Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ELECTRO GOTHIQUE  |  STUDIO

Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Majesty, Empire, Mystic Circle
 

 Site Officiel (412)
 Myspace (285)

CREMATORY - Infinity (2010)
Par MEGATHERION le 14 Juillet 2010          Consultée 3073 fois

CREMATORY revient avec un nouvel album studio à son actif, avant de fêter l’année prochaine ses 20 ans de carrière. Que de chemin parcouru depuis ses débuts ! Le groupe a presque tout connu et a bien évolué depuis 1990. Des racines Doom/Death des origines, il ne reste à présent plus grand-chose, le groupe ayant évolué progressivement vers un métal Gothique à tendance atmosphérique dans la première partie de sa carrière. Puis, après une brève séparation au début des années 2000, les Allemands ont entamé une deuxième vie plus orientée vers un Metal ayant de fortes influences électro-industrielles, sans se départir pour autant des ambiances gothiques qui ont fait leur réputation.

Ce nouvel album ne m’a pas convaincu immédiatement et il a fallu un peu de temps pour l’apprécier pleinement. Au fil des écoutes, on est forcé de reconnaître le grand professionnalisme du groupe. On pourrait reprocher à CREMATORY d’employer toujours les mêmes recettes, de faire toujours la même chose et on n'aurait pas forcement tort, le quintette affichant toujours des éléments constants.

Au premier chef, ces alternances entre grunts gutturaux et caverneux de Felix Stass et les vocaux clairs de Matthias Hechler, que je trouve de plus en plus efficace dans son rôle. Ils sont toujours aussi bien agencés et fonctionnent à merveille, comme sur l’excellent "Out Of Mind" ou le très bon "Where Are You Now", par exemple. Il faut souligner ici leur complémentarité qui en fait l’un des points forts de CREMATORY depuis bien longtemps.
Le clavier de Katrin fait lui aussi partie de l’impedimenta du groupe, à mon avis plus électro que sur le précédent opus. Omniprésent, il est par ailleurs bien mis en valeur sur cette étonnante reprise de DEPECHE MODE, "Black Celebration", qui vaut assurément le détour. Voilà une reprise remarquable qui apporte un côté entraînant que ne possédait pas la version originale tout en respectant l’œuvre, comme il se doit.
Bien sûr, on retrouve aussi ces rythmiques lourdes et puissantes comme sur le titre éponyme, le début de "Where Are You Now ?" ou encore "Never look Back", qui séduisent immanquablement. Elles sont peut-être un peu plus agressives que sur "Pray", ce qui n’est pas un mal, et effectuées de façon un peu plus véloce, même si la plupart des morceaux restent des mid-tempos. Enfin, les refrains sont souvent très efficaces. Au hasard : "Infinity", "No One Knows", mais il y en a bien d’autres.

Alors certes, tout cela n’est pas nouveau et CREMATORY n’innove pas vraiment. On note cependant quelques touches symphoniques avec violons et harpes ici et là, comme sur "Sense Of Time" ou sur la ballade "Broken Halo", qui ne sont pas habituelles mais qui apportent un peu de variété. Une ambiance un peu plus oppressante sur "A Story About" avec ces bruitages électroniques stressants. Une chanteuse lyrique en fond sur "Infinity" qui apporte une certaine profondeur. Peu de choses en fait, mais finalement cela importe peu. En effet, l’expérience et le savoir-faire du groupe suffisent à nous fournir des compositions particulièrement efficaces, bénéficiant d’une production irréprochable. Cette mécanique bien huilée, bien entretenue et toujours vigoureuse démontre encore aujourd’hui qu’il faut compter avec elle.

Les pointilleux pourront toujours contester la présence de ballades dispensables comme "Auf Der Flucht", qui clôt cet album. Ils pourront faire remarquer que quelques refrains ont tendance à se ressembler et que plusieurs d’entre eux commencent par « This is… ». Mais tout cela ne suffira pas pour contester le fait que 19 ans après, l’alchimie mélangeant les ambiances gothiques, les sonorités électroniques, les mélodies atmosphériques et la brutalité Death Metal, se reproduit encore.

Il n’y a donc pas grand-chose à reprocher à CREMATORY et ceux qui apprécient déjà nos germains seront certainement satisfaits. Les autres devraient s’intéresser de près à ce groupe atypique et pourraient peut-être se laisser tenter par la découverte de leur discographie. Même si CREMATORY reste assez peu connu dans nos contrées, il serait dommage de continuer d’ignorer un des groupes marquants de la scène gothique.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE :


AVA INFERI
Onyx (2011)
Attention vitesse supérieure enclenchée...




AUTUMN
Altitude (2009)
Un petit cadeau doucereux à la coquille dure


Marquez et partagez




 
   MEGATHERION

 
  N/A



- Markus Jüllich (batterie)
- Katrin Goger (claviers)
- Matthias Hechler (guitare)
- Harald Heine (basse)
- Gerhard Felix Stass (chant)


1. Infinity
2. Sense Of Time
3. Out Of Mind
4. Black Celebration
5. Never Look Back
6. Broken Halo
7. Where Are You Now
8. A Story About...
9. No One Knows
10. Auf Der Flucht



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod