Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (3 / 5)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Burden Of Grief, Aesmah, Destinity, Hypnosis, Edge Of Sanity, Dark Tranquillity, At The Gates, Arch Enemy, Amon Amarth
- Membre : Lindemann, Witchery, Pain, Lock Up, Immortal, Demonoid, Dark Funeral, The Abyss
- Style + Membre : Bloodbath
 

 Chaîne Youtube (367)
 Myspace (336)
 Site Officiel (441)

HYPOCRISY - A Taste Of Extreme Divinity (2009)
Par DARK BEAGLE le 10 Avril 2018          Consultée 283 fois

Quatre années séparent ce disque de son prédécesseur. Il n’y a jamais eu de tels écarts entre deux albums d’HYPOCRISY, même après le split en 1997, pour vous dire ! Il est vrai que Horgh et Peter Tägtgren ont été très pris sur cette période, le premier avec le retour sur le devant de la scène d’un IMMORTAL que l’on croyait mort et le second avec PAIN, projet solo sur lequel il a rencontré un vif succès, la formule ayant de quoi toucher un public plus large. HYPOCRISY, c’est une première, a donc été mis en stand by.

Heureusement, le retour n’est pas anecdotique. Même revenu à la formule du power trio, Holma ne faisant plus parti du groupe, HYPOCRISY conserve son aspect Panzer fou lâché sur la cavalerie polonaise (prends-toi ça dans les dents, Szöke !) développé sur "Virus". La formule n’est plus tout à fait la même, la musique diffère légèrement étant donné qu’on se retrouve avec une seule guitare, mais on retrouve cette brutalité particulière, qui laisse toujours une place à la mélodie, aussi insidieuse soit-elle ("Solar Empire" et son refrain qui renvoie aux grandes heures des années 90).

Si on devait comparer ce disque avec un ancien skeud de HYPOCRISY, il faudrait remonter à "Osculum Obscenum" pour son côté massif et bestial (bon sang, écoutez donc "Valley Of The Damned" !), mais un "Osculum Obscenum" mieux écrit, qui respire nettement plus et qui se serait drapé dans un manteau de modernité qui n’exclue pas le classicisme d’un genre, le Death Mélodique, qui aura souvent évolué, muté, jusqu’à tourner le dos à ses fondamentaux. Ce que la bande à Tägtgren ne fait pas. On retrouve un certain parfum de satanisme primaire, latent depuis quelques albums, plus affirmé ici, même si nos petits bonhommes gris ne sont jamais bien loin.

"A Taste Of Extreme Divinity" est donc une bonne pioche concernant HYPOCRISY, groupe dont on ne peut que saluer la constance au niveau de la qualité des albums proposés. Certes pas aussi magistral qu’un "Virus", pas aussi accrocheur qu’un "Abducted", moins varié que l’éponyme, ce disque n’en demeure pas moins très bon dans sa forme comme dans le fond. Encore une fois, HYPOCRISY frappe encore très fort.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE :


MISANTHROPE
Visionnaire (1997)
Death melodique




DESTINITY
Resolve In Crimson (2012)
Pas chauvin !


Marquez et partagez





Par FENRYL




 
   FIGHTFIREWITHFIRE

 
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   WëN

 
   (4 chroniques)



- Peter Tägtgren (guitares,chant)
- Mikael Hedlund (basse)
- Horgh (batterie)


1. Valley Of The Damned
2. Hang Him High
3. Solar Empire
4. Weed Out The Weak
5. No Tomorrow
6. Global Domination
7. Taste The Extreme Divine
8. Alive
9. The Quest
10. Tamed-filled With Fear
11. Sky's Falling Down



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod