Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  DVD

Commentaires (6)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Satyricon, Cobalt, Abbath
- Membre : I, Hypocrisy, Aura Noir
- Style + Membre : Demonaz
 

 Site Officiel (5)
 Chaine Youtube (7)

IMMORTAL - The Seventh Date Of Blashyrkh (2010)
Par BIONIC2802 le 16 Août 2010          Consultée 4862 fois

« Are you ready mother fuckersssssssssssszzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzth » ?

(A prononcer ultra rapidement, sans ouvrir les lèvres - ces dernières devant courber horriblement vers le bas, sinon, c’est pas crédible).

Enfin ! Voici le premier enregistrement visuel (et évidemment auditif, hein, sot !) officiel du plus glacial maître de cérémonie que nous connaissions de ce « Blashyrkh de Grand Nord » !

Ami d’IMMORTAL, ta dévotion va être récompensée ! Mwouais, le minimum syndical : pas d’interview, pas de pin’s dédicacé, pas de backstage, point de séance maquillage ni quels sont les meilleurs produits utilisés, non, définitivement que onze titres… QUI TUENT ! N’est-ce pas l’essentiel du Metal, dans le fond ?

La prestation fut enregistrée au Wacken Open Air (Allemagne) en août 2007, soit le moment de la reformation d’une légende toujours vivante et renaissant de ses cendres abyssales frôlant le zéro absolu ( Quèsgue ? Ah, c’est pour planter un décor,ok) ! En 2002, IMMORTAL pensait avoir tout donné. Refusant la médiocrité, ABBATH et ses sbires se volatilisèrent… Pour mieux faire leur come-back. Un des plus réussis !

Alors, toutes les périodes sont abordées. De "Diabolical Fullmoon Mysticism" à "Sons Of Northern Darkness" avec évidemment les plus connus "At The Heart Of Winter" et son petit frère "Damned In Black"… sans omettre, et là c’est grand, les fondements que sont "Pure Holocaust" et son cadet de "Battles In The North" ! Eh oui, il y a aussi celui que beaucoup rejettent mais qui a contenté quelques-uns perdus (dont votre Bionic) dans le "Blizzard Beast".

Les onze morceaux s’enchaînent à une cadence frénétique et la puissance ne cesse de croître. Et n’allez pas croire que quand Horgh ralentit son jeu, c’est pour mieux nous broyer avec sa double frappe pédestre… Faut le voir avec la lumière verte qui jaillit sur son sympathique faciès ! Quant aux parties calmes (les arpèges et nappes plus que rarissimes des claviers), elles apportent des frissons à toute l’assemblée qui a l’air littéralement en train de boire ses paroles - en prenant le son dans la gueule, tout de même.

Je ne polémiquerais pas sur le choix des titres représentant les divers albums - bien qu’un "Mountains Of Might", un "Pure Holocaust" voire "The Darkness That Embrace Me" de derrière les fagots m’eurent plus ; il n’empêche que Monsieur A. a dit : « Je veux qu’IMMORTAL joue les titres qui seront exécutés à la septième date de cette tournée, point barre » (humour, les gars).

A la première écoute et, si vous jouez le jeu, vous ne pouvez avec certitude dire quel titre va venir. Chez ces gens-là, Madame, tout est bon alors y a l’embarras du choix, mais toutes les pièces sont de qualité (à 90%, ok). Le voyage à travers les grandes plaines enneigées est grandiose et s'il y a bien un groupe qui mérite de sortir un DVD de cette trempe, c’est bien IMMORTAL. C’est court, mais essentiel pour le fan.

Vous vous en doutez déjà, point de tralala. Juste trois musiciens qui en imposent. Ok, Sieur Abbath est charismatique à souhait et son jeu de scène est à couper le souffle de précision. Grande scène pour un grand groupe. Prestation nocturne et les rares moments, certes intenses, où les flammes et autres explosions de l’Enfer inondent à vie nos mirettes d’étincelles, l’instant le plus festif - si, il sait nous faire rire ! - c’est quand il crache du feu. Franchement impressionnant, même si la partie folklorique est plus mise en avant qu’un rituel sacrificiel… n’empêche, faut le faire ! Le show des lumières est à la hauteur du concert : principalement alternance entre le bleu et le rouge, entre la glace et le feu : pile poil IMMORTAL !

Impressionnant, sobre mais terriblement efficace.

P.S. : pour les mordus, un CD est offert avec le DVD. Il s'agit de la bande son de cette prestation du Wacken 2007 ; au cas où ton lecteur DVD est en panne et que tu as quand même la haine...

A lire aussi en BLACK METAL par BIONIC2802 :


BEHEMOTH
Thelema.6 (2000)
Il n'y a qu'un seul maître, souvenez-vous en !

(+ 2 kros-express)



FLEURETY
Min Tid Skal Komme (1995)
N’ayez pas peur du changement...


Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Abbath (chant et guitare)
- Horgh (batterie)
- Apollyon (basse)


1. The Sun No Longer Rises
2. Withstand The Fall Of Time
3. Sons Of Darkness
4. Tyrants
5. One By One
6. Wrath From Above
7. Unholy Forces Of Evil
8. Unsilent Storms In The North Abyss
9. At The Heart Of Winter
10. Battles In The North
11. Blashyrkh (mighty Ravendark)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod