Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY FOLK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cruachan, MÄgo De Oz, Minotaurus
- Membre : Sabbat, Satan, The Clan Destined , Blind Fury
- Style + Membre : Pariah / Satan
 

 Webzine Dédié à Skyclad (525)
 Site Officiel (675)

SKYCLAD - The Silent Whales Of Lunar Sea (1995)
Par CANARD WC le 5 Mai 2006          Consultée 3892 fois

Pour la plupart des groupes, on dirait que les fans se mettent d’accord pour aimer, chérir davantage un album plutôt qu’un autre. C’est presque une cabale, un mot de passe un peu mystique, à peine quelques syllabes qui permettent pourtant de différencier « le connaisseur », de l’ignorant.

N’entendez-vous pas ces murmures qui flottent entre les clans ? Poooooooooooowwwerslave, Maaaasssstttterrrrrr, Reiiiiiign, Paaiiinnnnnkillllleerrrr, Siiiiignnnnnofffftheeehammmeeerrr.

Vous l’avez compris : « The Silent Whales of Lunar Sea » est justement cet album adoré des fans de SKYCLAD. Quand on lit leurs commentaires, il est tout simplement « mieux ». C’est le top. Il dépasserait même d’une bonne tète tous les autres skeuds du groupe. Les raisons avancées sont en général de trois ordres :

1/ « The Silent Whales of Lunar Sea » est le plus inspiré.
2/ « The Silent Whales of Lunar Sea » est le plus accrocheur.
3/ « The Silent Whales of Lunar Sea » est l’aboutissement du style.

Etant donné que c’est l’album des fans – l’opus ultime – et que « c’est celui là le meilleur, y a pas à discuter » : il ne me reste plus qu’à lui coller un bon 5/5 bien mérité et me répandre de façon dithyrambique sur chacune des 12 perles de cette merveilleuse galette.

Sauf qu’à mon avis, cet album n’est pas si évidemment le meilleur.

Selon moi, « The Silent Whales of Lunar Sea » n’est qu’un très bon album de SKYCLAD. Bien entendu, on retrouve dans cet album – rassurez-vous - toutes les qualités indéniables propres à SKYCLAD. Cependant, cet album reste en définitif un poil en dessous de son prédécesseur.

En effet, si « Prince of the Poverty Line » (son prédécesseur) était bien Heavy et réellement accessible, « The Silent Whales of Lunar Sea » marque quant à lui la volonté de revenir à quelque chose de plus bigarré entre le Heavy et le Folk. Dans la démarche, ça ressemble à un alliage – presque un compromis - entre les acquis du précédent et les qualités de « Jonah’s Ark » (le concept album folk). Evidemment, comme les fans du groupe aiment SKYCLAD avec justement ce coté Folk, cet opus leur semble meilleur mais je crois qu’il faut tempérer cette ardeur. Car si Jonah’s Ark sentait la prise de risques et était même innovant, si « Prince of the Poverty Line » était fédérateur : « The Silent Whales of Lunar Sea » n’est ni vraiment l’un ni vraiment l’autre. Il a de ce fait un peu le cul entre deux chaises ce qui me gêne pour un soi-disant album ultime.

« The Silent Whales of Lunar Sea » marque donc un retour à ce coté « Folk » et à cette fameuse typicité propre à SKYCLAD (visible comme le nez au milieu de la figure sur « Brimstone Ballet » ou encore sur cette conclusion presque foraine « The Dancer of the Dandy Hound »), lui conférant à nouveau un statut de groupe « particulier » - voire un peu « étrange » (top chanson bizarre : A stranger in the Garden). Le pas avant effectué avec « Prince of the Poverty Line » n’est donc pas capitalisé. Et ce qui fait le charme habituel de SKYCLAD est aussi son plus gros défaut sur cet opus. C’est le même problème (en moins marqué) que sur « Jonah’s Ark » : vous allez vraiment aimer ou alors pas du tout. C’est transplantation immédiate ou rejet de greffe : pas d’alternative. Et je trouve que ça sonne globalement comme un retour en arrière par rapport au prédécesseur qui avait le mérite de pouvoir séduire le fan de Heavy lambda.

Je m’en voudrais de terminer cette Kro sur un point négatif, alors qu’il s’agit quand même d’un très bon album. Je vais donc vous donner trois (vraies) bonnes raisons d’écouter cet album :

1/ « The Silent Whales of Luna Sea » est très bien produit, avec un son plaisant, et une pochette magnifique.
2/ « The Silent Whales of Lunar Sea » sent l’inspiration et le travail sérieux de bout en bout (avec des morceaux aussi différents que « Still Spining Shrapnel » et « Another Fine Mess »).
3/ « The Silent Whales of Lunar Sea » est entraînant. J’insiste sur ce dernier point pas si anecdotique que cela : c’est le premier SKYCLAD qu’on peut chanter sous la douche . C’est pas non plus du MANOWAR avec ses refrains en béton armé qui réveilleraient les morts, mais ça se chantonne gentiment et surtout ça reste collé un petit moment dans le crâne (un exemple ? Pas de problème : « Just What Nobody Wanted »). La présence de refrains y est pour quelque chose sans doute, et suffisamment nouveau chez SKYCLAD pour que ça soit signalé.

Ma conclusion sera simple et courte : si vous deviez avoir deux albums de SKYCLAD chez vous, c’est vers celui-là et son prédécesseur qu’il faudrait selon moi miser.


Chanson préférée du Canard : Still Spining Shrapnel
Chanson que j’aime le moins : Jeopardy

A lire aussi en FOLK METAL :


SKILTRON
Legacy Of Blood (2016)
Steve Harris en kilt




HAEREDIUM
Aurora (2014)
Le Folk Metal, naturellement


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Martin Walkyier : Vocaux
- Steve Ramsey : Guitares
- Graeme English : Basse Et Guitare Classi
- Keith Baxter : Batterie
- Dave Pugh : Guitare
- George Biddle : Violon, Clavier


1. Still Spinning Shrapnel
2. Just What Nobody Wanted
3. Art - Nazi
4. Jeopardy
5. Brimstone Ballet
6. A Stranger In The Garden
7. Another Fine Mess
8. Turncoat Rebellion
9. Halo Of Flies
10. Desperanto(a Song For Europe)
11. The Present Imperfect
12. The Dance Of The Dandy Hound



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod