Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (175)
 Myspace Crematory (196)

CREMATORY - Awake (1997)
Par JULIEN le 7 Janvier 2004          Consultée 3233 fois
Beuh… En voilà une pochette pas très ragoutante ! Moi qui ne connaissais rien à CREMATORY avant de prendre acte des échos élogieux émis par la presse à la sortie de ce « Awake », je partais avec un a priori très défavorable ! Et force m’est de reconnaître que ce dernier était plutôt infondé !

Maniant une sorte de Metal atmosphérique matiné d'une importante coloration gothique, CREMATORY réussit avec « Awake » à mêler le chant guttural très Death de Felix, le jeu discrètement efficace des guitares et les élaborations mélodiques de Katrin, qui use de ses synthés comme d’un instrument dominant et majeur, loin des nappes perdues en arrière plan. Jettant sur la musique majoritairement mid-tempo de CREMATORY un voile rêveur et léger, les synthés adoucissent encore les rondeurs du chant de Felix, tout en modelant une consistance sonore particulière, à la fois aérée et accessible, dénuée d’agressivité, mais aussi un peu artificielle, ce qui ne plaira pas à tout le monde.

Assez accrocheuses dans l'ensemble, les compositions de « Awake » évitent le piège insidieux de l’uniformité, et saisissent toutes les occasions d’affirmer leurs identités spécifiques, qu’elles recourent à de beaux refrains mêlant chants clairs masculins (à la PARADISE LOST période « One Second ») et gargouillis de dragon (le languissant "For Love", le superbe et ample "Away") ou à des enveloppes de claviers (le presque costaud "Lords Of Lies", le mystérieux et très bon "Crematory"…), dévidant ainsi leurs arguments éthérés sur une assise rythmique mettant en valeur le jeu de batterie carré de Markus.

Auréolé en son temps de tout un tas de discours lénifiants, « Awake » offre effectivement à l’auditeur de bien agréables instant, pour peu que l’on s’habitue au gosier de Felix. Mais je n’irai pas jusqu’à parler, comme ce fut parfois le cas, de chef d’œuvre. A mon goût, CREMATORY peine à insuffler à sa musique une véritable épaisseur, la guitare et la basse étant sédatées par les cajoleries des claviers… Des titres comme "My Last Words" et "Lords Of Lies", où la guitare bouscule un peu les nuages synthétiques de Katrin, m’apparaissent par exemple assez exemplaires d’une musique associant avec un certain bonheur la vigueur traditionnelle du Metal et les aspirations planantes de l’atmosphérique. Et je regrette que cette fusion ne soit pas davantage explorée, CREMATORY se cantonnant ici à la mise en valeur des atmosphères créées par les claviers et le chant (le très calme "The Mirror" incarnant le paroxysme de cette démarche, avec ce chant posé et ces orgues).

A défaut d’une image plus éloquente, disons que ce « Awake » m’évoque un fruit duveteux à la chair goûteuse, mais manquant de fermeté, les dents ne creusant de leur appétit qu’une masse fragile. Ce qui ne m’empêche pas pour autant d’apprécier le disque, des morceaux comme "Crematory", "Away", la reprise pêchue "Temple Of Love" des inévitables SISTERS OF MERCY ou le très beau "The Loss" avec son piano et ses nappes planantes exerçant sur moi leur petit effet. Bref, un bon disque, à essayer en dépit de sa pochette !




Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Felix (chant)
- Katrin (claviers)
- Lotte (guitare, choeurs)
- Harald (basse)
- Markus (batterie)


1. Maze
2. Lords Of Lies
3. Away
4. Temple Of Love (reprise De Sisters Of Me
5. For Love
6. Crematory
7. My Last Words
8. The Loss
9. Yourself
10. Mirror



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod