Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (2 / 5)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Immortal, Cobalt
- Membre : Aura Noir, 1349, Thorns
 

 Myspace Officiel (501)
 Site Officiel (80)

SATYRICON - The Shadowthrone (1995)
Par JULIEN le 13 Mars 2004          Consultée 8532 fois

Habillée de brumes, la musique de SATYRICON sur « The Shadowthrone » nous saisit par son étonnante force envoûtante. Puissante dans sa représentation d’un art Black Metal singulier, avec la touche épique incontestable qui signale l’intérêt du maître d’oeuvre Satyr pour les grandes fresques viking et norvégiennes (« Vikingland »), l’œuvre unique qu’est « The Shadowthrone » recèle également cet incomparable pouvoir magnétique qui enferme l’auditeur dans un monde hors du présent, où de sombres heures médiévales ressurgissent sous l’impulsion de guitares acoustiques (« Woods To Eternity », "The King Of The Shadowthrone") et de claviers et arrangements guerriers (« Dominions Of Satyricon »), subtilement porteurs d’une atmosphère grandiloquente, faite de nappes amples et profondes (le fantastique « Hvite Krits Dod »).

Chevauchant d’un tempo ultra rapide mettant en valeur le jeu de Frost – l’un des tout meilleurs batteurs de Black – jusqu’aux lentes marches en forme de procession solennelle, articulée autour de très longues compositions (de cinq à dix minutes) reposant sur pléthore de breaks et changements de rythmes, la musique de « The Shadowthrone » ménage une grande diversité dans ses ambitions, tout en maintenant à vif la retranscription générale d’un sentiment lugubre, voire véritablement empreint de tristesse (le bel instrumental aux claviers qui referme le disque). Et qu’il s’agisse de blast beats effrénées ou de tempos plus majestueux, la musique de SATYRICON transpire encore ici de cette odeur médiévale ornée de ténèbres difficiles à percer, que l’on pouvait déjà respirer sur « Dark Medieval Times ».

Paru en des heures où le Black n’accusait pas encore la notoriété dont il jouit depuis, « The Shadowthrone » reste encore aujourd’hui une référence du répertoire de SATYRICON et du Black norvégien en général, au même titre que « Dark Medieval Times ». Et si les frimas glaciaux et la saveur médiéval de ce Black sont ici moins prégnants que sur le premier disque des norvégiens, « The Shadowthrone » parvient à maintenir suffisamment vivace la personnalité des guitares et du chant arraché et rauque de Satyr pour que l’on reconnaisse instantanément le groupe.

En réalité, seules quelques longueurs malvenues (sur la deuxième partie du disque essentiellement) et la frustration de voir des titres aussi prometteurs que « Dominions Of Satyricon» ou "Vikingland" s’enliser légèrement dans des paysages manquant un peu de relief, m’empêchent aujourd’hui d’attribuer une meilleure note à « The Shadowthrone ». Mais que l’on ne s’y trompe pas, cette œuvre est un indispensable du Black des 90’s, et se doit conséquemment de figurer aux côtés des grandes oeuvres de ce temps. Car là est sa place, inévitablement.

A lire aussi en BLACK METAL par JULIEN :


NAGLFAR
Vittra (1995)
Black mélodique nocturne de grande qualité

(+ 1 kro-express)



CHILDREN OF BODOM
Are You Dead Yet ? (2005)
évolution dans la continuité pour ce très bon crû

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   PERE FRANSOUA

 
   (2 chroniques)



- Satyr (chant,guitare,claviers,choeurs)
- Frost (batterie)
- Samoth (basse)
- S.s. Synth (claviers, piano)


1. Hvite Krists Dod
2. In The Mist By The Hills
3. Woods To Eternity
4. Vikingland
5. Dominions Of Satyricon
6. The King Of The Shadowthrone
7. I En Svart Kiste



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod