Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (3 / 12)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Satyricon, Cobalt, Abbath
- Membre : I, Hypocrisy, Aura Noir
- Style + Membre : Demonaz

IMMORTAL - Sons Of Northern Darkness (2002)
Par DAMONIL le 1er Décembre 2002          Consultée 15609 fois

Cette kro-express était à l'origine la chronique principale avant d'être réécrite par MEFISTO

Quelle boucherie ! Cet album est celui de la stabilité enfin trouvée pour IMMORTAL, aussi bien au niveau du line-up que celui du style. Abbath compose toujours les morceaux, secondé par un Horgh en forme nucléaire. Son jeu de batterie est une nouvelle fois hallucinant. Tous deux ont pris les meilleurs aspects des deux derniers opus pour concevoir cette œuvre mature d’un groupe au talent incroyable et surtout unique. Il est vrai que j’avais été légèrement déçu par "Damned In Black" (en passant je n’ai toujours pas compris la pochette rougeoyante pour un album de ces vikings des terres glacées…). Mais revoilà nos trois guerriers, bien armés pour atomiser vos tympans.

La tuerie s’ouvre avec une énorme claque, "One By One", une chanson ultra-puissante vraiment jouissive. Le ton étant ainsi donné, on passe directement au carnage avec le deuxième titre, portant le nom de l’album. 30 secondes de bombardement avant le débarquement des fils de l’obscurité nordique. Une chanson exceptionnelle, des riffs dévastateurs, le bonheur absolu. Ça se calme ensuite avec "Tyrants", une chanson au rythme lent avec des riffs grandioses, un des grands moments de l’album. Il en sera de même pour le morceau "In My Kingdom Cold", avec ce rythme moyen qui rend le tout surpuissant. Avec "Demonium", IMMORTAL renoue légèrement avec son passé ultra tranchant de "Battles In The North" et "Blizzard Beasts". Personnellement, j’adhère moyennement, mais cela fera sûrement plaisir à certains. N’oublions pas enfin "Antartica" avec une atmosphère glaciale que l’on n’avait pas ressenti depuis l’album mythique "At The Heart Of Winter".

Ajoutez à cela une production parfaite, et vous obtenez un chef d’œuvre de Black Metal, accessible du moment que l’on ne craint pas la voix menaçante d’Abbath ni le déluge de riffs lourds et puissants. Comme toujours, c’est l’univers sombre de l’ancien membre Demonaz qui est au centre des paroles, il n’y a aucune allusion satanique (c’est pas pour autant très sain, mais c’est déjà bien pour du Black). Si vous avez aimez les deux derniers albums, ou l’un des deux, vous trouverez forcément votre bonheur dans ce monument.

A lire aussi en BLACK METAL par DAMONIL :


OLD MAN'S CHILD
Ill-natured Spiritual Invasion (1998)
Black metal

(+ 1 kro-express)



OLD MAN'S CHILD
The Pagan Prospery (1997)
Black metal


Marquez et partagez



Par JULIEN, MEFISTO




 
   MEFISTO

 
   DAMONIL
   ONCLEGUUD
   ROOTSPACOROOTS
   T-RAY

 
   (5 chroniques)



- Abbath (chant, guitare, claviers)
- Horgh (batterie)
- Iscariah (basse)


1. One By One
2. Sons Of Northern Darkness
3. Tyrants
4. Demonium
5. Within The Dark Mind
6. In My Kingdom Cold
7. Antarctica
8. Beyond The North Waves



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod