Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY NEOCLASSIQUE  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Time Requiem, Majestic, Virtuocity, Manigance, Narnia, Roland Grapow , Impelliteri, The Reign Of Terror , Kenziner, Concerto Moon, Double Dealer
- Membre : Wami, Judas Priest, Loudness, Dio, Alcatrazz, Doogie White & La Paz, Dokken, Msg, Swedish Erotica, Fatal Force, Deep Purple, Black Country Communion
- Style + Membre : Rainbow, Ring Of Fire, Axel Rudi Pell , Royal Hunt, Stratovarius
 

 Baroque And Loud (1772)
 Myspace (376)
 Site Officiel (458)

Yngwie MALMSTEEN - The Seventh Sign (1994)
Par DAVID le 20 Juin 2005          Consultée 9666 fois

Fin de la période "FM" s'étalant de Trilogy à Fire and ice, Yngwie Malmsteen renouvelle à nouveau sa garde-robe en s'entourant d'un excellent line-up. Sur Seventh Sign, pas de gros synthés "FM" à part sur "I don't know", et encore. Le line-up présent apporte une grosse patate au disque, là où le précédent apparaissait fatigué sur Fire and ice. Comme d'hab avec Malmsteen, le contenu est très varié : ballades, speed mélodique, titres épiques et hard rock groovy sont au programme.

The Seventh Sign a été très bien accueilli par la presse à sa sortie, salué comme un de ses meilleurs albums, après les "égarements" d'Eclipse et Fire and ice. Pourtant, bien qu'il soit très travaillé et particulièrement bon, j'ai du mal à vraiment m'enthousiasmer sur l'ensemble de l'album. L'instrumental de type néo-classique (Brothers) est de bonne facture, sans pour autant apporter le grand frisson espéré. Les morceaux speed (Never Die et Crash and burn) ne ridiculiseront pas tous les autres groupes de speed mélodique cette fois-ci. Et Malmsteen et les ballades, c'est quitte ou double : soit elles sont magnifiques, soit terriblement racoleuses. Sur 7th Sign, c'est plutôt la 2ème option qui l'emporte (Forever One, Prisoner of your love).

Malmsteen se lâche sur quelques morceaux où ses influences Hendrix éclatent au grand jour, plus que sur ses albums précédents. "I don't know" est dans le même style que "Dragonfly" (sur l'album Fire And Ice), avec wah-wah à fond et surtout du rythme et un groove que le line-up de Fire and ice était loin de posséder. "Hairtrigger" est également très entraînante, rapide et avec un style très blues pour la guitare. Les claviers rappellent un peu Deep Purple sur celle-là. Enfin, "Bad Blood" est carrément LE blues revu et corrigé par Malmsteen. Bref, on ne peut qu'encourager ce genre de prise de risques de sa part, quand il sort du néo-classique de base.

Se cache enfin sur 7th Sign quelques compos monstrueuses comme l'épique "Seventh Sign" qu'il continue de jouer régulièrement en concert et "Pyramid of Cheops", très heavy, qui n'est rien d'autre que le Powerslave de Malmsteen, rien que ça ! Voilà pour 7th Sign, un bon cru, il claque plus que les albums précédents, mais je préfère Fire and ice et Magnum Opus pour leurs mélodies. 7th Sign a été réédité récemment depuis que Malmsteen a signé chez SPV, avec une nouvelle pochette (très laide d'ailleurs, on ne se refait pas ;o)) !

A lire aussi en HEAVY METAL par DAVID :


URIAH HEEP
Wonderworld (1974)
Heavy neoclassique




GILLAN
Magic (1982)
Heavy neoclassique


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Yngwie Malmsteen (guitare, basse)
- Michael Vescera (chant)
- Mike Terrana (batterie)
- Mats Olausson (claviers)


1. Never Die
2. I Don't Know
3. Meant To Be
4. Forever One
5. Hairtrigger
6. Brothers
7. Seventh Sign
8. Bad Blood
9. Prisoner Of Your Love
10. Pyramid Of Cheops
11. Crash & Burn
12. Sorrow
13. Angel In Heat



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod