Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (3 / 12)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Satyricon, Cobalt, Abbath
- Membre : I, Hypocrisy, Aura Noir
- Style + Membre : Demonaz

IMMORTAL - Sons Of Northern Darkness (2002)
Par T-RAY le 28 Octobre 2009          Consultée 1274 fois

IMMORTAL est un cas à part. Ses coups de mou sont rares. A peine il en accuse un ("Blizzard Beasts") qu'une tempête de neige le requinque ("At The Heart Of Winter"). Alors on attend une baisse de régime à chaque nouvelle sortie, tant le rythme du groupe semble infernal. Mais il est aussi auto-suffisant en talent que son pays l'est en pétrole. "Damned In Black" paraissait gros, "Sons Of Northern Darkness" est énorme.

Malgré les lectures en boucle, l'impression initiale survit. Dès la première écoute, "One By One", "Sons Of Northern Darkness" et "Tyrants" font figure de classiques instantanés. Ils contiennent déjà l'essence de l'album. Des plans de batterie techniques croisent des riffs qui ont tantôt le tranchant de la hache qu'Abbath porte sur la pochette, tantôt le piquant de la masse d'armes qu'arbore Horgh. Les Norvégiens usent avec la même réussite des parties rapides et des parties mid-tempo. Sans oublier les petites respirations, qui permettent aux soli d'Abbath d'éclairer ces ténèbres musicales et aux envolées furieuses de reprendre de la puissance.

Les étendues gelées que nous conte IMMORTAL peuvent dévoiler un calme imperturbable et, en une fraction de seconde, devenir brulantes. La voix dominante d'Abbath fait office de guide au cours des longs voyages en "Antarctica" et "Beyond The North Waves". Quand elle n'invite pas à pénétrer son esprit sombre ("Within The Dark Mind") et son froid royaume ("In My Kingdom Cold"). Le plus commun "Demonium" apparaît comme la crevasse dans ce glacier superbe, mais lui aussi, on l'occulte vite. Aussi vrai que "At The Heart Of Winter" a fait oublier "Blizzard Beasts".

A lire aussi en BLACK METAL par T-RAY :


HEGEMON
Initium Belli (2017)
Efforts du passé au présent : un retour prégnant.




AETERNUS
...and So The Night Became (1998)
Profondément épique


Marquez et partagez



Par JULIEN, MEFISTO




 
   MEFISTO

 
   DAMONIL
   METALINGUS
   ONCLEGUUD
   ROOTSPACOROOTS
   T-RAY

 
   (6 chroniques)



- Abbath (chant, guitare, claviers)
- Horgh (batterie)
- Iscariah (basse)


1. One By One
2. Sons Of Northern Darkness
3. Tyrants
4. Demonium
5. Within The Dark Mind
6. In My Kingdom Cold
7. Antarctica
8. Beyond The North Waves



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod