Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Hate Forest, Dark Ages, Old Silver Key
 

 Myspace Officiel Du Groupe (319)

DRUDKH - Songs Of Grief And Solitude (2006)
Par POSSOPO le 7 Décembre 2006          Consultée 6151 fois

Moins d'une année s'est écoulée entre la sortie applaudie de "Кровь В Наших Криницах" et ce nouvel album. Danger de redondance, risque de bâclage ? Après tout, Roman Saenko a immolé son aîné. Il ne doit pas, d'après l'écoute de son premier disque, exagérément pouponner DARK AGES et quid de BLOOD OF KINGU. Et après tout, "Songs Of Grief And Solitude", qui marque un retour à une appellation originale dans la langue de Shakespeare, n'est pas vraiment un nouvel album. Enfin, il se démarque. Aucune redondance (enfin si, mais nous verrons ça plus loin) avec une œuvre passée déjà incroyablement touffue pour un enfant de cet âge. Après ULVER et tant d'autres, DRUDKH décide de sauter les deux pieds dans l'univers folklorique de sa contrée natale. On ne pourrait être moins surpris par cette parenthèse incroyablement naturelle.

A disque parenthèse, chronique parenthèse et jugement rendu difficile par un manque évident de repères. Il y a ULVER, je l'ai déjà dit, il y a SKYFORGER et d'autres. Il y a ensuite les cd's des bacs de musiques du monde, rarement écoutés en profondeur. Au final, pas grand-chose. Il aurait été plus simple de chroniquer une substance neuve, on aurait défraîchi, on ne se serait pas posé de questions. Mais ici, le parterre sur lequel repose "Songs Of Grief And Solitude" est trop riche, trop cultivé pour qu'on ose l'offensive sur un terrain aussi méconnu du novice que travaillé par l'adepte de musique folklorique. Prudence donc.

Que dire alors ? En premier lieu que ce disque ne comporte pas de parties vocales et que cette remarque n'a absolument rien d'anecdotique pour le metalleux lambda. Pas de chant principal, pas non plus de chœurs dont le coffre étoffe souvent de belle manière un canevas parfois dépouillé. Et en l'absence de guitares saturées, en l'absence du multicouches, principe révélateur du talent de DRUDKH, en l'absence de la dichotomie merveilleuse entre l'outil sonore premier (qui baigne dans le black dépressif) et l'emploi de cet outil (une musique qui rassérène souvent), en l'absence de fureur, il ne reste…qu'une absence, une musique répétitive ne demandant qu'à se faire oublier.
Erreur magistrale que d'oublier la reformulation. Le verbe aurait du être changé et les guitares folk trempent mal dans un climat toujours aussi drone et déjà entendu. Car nous écoutons là, purement et simplement un nouvel album de DRUDKH, peut-être le superbe "Autumn Aurora" (que je viens, après un bon milliard d'écoutes, de décider de poser en très bonne place dans mon panthéon musical personnel), privé des attributs qui le rendaient si différent. Qui plus est un nouvel album qui pioche de ci de là des schémas déjà gravés sur les précédents opus. "Songs Of Grief And Solitude", quel titre mal choisi pour un climat aussi paisible et détendu, se traîne car le changement de costume ne s'est pas accompagné d'une nouvelle écriture. Voilà un épisode bien décevant de MTV Unplugged. N'est pas NIRVANA qui veut.

Je n'aurais pas finalement été si prudent que ça et ma conscience m'interdit désormais de faire marche arrière. Je n'aime pas ce disque, je n'aime pas sa facilité, son manque d'intention et de réflexion, je n'aime pas ce que je considère comme une erreur de jugement et de réflexion. DRUDKH n'existe pas sans électricité, il n'existe pas sans vocalises humaines. Je refuse de considérer ce cinquième album au-delà de l'anecdotique et ne suis donc pas déçu, j'attends simplement le prochain…sagement.

A lire aussi en DIVERS par POSSOPO :


MAUDLIN OF THE WELL
My Fruit Psychobells...a Seed Combustible (1999)
Le prince du grand écart est né !




CELTIC FROST
To Megatherion (1985)
Dark metal


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   MEGATHERION

 
   (2 chroniques)



- Roman Saenko (guitares, basse, voix)
- Thurios (voix, claviers)
- Amorth (batterie)


1. Sunset In Carpathians
2. Tears Of Gods
3. Archaic Dance
4. The Milky Way
5. Why The Sun Becomes Sad
6. The Cranes Will Never Return Here
7. Grey-haired Steppe



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod