Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 5)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Mystic Prophecy, Firewind, Nightrage, Headspace, Snakecharmer, Revolution Saints, Dream Evil, Metallica, Faith No More, Arch Enemy, Zakk Wylde , Pride & Glory, Alice In Chains, Black Label Society, Infectious Grooves, Quiet Riot, Uriah Heep, Rainbow, MÖtley CrÜe
- Style + Membre : Msg, Black Sabbath
 

 Site Officiel (573)

Ozzy OSBOURNE - The Ultimate Sin (1986)
Par POWERSYLV le 1er Décembre 2002          Consultée 12372 fois

Putain 3 ans ! C'est long ! Surtout sans Ozzy ! Rassurez-vous pauvres hères, le Grand Maître est de retour en cette année de grâce 1986. Et avec des petits jeunes avide de gloire, de strass et de paillettes. Jake E.Lee est encore là, peut-être pas pour longtemps mais il est là. Ensuite, on a Phil Soussan à la basse et Randy Castillo (futur-MÖTLEY CRÜE) pour le vrillement de cortex (et le claviériste Mike Moran n'étant pas membre officiel du groupe) Et la troupe nous a pondu un album digne de ce nom, c'est d'ailleurs un Ozzy métamorphosé que l'on retrouve. Débarrassé du "syndrôme Randy Rhoads", le Madman a retrouvé la tchatche et nous délivre le meilleur de lui-même depuis... "Blizzard Of Ozz".

Bien que demeurant dans le registre beaucoup plus accessible voire "commercial" qui était déjà de mise sur "Bark At The Moon", l'inspiration est cette fois au rendez-vous, avec des morceaux très accrocheurs que vous allez pouvoir écouter chez vous en vous faisant mal au cou, comme au bon vieux temps, bande de petits veinards ! Le martellement du premier titre "The Ultimate Sin" et la puissance des guitares montrent d'entrée qu'on a pas affaire à du pipi de chat ! "Secret Loser" s'imprégnera dans votre système cérébral sans difficulté, suivi d'un "Never Know Why" avec son refrain typiquement metal ("We roooock ! Rock ! Ro-ock !). "Thank God For The Bomb", "Never" (quelle intro !!!) et "Lightning Strikes" démontrent la présence beaucoup plus évidente du guitariste sur ce disque par rapport au précédent. Mais alors, la production de Ron Nevison est vraiment sublime ! On arrive ensuite à la perle de l'album, un morceau enchanteur et irréel comme on n'en fait plus, l'excellent "Killer Of Giants" et ses allures de superproduction... L'intro à base d'ambiances et de guitare acoustique démontre qu'Ozzy est loin d'être un hard-rocker du passé, et je parle pas du morceau en lui même qui est énorme (on se sent tout petit quand on l'écoute). Un grand moment ! "Fool Like You" revient dans un registre plus traditionnel, et on finit avec l'un des tubes de l'album, "Shot In The Dark".



Un album amplement plus subtil et plus plaisant que le précédent et qui mérite toute votre attention. Un très bon nouveau départ pour Ozzy et un must du metal mélodique cher aux années 80. Somptueux !

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


IRON MAIDEN
Somewhere In Time (1986)
Maiden étoffe ses mélodies pour un album somptueux

(+ 6 kros-express)



SAXON
Denim And Leather (1981)
Heavy metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Ozzy Osbourne (chant)
- Jake E. Lee (guitare)
- Phil Soussan (basse)
- Randy Castillo (batterie)


1. The Ultimate Sin
2. Secret Loser
3. Never Know Why
4. Thank God For The Bomb
5. Never
6. Lightning Strikes
7. Killer Of Giants
8. Fool Like You
9. Shot In The Dark



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod