Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (13)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2018 Omni
 

- Style : Secret Sphere, Kamelot, Aquaria
- Membre : Steel Seal, Lione / Conti, Megadeth, Twilight, Symfonia, Andre Matos , Almah, Kiko Loureiro , Virgo
- Style + Membre : Rhapsody, Shaaman, Viper
 

 Site Officiel (410)
 Myspace (278)
 Chaîne Youtube (462)

ANGRA - Aqua (2010)
Par FREDOUILLE le 19 Décembre 2010          Consultée 6503 fois

Je crois que si j’avais voulu me tirer une balle dans le pied, je n’aurais pas fait mieux que les Brésiliens d’ANGRA. Non, mais dites moi comment ANGRA en est arrivé là ? Sincèrement.
On m’aurait dit qu’ANGRA serait tombé si bas même après le très honorable "Aurora Consurgens" sorti en 2006, je n’y aurais même pas cru. Alors imaginez après "Holy Land" !!!

Même si je n’ai jamais été un grand fan d’ANGRA seconde période, et oui je l’admets, je lui reconnais cependant quelques belles qualités à commencer par "Rebirth", par exemple, qui ne dépareillait absolument en rien avec les débuts du groupe ; il y résidait de bons titres, voire de très bons, de l’exotisme et surtout ce style brésilien si irrésistible. Voilà un album qui avait un tantinet de la gueule !
"Temple Of Shadows" avait également ses qualités même si le groupe s’éloignait du style si typique des débuts et "Aurora Consurgens" renouait même avec une certaine authenticité et une certaine fraîcheur auxquelles le groupe nous avait si judicieusement habitués par le passé (remember "Scream Your Heart Out" par exemple). Comme quoi, on était encore loin de penser ce dont ANGRA était capable de nous servir 4 années plus tard.

"Aqua" vient occuper mon mange disque depuis de multiples semaines et qu’avons-nous là franchement ? Pas grand-chose à vrai dire si ce n’est un album incroyablement quelconque. Eh oui, vous avez bien lu, ce "Aqua" est incroyablement anecdotique, limite fadasse. Un comble pour un groupe de cette qualité et de cette trempe ! C’est à la limite dramatique quand on repense à la qualité générale de la discographie d’ANGRA (repensez donc à "Holy Land", "Angels Cry", "Fireworks" ou encore et logiquement à "Aurora Consurgens" et ses consonances progressives - pour citer un album de cette seconde période du groupe - et vous comprendrez qu'ANGRA est un peu à coté de la plaque pour le coup).

Je suis désolé de vous l'annoncer, mais "Aqua" est certainement le moins bon album d'ANGRA tout court. Il n'y a pas grand chose à en retenir. C'est pour vous dire.

Rendez-vous compte, même pas un seul refrain, ou presque (celui de "The Weakness Of A Man" ou encore celui de "The Spirit Of The air" sont encore à la limite sympathiques !) me reste en tête. Alors il y a bien quelques rythmiques reconnaissables entre mille qui peuvent encore nous faire vibrer comme au bon vieux temps. Comme par exemple celle de cette introduction du très direct et speed "Arising Thunder" qui rappellera l'époque d'"Angel's Cry", celle du début de "The Rage Of The Waters" ou encore celle qui suit le passage larmoyant (terme péjoratif attention !) au piano et violon de "Awake From Darkness" morceau qui nous renvoie à l'époque d'"Holy Land". Ce dernier morceau nous sort d'ailleurs de notre torpeur générale dixit ses percussions et ses quelques soli mélodiques lesquels nous montrent là que la paire Kiko Loureiro / Rafael Bittencourt n’a rien perdu de sa technique (d'ailleurs on soulignera à ce sujet la bonne intro de "Awake From Darkness") et de sa superbe. Dommage que nos deux gaillards ont tendance à en faire un petit peu trop sur l’album (sur "The Rage Of The Waters" notamment).

Quant au chant d’Edu, il continue à être bien en deçà de ce que pouvait (peut encore) nous proposer Andre Matos. Allez donc écouter "Mentalize" d’ailleurs pour vous en persuader. Edu a bien du mal dans ses envolées aigües où il semble peiner comme un malade. Son chant est tout simplement poussif. Je le préfère nettement dans les passages calmes comme sur le début de "The Spirit Of The Air" par exemple où on croirait pour le coup entendre notre cher Dédé Matos.

Pour le reste, je ne vais pas disserter pendant 10 pages. Les compositions sont plus que moyennes : que dire de ces très ennuyeux "Lease Of Life" et "Monster In Her eyes", de cette pauvre ballade qu'est "Ashes" ou encore de ce "Hollow" un tantinet bourrin et qui rappellera de par ses quelques passages progressifs les Italiens d'ELDRITCH en moins bien.

"Aqua", album plutôt sombre dans l'ensemble, et excepté quelques coups d'éclats bienvenus comme sur "Arising Thunder" ou comme sur "The Rage Of The Waters" (le meilleur titre de l'album de mon point de vue, percussions, breaks à la basse de toute beauté) ne parvient pas à sauver ANGRA du naufrage. Il y a bien pourtant une volonté d'un retour aux sources avec ces rythmiques et soli de feu, ces nombreuses percussions qui parsèment l'album, une volonté de bien faire aussi et de diversifier l'ensemble avec ces nombreux passages à la guitare sèche (plutôt jolie l'introduction de "The Spirit Of The Air" d'ailleurs) mais cela reste bien insuffisant, la faute à des compositions sans âme et souvent poussives avec parfois des breaks sans queue ni tête ("Awake From Darkness").

Grosse déception au final !

Note : 2/5.

Morceaux préférés : "The Rage Of The Waters", "Spirit Of The Air".
Refrain de l'album : celui de "Weakness Of A Man".
Points forts de l'album : introductions, soli, percussions.

A noter : le retour de Ricardo Confessori derrière les fûts.

A lire aussi en METAL PROG par FREDOUILLE :


CONSTANTINE [CØNSTANTINE]
Esthesia (2017)
Attention, très gros talent !




WASTEFALL
Soulrain 21 (2004)
Ambitieux et tout simplement superbe !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Edu Falaschi (chant)
- Kiko Loureiro (guitares)
- Felipe Andreolli (basse)
- Ricardo Confessori (batterie)
- Rafael Bittencourt (guitares)


1. Viderunt Te Aquae
2. Arising Thunder
3. Awake From Darkness
4. Lease Of Life
5. The Rage Of The Waters
6. Spirit Of The Air
7. Hollow
8. Monster In Her Eyes
9. Weakness Of A Man
10. Ashes



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod