Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Voice Of Ruin
- Membre : Megadeth, Burn The Priest
 

 Site Officiel (238)
 Myspace (301)
 Facebook Officiel (2)

LAMB OF GOD - Wrath (2009)
Par FIGHTFIREWITHFIRE le 1er Juin 2009          Consultée 4649 fois

Parfois on a quand même vraiment l’impression qu’en matière de métal dit "extrême" les américains ont du mal à tenir la comparaison face à leurs camarades européens et ne parviennent que rarement à insuffler cette touche de subtilité qui fait la force des fers de lances du vieux continent…

Quand on sait que METALLICA, à l’influence largement revendiquée par LAMB OF GOD, est l’un des fondateurs du genre, on remarque qu’il y a ici un paradoxe. Cela dit avec une intro acoustique excellente aux renforts efficaces de guitares harmonisées puis une ouverture dont le riff principal est quasiment identique en tous points à celui de "Blackened" desdites légendes, on se dit que METALLICA est peut être justement l’influence la mieux digérée du groupe, mais aussi que les américains ont vraiment du mal à se déparer de leurs aînés…

On recherche donc le nouveau PANTERA, le nouveau METALLICA, un peu comme si tout avait déjà été dit et qu’on se résignait finalement à trouver un groupe qui réussisse à faire ressentir de la manière la plus similaire possible les émotions véhiculées par les monstres du genre, d’où l’interrogation pseudo existentielle au sujet de la personnalité des jeunes combos américains et cette étiquette de groupes bateaux qui leur colle tant aux baggies et autres jeans…

On pourra répondre à ces remarques qu’après tout LAMB OF GOD n’a pour unique prétention que de faire la musique qu’il aime en rendant hommage à ses idoles de jeunesse, certes mais mine de rien on nous le présente quand même depuis des années comme l’un des plus grands espoirs du métal américain et l’on ne peux décemment pas dire que celui-ci ait grandement apporté au genre comme l’ont pu faire ces fameux et envahissants aînés…

D’ailleurs on constate souvent lorsqu’un groupe européen baisse en inventivité ou en subtilité que celui-ci est généralement immédiatement accusé de vouloir honteusement conquérir le marché américain, comme si le métal qui marche là bas était synonyme de facilité, de gros riffs ultra éculés et de hurlements adolescents énervés. Un argument exagéré et qui ne rend pas justice à certains excellents représentants du nouveau monde mais qui interpelle quand même…

C’est donc presque un cas de conscience que de noter cet album, étant partagé entre le fait que la musique de LAMB OF GOD est efficace et plutôt bien travaillée, avec, on le sent, une maturité qui s’installe après des années de circuit bienfaitrices, et l’idée que ce n’est finalement qu’un disque de métal moderne parmi tant d’autres et que la personnalité du groupe n’est pas évidente malgré d’indéniables progrès…

Car si cet album s’avère sympathique, le tout reste quand même extrêmement simpliste dans l’approche, avec des riffs saccadés et lourds déjà entendus un peu partout ailleurs, une voix pas mal modulée mais qui finit parfois par saouler, notamment sur "Fake Messiah" au refrain assez répétitif.
C’est bien d’envoyer la sauce mais au bout d’un moment on se demande si ça ne risque pas de ne toucher que les adolescents nerveux et les inconditionnels de headbangs interminables à la limite du débile (ah merde ça aussi c’est un cliché éculé du métal et on me fait signe qu’il est assez vérifiable d’ailleurs…)

Ça c’est pour l’analyse pseudo intellectuelle et philosophico sociale, car si l’on appréhende cet album de LAMB OF GOD comme un amateur de métal violent, accrocheur et direct, technique et efficace alors force est de reconnaître que ce "Wrath" nous sert tous les ingrédients nécessaires à éveiller notre enthousiasme et se révèle même, après plusieurs écoutes et une bonne assimilation, être assez plaisant.
Des passages de guitare harmonisées viennent même asseoir des ambiances plutôt abouties et confèrent une certaines profondeur aux titres concernés.

Sans oublier les quelques nouveautés proposées,la plus notable étant la présence d’une ballade puissante à l’intro et au solo évoquant certaines mélodies d’IN FLAMES et dotée d'un riff qui a pour but de dérouter au maximum nos oreilles ("Grace").
D’une manière plus générale quelques riffs survoltés sont vraiment réussis et certaines idées, telles que l’amplification des moments violents par l’apport de passages planants et calmes, ne sont pas mauvaises.
Mais en définitive on ne peut s’empêcher de faire la comparaison et de constater qu’elles ont déjà été dégagées avec plus de réussite par certains de nos satanés surdoués nordiques et ce il y a déjà plusieurs années…

En conclusion concernant les passionnés de bon métal bourrin et efficace cet album est idéal mais pour les puristes en mal d’innovations, s’il y a certes quand même de bons moments avec notamment quelques soli remarquables("Choke Sermon" par exemple) ainsi que des expérimentations sonores intéressantes, et même si "Wrath" est plutôt un bon album on peut quand même légitimement se demander ou va le métal moderne américain de LAMB OF GOD et si celui-ci ne s’enferme pas dans une sorte de facilité routinière désabusée…

J’oscille donc entre le 2,5 et le 3 selon l’humeur…

A lire aussi en THRASH METAL :


EXODUS
Another Lesson In Violence (1997)
Ca arrache... les poils et la peau avec !




ANNIHILATOR
Double Live Annihilation (2003)
Thrash metal


Marquez et partagez




 
   FIGHTFIREWITHFIRE

 
  N/A



- D. Randall Blythe (chant)
- Mark Morton (guitares)
- Willie Adler (guitares)
- John Campbell (basse)
- Chris Adler (batterie)


1. The Passing
2. In Your Words
3. Set To Fail
4. Contractor
5. Jake Messiah
6. Grace
7. Broken Sands
8. Dead Geeds
9. Everything To Nothing
10. Choke Sermon
11. Reclamation
12. We Die Alone (bonus Track)
13. Shoulder Of Your God (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod