Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Adrenaline Mob, Planet X, David Lee Roth , Talisman, Transatlantic, Trans-siberian Orchestra, Jeff Scott Soto , Steve Vai , The Winery Dogs , Pentakill, Axel Rudi Pell , John Arch , Black Country Communion, Bumblefoot, G3, Guns N' Roses, Liquid Tension Experiment, Liquid Trio Experiment, Mr. Big
- Style + Membre : Derek Sherinian , Dream Theater, Osi, Platypus

SONS OF APOLLO - Psychotic Symphony (2017)
Par JEFF KANJI le 16 Novembre 2017          Consultée 1412 fois

Depuis qu'il a quitté DREAM THEATER, Mike Portnoy, l'un de ses fondateurs et piliers, a fait ce qu'il avait convenu de faire : multiplier les expériences. Il a ainsi accompagné bon nombre d'artistes (AVENGED SEVENFOLD et TWISTED SISTER pour les plus prestigieux) et formé ou rejoint tout un tas de formations plus ou moins intéressantes pour exprimer son art. On peut en vrac citer FLYING COLORS, TRANSATLANTIC, The WINERY DOGS et ADRENALINE MOB pour les plus significatives. Il paraît évident qu'un retour de Mike au sein d'une formation de Metal Progressif, style qui l'a révélé à la planète Metal, était attendu.

Mais apprendre qu'il se rapprochait de Derek Sherinian, lui aussi ex-DREAM THEATER ("Falling Into Infinity" c'est lui) a clairement fait monter la température. Et maintenant qu'on connaît le line-up et que le premier opus de SONS OF APOLLO est entre nos mains, on frémit. Jeff Scott Soto est l'un de mes vocalistes fétiches. Peut-être pas un de mon top 10, mais un gars dont le groove et le grain de voix m'ont toujours touché, et ce avec n'importe quelle formation. On ne présente plus Billy Sheehan qui vit une année particulièrement florissante avec l'excellent MR. BIG sorti cet été et qui jouait déjà dans le groupe instrumental PORTNOY – SHEEHAN – MACALPINE – SHERINIAN il y a quelques années.

C'est cette formation qui a servi de base à SONS OF APOLLO, même si Mike et Derek, les DelFuvio Bros comme ils aiment se surnommer, avaient besoin d'un guitariste moins marqué stylistiquement que Tony MacAlpine, qui a en outre connu de sérieux soucis de santé. Ron Thal était un choix évident, vu ses capacités exceptionnelles et sa faculté à se fondre dans un groupe. L'album a d'ailleurs été écrit en quinze jours, en grande majorité par le trio Sherinian-Portnoy-Thal au cours de sessions pour le moins secrètes.

Et de toute évidence, une fois l'album écouté, "Psychotic Symphony" apparaît comme un album de Prog fort réussi. Le jeu et les sons de Derek Sherinian sont à tomber par terre, Mike Portnoy est en très grande forme, et le duo Bumblefoot/Sheehan est juste dément. Pour manier la guitare et la basse fretless de concert il fallait bien deux frappés de ce genre ! Mais j'apprécie particulièrement le fait que SONS OF APOLLO ait réalisé cet album à l'ancienne, sur un laps de temps réduit et que chaque musicien ait compris qu'il formait avec chacun des autres protagonistes un tout. "Psychotic Symphony" est au départ un projet de Derek Sherinian qui signe ou co-signe tous les titres. En revanche, l'ensemble est collaboratif même si Billy Sheehan a moins participé à l'écriture.

Et je me réjouis en particulier de voir Ron Thal accéder à une notoriété aussi enviable, surtout après son passage chez les GUNS N'ROSES, dans la mesure où on peut avec SONS OF APOLLO apprécier son talent créatif. Il s'avère bien plus raisonnable qu'avec BUMBLEFOOT où il laisse aller son besoin d'exploration des possibilités de la guitare (monsieur guitare fromage et dé à coudre à la 28ème frette c'est lui). Son jeu est splendide, à la fois sobre, expressif, et suffisamment original pour se démarquer et se fondre dans les morceaux. Il est capable de soli de haute volée, largement dignes d'un Petrucci, et de poser des harmonies toutes QUEEN-esques sur le magistral final qui pour une fois ne peut être taxé de prétentieux au vu de son titre ronflant (surtout qu'en lisant le journal du studio tenu par Mike Portnoy, on apprend que le morceau a été composé le jour de l'anniversaire de son fils Max).

Jeff Scott Soto a su apporter sa patte lui aussi, amenant les ambiances un peu mystiques chères à TALISMAN dans sa besace, et livrant des interprétations alliant feeling et grande musicalité, à l'instar d'un Mats Levén. Il se balade au sein des sphères Prog avec une aisance assez dingue, alors qu'on ne le connaissait pas franchement dans ce style auparavant. Il a écrit la grosse partie des textes et composé l'intégralité de ses lignes de chant pour cet opus et une nouvelle fois il fait une éclatante démonstration de son talent. Voilà un vocaliste qui mériterait toujours plus d'attention.

"Psychotic Symphony" c'est un retour aux affaires Prog en grande pompe pour Mike Portnoy qui délivre là avec ses redoutables acolytes un grand disque, gorgé de feeling et d'envie, ce dont ses derniers opus avec le Théâtre Du Rêve manquaient cruellement. En outre on ne pourra s'empêcher de repérer le cabotinage du célèbre batteur, avec ce logo SONS OF APOLLO qui fait plus qu'un clin d'œil à celui de DREAM THEATER.

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


AWACKS
Resilience (2013)
Finally we admit that we've lost control




EVERGREY
Hymns For The Broken (2014)
De la grandiose introspection


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Jeff Scott Soto (chant)
- Billy Sheehan (basse)
- Ron 'bumblefoot' Thal (guitare)
- Derek Sherinian (claviers)
- Mike Portnoy (batterie)


1. God Of The Sun
2. Coming Home
3. Signs Of Time
4. Labyrinth
5. Alone
6. Lost In Oblivion
7. Figaro's Whore
8. Divine Addiction
9. Opus Maximus



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod