Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Helioss, Agathodaimon, Anorexia Nervosa, Bal Sagoth, Carach Angren, Chthonic, Diabolical Masquerade, Graveworm, Illnath, Limbonic Art, Mystic Circle, Lord Shades, Ad Inferna, Crest Of Darkness
- Membre : Solstice, Symphonity, The Haunted , Tenet, Therion, Vallenfyre, The Blood Divine , Atrocity, Serotonal, Sarah Jezebel Deva , Paradise Lost, Acheron, Anathema, Angtoria, At The Gates, Brujeria, Code, Decameron, December Moon, Entrails, My Dying Bride, Masterplan, Massacre, Lock Up, Leaves' Eyes, Gorerotted
- Style + Membre : Dimmu Borgir, Abigail Williams, Ancient, Hecate Enthroned, The Kovenant , Old Man's Child
 

 Site Officiel Du Groupe (631)
 Myspace Officiel Du Groupe (664)
 Chaîne Youtube (483)

CRADLE OF FILTH - Darkly, Darkly, Venus Aversa (2010)
Par JEFF KANJI le 25 Janvier 2018          Consultée 279 fois

Dani Filth, en bon stakhanoviste et dictateur qu’il est (CRADLE OF FILTH a régulièrement connu des problèmes de personnel) en oublie parfois de soigner ses différentes sorties, et si ses premiers opus, jusqu’à "Damnation And A Day" affichaient une insolente qualité, l’évolution stylistique amorcée beaucoup plus franchement sur "Nymphetamine" a eu un effet déstabilisateur. Assumant son attirance pour le Heavy, cet opus « déblackisait » le Metal des Anglais pour le voir s’enrichir de riffs thrashisants et proposait même un duo radiophonique avec le très bon "Nymphetamine Fix".

Le public s’est, il faut le reconnaître, désintéressé progressivement de cet ex-chef de file du Black Sympho malgré un bon "Godspeed On The Devil’s Thunder" qui tentait de nous refaire le coup de "Cruelty And The Beast" dix ans plus tard mais manquant un peu d’âme. Pas facile de rattraper la rupture de "Thornography". Alors à l’image des anciens de Music For Nations et de Peaceville, CRADLE OF FILTH s’est lancé dans la relecture symphonique/atmosphérique de son catalogue ("Midnight In The Labyrinth") après "Darkly, Darkly, Venus Aversa", opus franchement quelconque avec un Dani au look… Comment vous dire…

Quid de la nouvelle livraison des vampires du Suffolk ?
CRADLE OF FILTH essaie de bénéficier du regain d'intérêt et d'inspiration de son précédent effort, avec ce mélange de parties Black Metal franchement à la marge mais parfaitement mises en valeur par le jeu brutal de Marthus, et le concours des vieux de la vieille Allender/McIllroy ainsi que Dave Pybus, pas encore disparu de la circulation.

Tout devrait aller dans le meilleur des mondes, mais quelque chose ne fonctionne pas sur "Darkly, Darkly, Venus Aversa" ; l'album regorge de passages puissants, de vocaux arrachés quoique parfois bien étranges (les tentatives claires de "Deceiving Eyes") mais les ambiances sont un peu factices, malgré la bonne production, et tout ça se révèle un peu poussif par moments. CRADLE OF FILTH ne manque pas d'idées mais d'inspiration ; peu de passages retiennent véritablement l'attention, que ce soit par les incursions furtives du chant féminin (loin de l'aura de Sarah Jezebel Deva, qu'on regrette déjà) ou les tentatives de reproduire la brutalité de l'opus précédent ("One Foul Step From The Abyss" qui singe "Midian").

Bref, la fin d'un cycle pour Dani Filth et ses sbires.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par JEFF KANJI :


CHTHONIC
Bú-tik (2013)
Référence Black Sympho des années 2010




LORD SHADES
The Rise To Meldral-nok (2011)
Seigneur / Saigneur


Marquez et partagez







 
   MEFISTO

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Dani Filth (chant)
- Paul Allender (guitare)
- Dave Pybus (basse)
- James McIlroy (guitare)
- Martin Škaroupka (batterie)
- Ashley Ellyllon (synthé, chant)
- Mark Newby-robson (orchestrations, arrangements)
- Andy James (guitare)


1. The Cult Of Venus Aversa
2. One Foul Step From The Abyss
3. The Nun With The Astral Habit
4. Retreat Of The Sacred Heart
5. The Persecution Song
6. Deceiving Eyes
7. Lilith Immaculate
8. The Spawn Of Love And War
9. Harlot On A Pedestal
10. Forgive Me Father (i Have Sinned)
11. Beyond Eleventh Hour

- cd Bonus
1. Beast Of Extermination
2. Truth And Agony
3. Adest Rosa Secreta Eros
4. Mistress From The Sucking Pit
5. Behind The Jagged Mountains
6. The Cult Of Venus Aversa (demo)
7. The Nun With The Astral Habit (demo)
8. Deceiving Eyes (demo)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod