Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FUNK  |  STUDIO

Commentaires (4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1973 Aerosmith
1974 Get Your Wings
1975 Toys In The Attic
1976 Rocks
1977 Draw The Line
1979 Night In The Ruts
1982 Rock In A Hard Place
1985 Done With Mirrors
1987 Permanent Vacation
2012 Music From Another Di...
2015 Rocks Donington 2014
 

- Style : Tora Tora, Kix, Thunder, The Darkness
- Membre : Joe Perry Project , Rough Cutt, Rainbow, Hollywood Vampires
- Style + Membre : Joe Perry
 

 Site Officiel (436)
 Myspace (430)
 Cha�ne Youtube (572)

AEROSMITH - Music From Another Dimension (2012)
Par JEFF KANJI le 8 Février 2013          Consultée 9593 fois

On ne peut pas dire que le dernier opus studio des Américains d’AEROSMITH ait cassé la baraque. "Just Push Play" était fadasse, plus variété que tout ce qu’avait pu produire la bande, alourdi en ballades sirupeuses et en surproduction à faire passer Bob Ezrin pour un adepte du minimalisme. AEROSMITH avait clairement besoin d’un break et le retour aux sources de la surprise "Honkin’ On Bobo" s’est avéré rafraîchissant ; on sentait le groupe soudé et motivé par l’envie de se faire plaisir. Au moment d’attaquer son nouvel album, AEROSMITH s’est replongé dans les albums qui lui ont amené le succès, "Toys In The Attic" et "Rocks" particulièrement pour raviver ce qu’on aime le plus chez les Bostoniens ; le feeling et le Rock And Roll.

Rock And Roll, AEROSMITH l’est assurément. En premier lieu son impayable chanteur et tête de proue Steven Tyler qui a retardé l’accouchement de la nouvelle bestiole en pétant un plomb de mieux (on l’a reconnu addict aux anti-douleurs), complètement impliqué dans son rôle de juge dans American Idol ! Soit un bon aperçu de la vie d’une véritable star et diva mondiale. Mais le 6 novembre 2012, il est enfin là cet album que l’on attend depuis onze ans !

"Music From Another Dimension" et sa pochette rigolote, jouant la carte de l’humour sur fond de bande annonce de film catastrophe, est des plus positives. On est très loin du robot sur fond rose de "Just Push Play". Et le discours de la voix off reste dans cette ambiance « Twilight Zone » même si on peut aussi penser plus récemment aux intros de LORDI. La caisse claire de Joey Kramer claque fort et "Luv XXX" est un excellent titre d’ouverture où harmonies vocales de Steven Tyler, sur qui l’âge ne semble avoir aucune prise, et groove font bon ménage. On est proche de "Pump" en termes de production et la mélodie se révèle addictive. Avec "Oh Yeah", que le groupe avait déjà joué en live avant la sortie de l’album, "Rocks" n’est pas très loin et les guitares de la paire Perry/Whitford jamment à tout va, toujours avec cette approche bluesy caractéristique du Hard Rock du groupe. "Music From Another Dimension" commence de la meilleure des manières avec deux tubes, qui mettent leur mine aux meilleurs (moins mauvais) titres de "Just Push Play".

Et avec cinq premiers titres efficaces, lorgnant sur la grosse production type "Pump"/"Get A Grip" (ça tombe bien, ce dernier est sans doute un de mes favoris de la bande), on est rassuré, "Tell Me" s’avérant même une ballade pas trop chiante où Steven Tyler est comme toujours fort à son aise et seul maître à bord. Mais voilà le mot qui fâche : ballade. Elles sont au nombre de cinq ! Et si "Tell Me" et "Another Last Goodbye" passent plutôt bien, la deuxième ayant l’inconvénient de boucler l’album, les autres sont clairement inutiles et ne servent qu’à faire du remplissage sur un album qu’elles allongent inutilement. Car quatorze titres ça fait beaucoup ! Même si on attendait depuis sept ans les nouvelles aventures des Dupont volants, un bon album de dix titres aurait sans nul doute constitué une très bonne surprise pour tous les hardos, montrant que les tontons en avaient encore sous le pied. Mais entre ces f****** ballades et les deux délires blues de Joe Perry, vous avez une seconde moitié d’album dont peut seule être sauvée "Another Last Goodbye" où Steven Tyler nous prouve lors d’un intimiste piano-voix qu’il est toujours un interprète de grande qualité.

C’est rageant, car entre le speed "Street Jesus" qui rappelle "Toys In The Attic", "Luv XXX" qui a au moins la classe de "Love In An Elevator" ou "Beautiful" et "Legendary Child" qui allient groove Funk et harmonies vocales réjouissantes, il y a de quoi s’éclater et taper du pied. Les Bostoniens possèdent toujours, quand ils le veulent, un songwriting solide, avec une paire Hamilton/Kramer, une des sections rythmiques les plus performantes du circuit avec ce mélange subtil de Rock And Roll et de Funk, des guitares aussi organiques et qu'insaisissables délivrées par les complémentaires Joe Perry au jeu très Blues et Brad Whitford à celui plus typé Hard Rock, tirés vers le haut par un vocaliste à la voix identifiable à la première seconde qui s’est avéré particulièrement inspiré sur cet album (il signe ou cosigne TOUS les titres de "Music From Another Dimension!") en la personne de Steven Tyler.

En sus, le groupe livre trois titres supplémentaires en bonus ! Outre le DVD documentaire permettant d’apprécier une performance Live de "Oh Yeah" et d’un featuring avec Johnny Depp (oui, il semblerait que le monsieur sache également à peu près chanter et jouer de la guitare)... pas les moments les plus intéressants. Mais ce genre de goodies fait toujours plaisir au fan ! L’édition collector de l’album est d’ailleurs de toute beauté, et si vous pouvez vous délester de quelques euros supplémentaires ça vaut le coup rien que pour le contenant. Car la partie intéressante du DVD concerne les interviews de chacun des membres du groupe, y compris ceux qu’on n’entend pas forcément souvent comme Brad Whitford ou Joey Kramer. Sympa… si vous maîtrisez l’anglais par contre ! Je vous ai pas parlé des fameux morceaux bonus ? C’est bien normal ! Ils ne servent à rien. Pas mauvais, mais pas transcendants, on a l’impression d’écouter du sous-LADY ANTEBELLUM, bien produit donc, mais à l’intérêt tout relatif.

Du grand AERO : "Luv XXX", "Oh Yeah", "Beautiful", "Legendary Child", "Street Jesus", "Another Last Goodbye".

2,5/5.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


AEROSMITH
Greatest Hits (1980)
Parfait résumé de la première période




QUEEN
Live Killers (1979)
Let Me Entertain You

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   CHAPOUK

 
   (2 chroniques)



- Steven Tyler (chant, harmonica)
- Joe Perry (guitare)
- Brad Whitford (guitare)
- Tom Hamilton (basse)
- Joey Kramer (batterie, percussion)
- Carrie Underwood (chant féminin sur 9)


1. Luv X X X
2. Oh Yeah
3. Beautiful
4. Tell Me
5. Out Go The Lights
6. Legendary Child
7. What Could Have Been Love
8. Street Jesus
9. Can’t Stop Loving You
10. Lover Alot
11. We All Fall Down
12. Freedom Fighter
13. Closer
14. Something
15. Another Last Goodbye
- cd Bonus
16. Up On A Mountain
17. Oasis
18. Sunny Side Of Love



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod