Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  LIVE

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Melted Space
- Membre : Vuur, Gorefest, The 11th Hour , Hail Of Bullets, Demiurg, Guilt Machine, Ambeon, Vengeance, Anthony, Stream Of Passion, Bodine
- Style + Membre : Arjen Anthony Lucassen , The Gentle Storm , Arjen Anthony Lucassen's Star One
 

 Site Officiel (1212)
 Myspace (249)
 Chaîne Youtube D'arjen Lucassen (230)

AYREON - Best Of Ayreon Live (2018)
Par JEFF KANJI le 6 Mai 2018          Consultée 1357 fois

Prévu deux ans en amont et complet en quelques heures après la mise en vente des billets de cet évènement unique, le Ayreon Universe, dont Volthord a pu vous vanter les mérites à travers son live-report (chanceux va !) ne pouvait pas échapper à la captation vidéo et audio, pour les milliers de fans qui n'ont pas pu se rendre à ces deux dates ainsi qu'à la générale du show à laquelle certains ont pu assister.

Avec la bagatelle de chanteurs qui ont pu se rendre disponibles pour cet évènement il y avait de quoi faire monter la pression. Avec une nouvelle fois une équipe de musiciens dirigée par Joost Van Den Broek, on retrouve une bonne partie des artisans de l'interprétation impeccable de "The Theater Equation" mais cette fois-ci l'as des claviers prend lui-même place sur scène, et sa prestation est de haut niveau. Ce qui frappe à l'écoute, c'est que malgré la profusion d'arrangements dont Arjen Lucassen est coutumier, il ne manque rien dans ces versions live, ce qui laisse espérer un futur live à AYREON, sorti de cet évènement live.

Car on constate, que malgré son côté control freak et son perfectionnisme, Arjen apprend à déléguer depuis trois quatre ans ; la plupart de ses chanteurs pour "The Source" ont enregistré leurs parties de leur côté, le mastering est depuis plusieurs sorties le travail du frenchie Brett Caldas-Lima (KALISIA) qu'on ne présente plus, et il dispose d'une équipe de choc toujours prête à le suivre quoi qu'il fasse (Marcel Coenen, Johan Van Stratum, Joost Van Den Broek, Ed Warby, Jeroen Goosens, Ben Mathot et Maaike Petersen du côté des musiciens, Marcela Bovio, Floor Jansen, Anneke Van Giersbergen ou encore Mike Mills du côté des vocalistes). D'ailleurs, Arjen ne fait pas partie du line-up du Ayreon Universe, même s'il montera sur scène en fin de show, le temps d'interpréter "The Castle Hall" et son riff SABBATH-ien, et de reprendre son rôle du Hippie de "Into The Electric Castle" sur "Amazing Flight In Space".

Ce qui est déjà un sacré cadeau c'est qu'aucun album n'a été oublié, le premier opus de STAR ONE s'invitant même au menu, l'occasion d'accueillir l'impayable Peter Vink à la basse sur "Intergalactic Space Crusaders", avant un final épique sur un "The Eye Of Ra" raccourci mais avec un final toujours aussi épique !
C'est une des premières choses que je remarque sur ce Live ; dans une volonté de proposer un menu des plus copieux et variés, aucun des grands titres Prog n'est présent. Ainsi pas de "Isis And Osiris" et autres "The Sixth Extinction", et ne parlons pas de "The Day That The World Breaks Down". Et dans le même ordre d'idée certains morceaux ont même été assez radicalement raccourcis, je pense notamment à "The Eye Of Ra" déjà cité, dont la prestation de Robert Soeterboek sur le "Live On Earth" avait pourtant de quoi saisir l'auditoire, et ne parlons pas du splendide solo qui disparaît. "Into The Black Hole", étrangement chantée par Tommy Karevik plutôt que Damian Wilson (c'était lui sur "Ayreonauts Only" et sur le "Live On Earth" encore une fois) et elle aussi drastiquement éditée, et ne parlons pas de "Computer Eyes" qui perd tout son duel guitare/clavier, on appréciera… Ou pas, car malgré la prestation tout en feeling d'Edward Reekers, on n'égale pas la version du "Live In A Real World" de STREAM OF PASSION pour les vocaux habités des sœurs Bovio et le duo des amoureux Lucassen et Linstruth.

Si les tournées de STAR ONE et STREAM OF PASSION avaient permis d'immortaliser plusieurs titres, le Ayreon Universe est l'occasion de proposer des alternatives, et ainsi par exemple de changer d'interprète sur plusieurs titres, notamment "Into The Black Hole"… Mais également de reconstituer des duos originels comme sur "Computer Eyes" qui réunit Edward Reekers et Robert Soeterboek, ou encore Arjen et Jay Van Feggelen sur "Amazing Flight In Space". Certains profitent de leur présence pour briller, comme Maggy Luyten à la paire monumentale sur "Intergalactic Space Crusaders" ou John Jaycee Cuijpers qui fait une alternative des plus crédibles à Russel Allen sur "Dawn Of A Million Souls". Mike Mills, le TH-1 de "The Source" reprend les parties narrées jadis entre autres par Peter Daltrey, n'oubliant pas de rendre hommage à Mike Baker, décédé en 2008 et qui interprétait originellement le rôle du Père sur "The Human Equation" à la conclusion d'un "Loser" sur lequel il fait toujours autant d'effet, même si c'est une nouvelle fois le didgeridoo de Jeroen Goossens qui a tendance à voler la vedette (et c'est encore plus flagrant sur la vidéo).

En bref nous avons là un best of qui est complètement à l'image d'AYREON, auréolé de performances musicales de très haut niveau ("And The Druids Turned To Stone", "Age Of Shadows" où le Hansi le plus rageur s'invite, "The Castle Hall" et ses cadences guitare/clavier) et truffé de clins d'œil et de fan-service, parfaits pour contenter le fan le plus fidèle et le plus exigeant (comme le duo de sœurs reconstitué sur "The Eye Of Ra" près de quinze après). L'earbook est de plus magnifique et vous parvient dédicacé par Arjen. Que demander de plus ?

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


DREAM THEATER
The Astonishing (2016)
Oui, astonishing! c'est clairement le mot




ROYAL HUNT
The Mission (2001)
Is there life on Mars?


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   METAL

 
   (2 chroniques)



- Michael Mills (spoken word, chant)
- Edward Reekers (chant)
- Robert Soeterboek (chant)
- Hansi Kürsch (chant)
- Marco Hietala (chant)
- Floor Jansen (chant)
- Jonas Renkse (chant)
- Anneke Van Giersbergen (chant)
- John Jaycee Cuijpers (chant)
- Maggy Luyten (chant)
- Damian Wilson (chant)
- Tommy Karevik (chant)
- Jay Van Feggelen (chant)
- -
- Marcela Bovio (chant, chœurs)
- Irene Jansen (chant, chœurs)
- Lisette Van Den Berg (chœurs)
- -
- Ed Warby (batterie, chant)
- Johan Van Stratum (basse)
- Marcel Coenen (guitare)
- Ferry Duijsens (guitare)
- Joost Van Den Broek (claviers)
- Jeroen Goossens (flûtes, didgeridoo)
- Ben Mathot (violon)
- Maaike Peterse (violoncelle)
- -
- Peter Vink (basse sur cd2-7)
- Rob Snijders (percussion sur 13, batterie sur 15)
- -
- Arjen Lucassen (guitare sur cd2-10-11, chant sur cd2-11)


1. Prologue
2. Dreamtime
3. Abbey Of Synn
4. River Of Time
5. The Blackboard
6. The Theory Of Everything
7. Merlin's Will
8. Waking Dreams
9. Dawn Of A Million Souls
10. Valley Of The Queens
11. Ride The Comet
12. Star Of Sirrah
13. Comatose
14. Day Sixteen: Loser
15. And The Druids Turned To Stone

1. The Two Gates
2. Into The Black Hole
3. Actual Fantasy
4. Computer Eyes
5. Magnetism
6. Age Of Shadows
7. Intergalactic Space Crusaders
8. Collision
9. Everybody Dies
10. The Castle Hall
11. Amazing Flight In Space
12. Day Eleven: Love
13. The Eye Of Ra



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod