Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Burden Of Grief, Aesmah, Destinity, Hypnosis, Edge Of Sanity, Dark Tranquillity, At The Gates, Arch Enemy, Amon Amarth
- Membre : Lindemann, Witchery, Pain, Lock Up, Immortal, Demonoid, Dark Funeral, The Abyss
- Style + Membre : Bloodbath
 

 Chaîne Youtube (347)
 Myspace (325)
 Site Officiel (428)

HYPOCRISY - 10 Years Of Chaos And Confusion (2001)
Par DARK BEAGLE le 3 Mai 2018          Consultée 396 fois

Vous avez toujours voulu vous mettre à HYPOCRISY mais vous ne savez pas par quel album commencer ? Les différentes chroniques que vous pouvez lire sur Nightfall (mâtin, quel beau site !) ne vous confortent dans aucun choix tant HYPOCRISY semble avoir eu plusieurs vies ? Les kro-express ne vous avancent pas plus et les différents avis des lecteurs vous perdent encore davantage, se mettant parfois en porte-à-faux avec l’équipe (ce qui nous conduit toujours à ce constat : les goûts et les couleurs…) ? Ne vous en faites pas, le groupe vous propose la solution idéale avec une compilation qui vous permet de jauger la bête des débuts putrides avec "Penetralia" jusqu’à l’arrachage de tête en règle de "Into The Abyss". Et je devrai me lancer dans la pub. Ou la politique.

Peter Tägtgren et sa bande décident de fêter leur première décennie en faisant un bilan de ces années passées et des sept albums qui les ont émaillées. Et cela permet d’apprécier l’évolution quasi constante des Suédois, qui se sont toujours remis en question et qui sont passés d’un Death primaire et somme toute banal à quelque chose qui leur est très personnel, quasiment unique dans le domaine du Death Mélodique, avec des passages atmosphériques qui vous titillent l’urètre l’air de rien. Les thématiques se veulent changeantes également, le satanisme parfois grotesque des premiers émois a progressivement laissé place à des thématiques SF assez originales qui font fréquemment penser à un X-Files de l’extrême.

Le groupe en lui-même a pas mal bougé sur les premières années, perdant un musicien par album. Jonas Österburg, guitariste, fut la première victime (on n’a jamais retrouvé le corps. Il est fort ce Tägtgren), Masse Broberg, chant, la seconde (bon, lui, il s’est retrouvé dans DARK FUNERAL où il a commis quelques méfaits pas dégueux). L’âge d’or, si on peut appeler ça comme ça, s’est principalement concentré autour du power trio que fut (oui, ça a changé depuis) Peter Tägtgren (guitare, chant, claviers), Mikael Hedlund (basse) et Lärs Szöke (batterie et futur démissionnaire) et c’est donc normal que pas mal de morceaux s’articulent autour de ce qu’a su produire ce trio infernal.

Aussi, le plaisir de retrouver des morceaux comme le génial "Roswell 47" confronté au non moins excellent "Fractured Millenium", ça fait forcément plaisir, il y a la facette sèche, directe, d’HYPOCRISY qui se confronte aux formules plus éthérées qui font le charme indéniable de cette formation peu commune, qui s’attaque à l’Extrême de différentes façons sans que cela ne s’annule. C’est un véritable travail d’équilibriste que nous proposent Tägtgren et les brutes qui l’accompagnent depuis "The Fourth Dimension" dans sa forme la plus brouillonne de cette volonté de ne pas faire les choses comme les autres, "Abducted" pour quelque chose de plus entier, de complètement réussi de A jusqu’à Z.

Aussi, les titres les plus anciens, les "Penetralia", "Osculum Obscenum" ou encore "Left To Rot", tranchent complètement, ils paraissent plus patauds, plus classiques. Mais le groupe a raison de ne pas les cacher, ils sont une partie non-négligeable de l’ADN d’HYPOCRISY et le contraste qu’ils offrent permet de bien apprécier cette évolution. En même temps, cela n’aide en rien à reproduire les ambiances particulières que l’on retrouve sur les albums et on se retrouve face au problème de presque toutes les compilations : une accumulation de morceaux qui n’ont pas toujours de liens entre eux, sinon une descendance commune. Et forcément, du coup, le groupe s’avère un peu difficile à suivre et peut rebuter certains auditeurs de ce fait.

Partons maintenant du fait que toi, lecteur, tu connaisses déjà ton petit HYPOCRISY illustré, que tu as tous les albums et que tu te dises « mais que peut donc m’apporter cette compilation que je n’ai pas encore ? ». Donc là, cher lecteur, je te demanderai tout d’abord de ne pas casser mon délire et ensuite, je te dirai : rien. Enfin si, un livret avec une story et plein de photos (dont une qui rappelle bien que si l’on porte les cheveux longs, qu’il faut bien se les tenir en cas de cuite qui dégénère. Mais ça, c’est si la version classique de ce best-of suffit pour faire le bonheur de chacun. Parce que HYPOCRISY a pensé à tout le monde en pensant cette compilation, au néophytes comme aux vieux fans puisque la version coffret contient un disque bonus reprenant les premières démos du groupe, un extrait de "Catch 22" ("Turn The Page") ainsi que six clips qui sentent bon les moyens très limités, ce qui les rend particulièrement savoureux.

Si vos oreilles sont vierges d’HYPOCRISY, vous pouvez les déflorer avec cette compilation, qui accomplit très bien son office. En fonction de vos préférences, vous saurez alors vers quel album vous tourner pour approfondir ce voyage en compagnie de petits bonhommes gris (je parle des musiciens, qui ont la réputation d’être parmi les plus alcoolisés de la planète Metal). Quoiqu’il en soit, si vous hésitez toujours, sautez le pas, avec ce disque ou directement avec un album parmi ceux que ce groupe a commis, vous ne le regretterez pas. HYPOCRISY est vraiment une formation atypique à découvrir !

A lire aussi en DEATH MELODIQUE :


FROSTTIDE
Blood Oath (2015)
Et pan ! Un très bon deuxième opus !




EX DEO
Caligvla (2012)
Rome selon EX DEO, deuxième partie

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Peter Tägtgren (chant, guitare, claviers)
- Mikael Hedlund (basse)
- Lars Szöke (batterie)
- Masse Broberg (chant)
- Jonas Österberg (guitare)


- cd 1
1. Penetralia
2. The Fourth Dimension
3. Osculum Obscenum
4. Apocalypse
5. Killing Art
6. Deathrow (no Regrets)
7. Left To Rot
8. Until The End
9. Pleasure Of Molestation
10. A Coming Race
11. Fractured Millenium
12. Roswell 47
13. Fire In The Sky
14. The Final Chapter
- cd 2
15. God Is A Lie (démo 1991)
16. Suffering Souls (démo 1991)
17. To Escape Is To Die (démo 1991)
18. Nightmare (démo 1992)
19. Left To Rot (démo 1992)
20. Suffering Souls (démo 1992)
21. God Is A Lie (démo 1992)
22. To Escape Is To Die (démo 1992)
23. Turn The Page
24. Left To Rot (clip)
25. Impotent God (clip)
26. Pleasure Of Molestation (clip)
27. Inferior Devoties (clip)
28. Roswell 47 (clip)
29. The Final Chapter (clip)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod