Recherche avancée       Liste groupes



      
GROOVE METAL/METALCORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Voice Of Ruin
- Membre : Megadeth, Burn The Priest
 

 Site Officiel (236)
 Myspace (298)
 Facebook Officiel (0)

LAMB OF GOD - Ashes Of The Wake (2004)
Par LATIMUS le 27 Mai 2006          Consultée 7358 fois

Cette kro-express était à l'origine la chronique principale avant d'être réécrite par T-RAY

LAMB OF GOD fait partie de ces groupes américains, tels SHADOWS FALL, KILLSWITCH ENGAGE ou CHIMAIRA, censés redonner ses lettres de noblesse au Metal, un peu tombé en désuétude avec le Grunge, le Nu Metal et la baisse de forme de METALLICA. Assez peu connu en France, LAMB OF GOD est de plus en plus apprécié aux USA. Sans proposer une musique spécialement révolutionnaire, le groupe pratique une sorte de Thrash modernisé, pas forcément très rapide si on le compare à un SLAYER ou à un EXODUS, mais certainement pas avare en rythmiques saccadées et en riffs mortels. Après deux albums ("New American Gospel" en 2000 et "As The Palaces Burn" en 2003), LAMB OF GOD est signé sur une major (Epic), qui le pousse à composer et à enregistrer rapidement leur troisième album, afin notamment d’être intégré à la Ozzfest. Le groupe, qui joue désormais dans la cour des grands, a la pression et doit travailler beaucoup plus rapidement qu’il ne l’a fait pour l’album précédent.

Le résultat s’avère pourtant convaincant. Ce n’est pas Max Cavalera qui dira le contraire, car "Ashes Of The Wake" est clairement l’un de ses albums préférés de l’année 2004 ! Produit par Machine (?!), qui a travaillé avec PITCHSHIFTER et KING CRIMSON (!), cet album bénéficie d’un gros son, avec des guitares rythmiques énormes et une batterie, qui, si elle ne sonne pas très « naturelle », se montre redoutablement efficace, le batteur, Chris Adler, étant une vraie brute ! Le chant est assuré par Randy Blythe, qui s’énerve et se démène comme un beau diable, mais, comme c’est souvent le cas dans le genre (Cf. CHIMAIRA), finit par lasser l’auditeur sur la longueur d’un album, ses hurlements étant beaucoup trop monotones à mon goût. Heureusement, les deux guitaristes, Mark Morton et Willie Adler (le frère de Chris), très soudés, font preuve d’une cohésion sans faille. Par contre, ils ne font pratiquement aucun solo (sauf sur deux/trois titres) !

Sans détailler tous les morceaux, qui sont assez semblables (ce qui ne veut surtout pas dire mauvais), signalons tout de même les deux tempos moyens « rouleau compresseur » que sont "The Faded Line" et "Omerta", le plus rapide "Blood Of The Scribe", le « hit » "Now You’ve Got Something To Die For" ou l’instrumental "Ashes Of The Wake". Sur ce dernier, les invités Alex Skolnick (TESTAMENT) et Chris Poland (MEGADETH) délivrent des solos à la fois furieux et mélodiques.

Des paroles assez politisées (clairement anti-Bush), un Heavy/Thrash moderne, une paire de guitaristes aux riffs précis et assassins, de bonnes compos, un chanteur un peu saoulant sur la distance, un gros son, voilà ce qui pourrait résumer cet "Ashes Of The Wake" de fort bonne facture. D’où une note logique de 4/5.

A lire aussi en THRASH METAL par LATIMUS :


FORBIDDEN
Raw Evil - Live At The Dynamo (1989)
Un e.p. explosif !




FLOTSAM AND JETSAM
No Place For Disgrace (1988)
Un deuxième album impressionnant...


Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
   LATIMUS

 
   (2 chroniques)



- Randy Blythe (chant)
- Mark Morton (guitare)
- Willie Adler (guitare)
- John Campbell (basse)
- Chris Adler (batterie)


1. Laid To Rest
2. Hourglass
3. Now You've Got Something To Die For
4. The Faded Line
5. Omerta
6. Blood Of The Scribe
7. One Gun
8. Break You
9. What I've Become
10. Ashes Of The Wake
11. Remorse Is For The Dead



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod