Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2012 Vida
 

- Style : MÄgo De Oz
 

 Site Officiel (575)
 Myspace (224)
 Chaîne Youtube (189)

SAUROM - Vida (2012)
Par GEGERS le 16 Février 2013          Consultée 3078 fois

L'Espagne est un véritable vivier en matière de Heavy Metal. Les groupes, pourtant nombreux et pour la plupart de qualité, ne font pourtant guère parler d'eux de notre côté des Pyrénées. Alors qu'AVALANCH, LEYENDA et autre AZRAËL sont portés aux nues en Ibérie, nous autres Français ne faisons que peu de cas de cette horde d'Ibères au riffs acérés. La faute à une faible support des médias, pour qui MÄGO DE OZ représente l'essentiel du Heavy espagnol. La faute aussi à la barrière linguistique, l'Espagnol étant jugé à tort comme une langue ne se prêtant pas à la facette agressive et belliqueuse du Heavy Metal, au contraire de l'Anglais ou de l'Allemand. Reste que bon nombre de groupe parviennent à mener une carrière pérenne et durable, à l'image de SAUROM. Le défi n'était pourtant pas gagné pour ces derniers, qui ont débuté leur carrière en 1996 en décidant de se consacrer à une seule thématique, celle de l'auteur Tolkien et de son œuvre-maîtresse, le Seigneur des Anneaux. Un pari risqué, puisqu'en verrouillant ainsi son univers, le groupe risquait de compromettre l'évolution de sa musique. Le virage fut néanmoins réussi, puisqu'après une poignée de démos et trois albums fort recommandables consacrés à l'oeuvre de l'auteur britannique (sous le nom de SAUROM LAMDERTH), les Espagnols décident de se rebaptiser simplement SAUROM et de transformer le Heavy Folk épique en un Folk Metal aux fondements Hard Rock, se rapprochant ainsi de l'univers musical de leurs compatriotes de MÄGO DE OZ. Si "Juglarmetal", paru en 2006, constitue un véritable chef-d'oeuvre de la part des Ibères, les deux albums suivants, bien plus pompeux et inutilement riches en orchestration, marquaient déjà le pas. La curiosité est donc de mise au moment de s'atteler à l'écoute de ce "Vida" fort attendu.

Le visuel, coloré, tranche radicalement avec les pochettes antérieures du groupe, plutôt orientées heroic-fantasy, et particulièrement avec celle de "Maryam", l'opus précédent, sombre et inquiétant. Il faut dire que "Vida" sent la fraîcheur et le printemps. Le groupe, après quelques déconvenues, est revenu à une musique plus directe et énergique, reprenant ainsi les choses là où "Juglarmetal" les avait laissées. Néanmoins, les années ont passé, et SAUROM a continué de mettre de l'eau dans son vin. Si les guitares sont toujours là, elles ne sont plus Metal mais plutôt Hard Rock, et elles apportent une nouvelle couleur à la palette du groupe, qui prend ainsi à cœur de proposer des mélodies riches et foisonnantes plutôt que des riffs efficaces.

"Vida" est ainsi un album à mélodies. La flûte, omniprésente, les fait naître comme par magie, apportant des tonalités dansantes et résolument optimistes à l'ensemble. "La Noche de Halloween", dans la droite lignée d'un titre tel que "Dracum Nocte", mêle énergie communicative et immédiateté des mélodies, pour un résultat qui nous ramène plus de six ans en arrière. Du tout bon. La joie de vivre et l'hédonisme sont au centre de l'album, qui célèbre notamment Gambrinus, roi qui inventa, si l'on en croit la légende, le breuvage houblonné que nous apprécions tous, parfois à excès ("La Leyenda De Gambrinus"). Reste que les titres les plus joyeux, pourtant très inspirés (à noter la beauté pure de "La Poetisa" et ses lignes de guitare acoustique), ne seraient rien s'ils n'étaient contrebalancés par des pièces plus sombres, et moins immédiates. On apprécie ainsi que le groupe prenne la peine d'intégrer un piano lancinant et une mélodie celtique mélancolique sur "El Hada & la Luna", une ballade aux airs d'interlude de choix. Un autre grand moment est "El Principe", dont la tristesse d'une profondeur insondable, dégagée notamment par la performance vocale incroyable de Miguel Franco, se voit décuplée par l'ajout de chœurs imposants qui font de ce titre piano-voix un des meilleurs moments de l'album.

Quasiment Folk Rock, le morceau-titre "Vida" vient apporter une respiration sympathique avant que l'épique "Se Acerca El Invierno", doté de lignes de harpe et de flûte de toute beauté, ne vienne livrer une dose supplémentaire d'un Heavy Folk à tendance symphonique. Varié et constant malgré une durée conséquente, "Vida" permet, grâce à ses nombreux atouts, de remettre SAUROM sur de bons rails. Se rapprochant un peu plus de ses compatriotes de MÄGO DE OZ via l'ajout de sonorités plus fondamentalement Rock dans sa musique, le groupe de Cadiz s'impose de nouveau comme l'un des représentants les plus recommandables du Folk Metal européen.

A lire aussi en FOLK METAL par GEGERS :


ELVENKING
The Pagan Manifesto (2014)
La gigue du bon vieux temps




WAYLANDER
Honour Amongst Chaos (2008)
Highlander


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Miguel Franco (chant)
- Antonio Ruiz Donovan (batterie)
- Raúl Rueda Raulito (guitare)
- José A. Gallardo Josele (basse)
- Narci Lara Márquez Narci (guitare, flûte, gaïta)


1. Cambia El Mundo
2. La Noche De Halloween
3. Magia
4. La Leyenda De Gambrinus
5. El Hada & La Luna
6. Emperatriz
7. Íntimos Recuerdos
8. Ángeles
9. La Poetisa
10. Mírame
11. El Príncipe
12. Vida
13. Se Acerca El Invierno
14. El Cristal



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod