Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (14)
Questions / Réponses (5 / 20)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2006 The Roundhouse Tapes (dv...
2011 Heritage
2014 Pale Communion
2016 Sorceress
2017 Live At The Roman Amphit...
 

- Style : Anathema, Serdce, Khonsu, Aesmah, Be'lakor, Novembers Doom, Katatonia, Ne Obliviscaris
- Membre : Bloodbath, Amon Amarth, Witchery, Spiritual Beggars, Arch Enemy

OPETH - Deliverance (2002)
Par FENRYL le 12 Octobre 2015          Consultée 1024 fois

Forcément, moins d'un an plus tard, si OPETH est de retour, on est censé être pris de court... Comment être en mesure de retomber du paradisiaque "Blackwater Park" aussi rapidement ? Qui accepterait facilement de renoncer à un shoot ultime pour tenter de s'injecter une nouvelle drogue aux effets encore quasiment inconnue ?
Personne, ou presque, nous sommes bien d'accord !

"Deliverance" perpétue la tradition du groupe et donc de sa tête pensante. L'artwork est glauquissime au possible et la musique un savant mélange de tellement de choses qu'on est, comme à chaque fois, presque déstabilisé lors des premières écoutes.
OPETH n'a pas son pareil pour marier le Death/Doom mélancolique, le Heavy et le Prog' dans un épais manteau de production ultra carrée... voire même trop désormais !

6 morceaux dont un interlude de 2 minutes ("For Absent Friends") au milieu de 5 compositions oscillant entre 10 et 13 minutes chacune !
"Wreath" est l'articulation parfaite avec son illustre album aîné en guise d'ouverture (départ Death, break de mammouth et riffs mastodonte) comme "Master's Apprentices" puis "By The Pain I See In Others", le title track fait dans le monument même si le final semble interminable, bien qu'épique.
"A Fair Judgment" est LA piste aérienne, tout en feeling, planante et source de voyage, comme Akerfeldt sait si bien le faire.

Sans atteindre "Blackwater Park", OPETH enfonce encore un peu plus le clou dans une carrière décidément menée de main de maître. Peu de nouveauté mais tellement de sérieux et d'application à vouloir proposer ce que le groupe sait faire de mieux qu'on ne peut que savourer encore et encore.
Un album à ne pas sous-estimé même si on pourra regretter un son un peu trop "aseptisé" par moment...

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en DEATH METAL par FENRYL :


DISPARAGED
The Wrath Of God (2009)
Réparons une erreur...




AMON AMARTH
Wrath Of The Norsemen (2006)
Overdose de Viking Death Metal !


Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MOX

 
   FENRYL
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- Mikael Akerfeldt (chant,guitare)
- Peter Lindgren (guitare)
- Martin Lopez (batterie)
- Martin Mendez (basse)


1. Wreath
2. Deliverance
3. A Fair Judgement
4. For Absent Friends
5. Master's Apprentices
6. By The Pain I See In Others



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod