Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (2 / 4)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The 69 Eyes , Galadriel, Rotting Christ, Deathronic, Septicflesh, Tiamat
- Style + Membre : Daemonarch
 

 Site Officiel (320)
 Myspace (341)
 Chaîne Youtube (268)

MOONSPELL - Irreligious (1996)
Par MOX le 1er Décembre 2002          Consultée 6422 fois

Un an après Wolfheart, les portugais de Moonspell reviennent à la charge toujours dans une même continuité à travers Irreligious. J'aime autant vous prévenir: on la tient la bombe de Moonspell!
Le combo officie dans un style gothic des plus sombres, ce sera d'ailleurs le dernier opus aussi noir avant "Darkness and Hope". Cette patte, ébauchée dans "Under the Moonspell" puis pratiquement bien développée dans "Wolfheart" se trouve poussée à son paroxysme ici. Je m'explique: l'ensemble de la musique se repose sur des parties de claviers sombres et jouent un rôle extrêmement important dans l'ambiance qui se dégage (il n'y qu'à voir l'intro "Perverse...Almost Religious"), mais aussi sur une basse très mise en valeur presque autant que les guitares d'ailleurs. Enfin le chant de Fernando Ribeiro est si spécial: particulièrement grave. Il mêle efficacement chant "clair", parlotte et gueulantes limite black (on ne se refait pas).

Au niveau des compos c'est pratiquement un sans-faute. Moonspell entraîne l'auditeur dans son monde propre, occulte, mystérieux, en alternant breaks et contre-breaks.
L'ambiance est très bien retranscrite. Certains morceaux sont taillés pour la scène, rapides et efficaces, ("Opium", "Raven Claws", "Awake") d'autres beaucous plus calmes mais tout aussi oppressants ("Fullmoon Madness", "Herr Spiegelmann"). Inutile de rajouter que les guitares sont bien maîtrisées et que le son est par ailleurs excellent. J'aimerais signaler ce morceau assez étrange, "Subversion", fleurtant avec la trip-hop et l'ambient. Très réussi. Une ébauche de ce que va tenter d'expérimenter le groupe dans Butterfly Effect. Le mélange bourrin-tranquille prend forme, d'autant plus qu'il y a une grande diversité dans les compos et que les mélodies restent abordables sans pour autant être dénués d'intérêt.
Tout est histoire d'ambiance chez Moonspell. Pas de quoi sauter au plafond en lisant cette chronique et en ne connaissant pas plus ce groupe que les dates de reproduction des phoques en Nouvelle-Zélande. Ecoutez-moi les bombes que sont "Opium" ou "Mephisto" dans ce cas-là.

Moonspell réalise son chef-d'oeuvre noir. Deux ans d'attente et il remettra le couvert avec Sin/Pecado tout aussi excellent, un poil plus expérimental. A vous de voir, le gothic n'a jamais été une musique difficile d'accès, juste une histoire d'ambiance.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par MOX :


KATATONIA
Last Fair Deal Gone Down (2001)
Metal gothique

(+ 1 kro-express)



MOONSPELL
The Antidote (2003)
Metal gothique


Marquez et partagez







 
   MOX

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- Fernando Ribeiro (chant)
- Pedro Paixao (claviers)
- Ricardo Amorim (guitare)
- Mike (batterie)
- Ares (basse)
- Invités:
- Birgit Zacher (chant féminin)
- Markus Freiwald (percussions)


1. Perverse... Almost Religious
2. Opium
3. Awake
4. For A Taste Of Eternity
5. Ruin & Misery
6. A Poisened Gift
7. Subversion
8. Raven Claws
9. Mephisto
10. Herr Spiegelmann
11. Full Moon Madness



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod