éponyme (pour ne citer qu’eux), force est de constater que nous avons affaire à des compos de premier choix, très efficaces, bardées de riffs et de claviers, aux refrains fédérateurs et aux lignes de chant faisant la part belle aux envolées lyriques de Roberto ″Ramon″ Messina. Ce chanteur a d’ailleurs pu être critiqué à cause de certaines intonations particulières, parfois propres aux chanteurs italiens. Et il est vrai que depuis ″Scent Of Human Desire″, on sent le chanteur, pourtant capable et talentueux, prêt à se lâcher davantage, quitte parfois à glisser sur les pentes dangereuses du ridicule, à l’instar d’un Bruce Dickinson, ne sachant pas toujours s’arrêter au bon moment dans l’approche de certains aigus. Mais ce n’est là qu’un détail. Car il est clair que l’ensemble des titres de cet ″Archetype″ se hisse sans souci dans le haut du panier actuel des productions du même style.

Notons aussi quelques nouveautés : cette intro très symphonique d’abord (″Pattern Of Thought″), plus proche d’une B.O. de film que par le passé ; cette intervention de voix extrême ensuite sur ″Line Of Fire″, chose nouvelle pour le combo italien. Mais le fan exigeant, même s’il trouvera ces petites trouvailles plaisantes, regrettera la courte durée de l’album qui, certes, sait aller à l’essentiel, mais n’explore finalement pas assez la fibre progressive toujours latente chez SECRET SPHERE. Mes détracteurs me souffleront que ce n’était pas l’objet de cet album et que les Italiens ont souhaité proposer quelque chose de plus direct, même si on trouve des passages calmes du plus bel aloi (″All In A Moment″)… C’est peut-être exact et cet album est un bon cru, assurément ! Mais je crains, en mon for intérieur, que cet opus – le troisième dans la même lignée – après l’écart de ″Scent Of Human Desire″, ne soit qu’un album de plus pour les Transalpins (et surtout pour les « observateurs extérieurs ») et que ce style Speed Metal avec de tièdes tendances sympho-progressives, malgré une exécution sans faille, ne soit désormais la voie toute tracée du combo, et que ce dernier, par peur de décevoir ou de perdre sa fan-base, ne retrouve jamais l’audace et le culot qui avait pu caractériser ses débuts de carrière. Dommage, assurément…

En attendant, que mes tergiversations personnelles ne vous empêchent pas d’apprécier cet ″Archetype″, qui s’avère somme toute un bon album doté de titres égaux en terme de qualité – détail important – et qui mérite davantage que cette sortie rendue inaperçue et presque anonyme, par manque de label. De ce côté-là, et je m’adresse aux professionnels de la musique : c’est une honte ma p’tite dame !

A lire aussi en POWER METAL par DARK BOUFFON :


GAMMA RAY
Hell Yeah!!! The Awesome Foursome – Live In Montreal (2008)
Enfin le voilà, le dvd annoncé depuis des lustres !




HEAVENS GATE
Menergy (1999)
Un petit bijou du groupe de Sascha Paeth


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- Roberto ″ramon″ Messina (chant)
- Aldo Lonobile (guitare)
- Marco Pastorino (guitare)
- Andrea Buratto (basse)
- Gabriele Ciaccia (claviers)
- Federico Pennazzato (batterie)


1. Pattern Of Thought (intro)
2. Line On Fire
3. Death From Above
4. The Scars That You Can’t See
5. More Than Myself
6. Future
7. Mr Sin
8. Into The Void
9. All In A Moment
10. Archetype



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod