Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Metal Church, QueensrΫche [queensryche], Fifth Angel, Riot, Savatage
- Membre : Hear 'n Aid, Heathen, Nevermore, Night Ranger, Ozzy Osbourne, Pestilence, Testament, Ufo, Hawaii, Dragonlord, Forbidden, Sinbreed, Red Zone Rider, Jason Becker, Cacophony, Destiny's End
- Style + Membre : Paradox, Lizzy Borden, Helstar, Chastain, Malice
 

 Site Officiel (111)

VICIOUS RUMORS - Welcome To The Ball (1991)
Par JEFF KANJI le 15 Décembre 2020          Consultée 957 fois

C'est qu'il faut être capable d'écrire un "Ship Of Fools" ! À chaque fois que je réécoute le "Vicious Rumors" de 1990 c'est ce que je me dis. Et les Grenoblois de NIGHTMARE ne s'y tromperont pas puisqu'ils reprendront ce classique des Américains sur "Silent Room" en 2003. S'il avait été plus ou moins évident de trouver les bons éléments et un fonctionnement viable entre la réalisation de "Soldiers Of The Night" et "Digital Dictator", les choses s'accélèrent pour VICIOUS RUMORS qui en trois ans propose déjà son quatrième album, un an et demi tout peine après "Vicious Rumors".

Le pire c'est que le groupe est loin de s'être tourné les pouces pendant ce temps, puisqu'il a tourné de façon professionnelle à travers les US pour défendre son album, tourné un clip et assuré la promotion de son disque dans divers médias. Mais par chance, la machine VICIOUS RUMORS est désormais rodée, et le triumvirat Thorpe/McGee/Albert ne manque pas d'idées. Ainsi c'est plein de confiance qu'il va se lancer dans l'écriture de "Welcome To The Ball".

Est-il possible de faire aussi bien que les deux fois précédentes ? VICIOUS RUMORS va faire preuve de la régularité d'une horloge suisse et délivrer peut-être bien son magnum opus. En tout cas, si son prédécesseur le suit d'assez près, "Welcome To The Ball" est pour moi une consécration artistique pour les Américains. Le meilleur des deux précédents opus ; les riffs costauds de "Digital Dictator" et les mélodies catchy de "Vicious Rumors". Et la période semble dorée pour le Heavy Metal puisqu'à quelques jours près sort le "Black Album" de METALLICA qui a un retentissement mondial. Et c'est en Europe que le groupe va peu à peu concentrer une fan-base de plus en plus importante.

Preuve de la motivation d'Atlantic, le groupe part en tournée cinq mois durant et visite le vieux continent (avec SAVATAGE… Encore une tournée pour laquelle j'aurais tué) ainsi que pour la première fois le Japon, d'où arrivera un an plus tard le premier Live des Américains "Plug In And Hang On". Mais qu'est ce qui fait de "Welcome To The Ball" un si bon disque ? Encore une fois, pas forcément évident de répondre catégoriquement, car la recette est peu ou prou la même que sur "Vicious Rumors" hormis qu'il est encore mieux produit, et que "Children" passera plus sur MTV qu'un clip Metal ne le faisait généralement à cette époque. Et que comme je le disais, ces riffs !

Personnellement, entre le son et la force de certaines compos, VICIOUS RUMORS réussit à polir encore un peu plus son Heavy sans pour autant l'affadir. J'aurais même tendance à dire que les quelques speederies ont encore plus d'impact sur ce cru 1991 (notamment l'hymne "You Only Live Twice" avec ses riffs déomonte-nuque, mais "Six Stepsisters" ne fait pas de quartier), et que sur les mid-tempi Carl Albert atteint une versatilité d'interprète qui sert encore mieux les compositions (même si l'ouverture "Abandoned" n'en donne pas la démonstration la plus flagrante c'est le moins qu'on puisse dire, la composition étant pourtant des plus solides). Mais il se rattrape largement sur "Mastermind" ou encore "Strange Behavior".

"Welcome To The Ball" est peut-être bien le premier album des Américains où il n'y a rien à jeter, les soli (particulièrement ceux de Mark McGee, écoutez "Children" pour l'exemple) et les harmonies (moins automatiques que par le passé) toujours bien placées. Un petit mot sur la production, typique des albums de Heavy Metal de l'époque ; c'est ultra solide, très puissant, nous sommes en 1991 et l'album n'a que peu subi les outrages du temps, permet à la fois de souligner la performance de Carl Albert et le riffing acéré de Geoff Thorpe. Pour moi en tout cas la consécration artistique pour les Américains (songez que SAVATAGE sort "Streets" la même année...), avant un album plus risqué qui allait diviser jusqu'au sein du groupe.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


WARRIOR PATH
The Mad King (2021)
Ah Daniel...




NIGHTMARE
Insurrection (2009)
Heavy Mittal


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Carl Albert (chant, chœurs)
- Geoff Thorpe (guitare, chœurs)
- Mark Mcgee (guitare, mandoline, chœurs)
- Dave Starr (basse)
- Larry Howe (batterie)


1. Abandoned
2. You Only Live Twice
3. Savior From Anger
4. Children
5. Dust To Dust
6. Raise Your Hands
7. Strange Behavior
8. Six Stepsisters
9. Mastermind
10. When Love Comes Down
11. Ends Of The Earth



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod