Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  LIVE

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1984 Fistful Of Metal
1985 Spreading The Disease
1987 Among The Living
1988 State Of Euphoria
1990 Persistence Of Time
1993 Sound Of White Noise
 

- Style : Metallica, Heathen, Lost Society, Sulfator
- Membre : S.o.d., Armored Saint, Volbeat
- Style + Membre : The Big 4 , Overkill
 

 Site Officiel (382)
 Myspace (400)
 Chaîne Youtube De Charlie Benante (378)

ANTHRAX - Bbc Live : Caught In A Mosh (2007)
Par MAXXX le 4 Septembre 2011          Consultée 3731 fois

En 1986 et 1987, le Thrash est à son apogée. SLAYER vient de sortir "Reign In Blood", METALLICA nous livre "Master Of Puppets", MEGADETH pond "Peace Sells", et ANTHRAX nous envoie "Among The Living" dans les dents. Merde, rien que ça ! Imaginez-vous un peu les tournées qui ont suivi. Ces gamins qui partent aux quatre coins du monde, défendre leur musique. Eux qui étaient surtout familiers des clubs poussiéreux (et mythiques) des Etats-Unis, et qui se retrouvent à remplir des arènes et d’énormes festivals. A l’époque, Scott Ian avait encore des cheveux ! (re-merde !) Ce double album live est un témoignage de cet âge d’or. Les puristes des lives bien propre et lisse peuvent passer leur chemin car autant prévenir de suite, le son de ce live est brut de décoffrage. Probablement enregistré à partir de la table de mixage et ayant subi très peu (voir aucune) retouche en studio !

Le premier cd est l’enregistrement du concert donné le 15 février 1987 à l’Hammersmith Apollo, salle mythique de Londres. 12 titres pour un peu plus d’une heure de concert et autant de claques dans la tronche ! On a d’abord droit ici aux classiques. Les titres qui ne quitteront jamais la set-list du groupe tout au long de sa carrière. Ca commence fort, très fort même, avec les titres "A.I.R", "Metal Thrashing Mad" et "Panic". On remarque de suite que les titres sont joués pratiquement deux fois plus vite qu’en studio. C’est assez représentatif de ce qu’était le Thrash à l’époque. Il faut jouer plus vite, plus fort que les autres. A l’écoute de ces titres, on a vraiment l’impression d’être au milieu de ce bordel ambiant, en train de mosher dans la fosse. Le groupe nous gratifie ensuite d’une belle surprise, "The Enemy", titre énorme tiré de "Spreading The Disease", et rare en live. Malheureusement, la qualité du son limité nous laisse sur notre faim.

Plus qu’un album, ce disque est avant tout un témoignage. Pour ceux qui possèdent déjà "Live : The Island Years", sachez que la qualité du son y est à peu près la même. On est bien loin d’un "Live Shit" ou d’un "Decade Of Agression". Ce double album est surtout un objet de curiosité, et même si la qualité est moyenne, il faut tout de même savourer le fait de pouvoir écouter un live datant de 1987. D’autant plus qu'il s'y trouve une superbe reprise, celle de "Sabbath Bloody Sabbath" ! Je suis vraiment très étonné de voir avec quelle aisance Joey Belladonna arrive à s’approprier les titres d’autres groupes. Quant à la reprise de "God Save The Queen"…je déteste cette chanson à la base…donc, sans commentaires !

Le second cd propose lui un live enregistré le 22 aout 1987 au festival de Donington. Le son y est un peu meilleur. Ici aussi, du Thrash pur jus. Ca va toujours aussi vite, et quant à la setlist, elle a été amputée de trois morceaux, ce qui fait que l’on n'en retrouve que neuf sur ce cd. On a ici un véritable best of du groupe. Seuls ses tubes sont présents, et toujours cette satané reprise de "God Save The Queen"…

Belladonna est un chanteur hors-pair. Son style dénote de la majorité des chanteurs dans le Thrash, et pouvoir l’entendre chanter en live si jeune est un vrai régal. Benante et Bello sont de vrais bêtes, et que dire du duo Ian-Spitz. Un pur régal.

Je ne vais pas vous mentir, si vous voulez entendre un album live énorme d’ANTHRAX, tournez vous plutôt vers "Alive 2" ou "Music Of Mass Destruction", car celui-ci s’adresse avant tout aux Die-Hard Fans. Mais si vous avez un tant soit peu de curiosité, je vous conseille vraiment d’y jeter une oreille, et d’écouter quelques titres, histoire de vous mettre dans l’ambiance des concerts de Thrash de la fin des années 1980. Mettez l’album dans votre chaîne hi-fi et imaginez les courir dans tous les sens sur scène, ça vaut son pesant de cacahuètes. Entre Charlie Benante perdu dans sa coiffure de caniche, et Frank Bello avec son pantalon multicolore, vous ne serez pas déçus.

Un double album live moyen, à réserver plutôt aux fans inconditionnels, mais qui constitue une véritable archive de la puissance scénique du groupe à l’époque. Un objet de curiosité dans la discographie du gang des New Yorkais.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en THRASH METAL par MAXXX :


SWORN AMONGST
Evolution (2011)
Jeff Waters a du goût... du Thrash grandiose!




SWORN AMONGST
Severance (2010)
Royal with cheese !


Marquez et partagez




 
   MAXXX

 
  N/A



- Scott Ian (guitare)
- Dan Spitz (guitare)
- Joey Belladonna (chant)
- Frank Bello (basse)
- Charlie Benante (batterie)


- Cd 1 :
1. A.i.r
2. Metal Thrashing Mad
3. Panic
4. The Enemy
5. I Am The Law
6. Madhouse
7. Howling Furies
8. Medusa
9. Armed And Dangerous
10. Sabbath Bloody Sabbath
11. God Save The Queen
12. Gung Ho

- Cd 2 :
1. Among The Living
2. Caught In A Mosh
3. Madhouse
4. I Am The Law
5. Medusa
6. Indians
7. God Save The Queen
8. A.i.r
9. 9. I Am The Man



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod