Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (16)
Questions / Réponses (3 / 10)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pretty Boy Floyd, Roxx Gang, CrashdÏet, Black Rain, Tigertailz, Star Rats, Beautiful Creatures, Zan Clan, Hardcore Superstar, Shameless, Steel Panther, Poison, Sister Sin
- Membre : 58, Ozzy Osbourne , Sixx: A.m., Tommy Lee , Brides Of Destruction, Methods Of Mayhem
- Style + Membre : Vince Neil
 

 Site Officiel Du Groupe (794)

MÖTLEY CRÜE - Too Fast For Love (1982)
Par FENRYL le 31 Octobre 2007          Consultée 12221 fois

Episode 1 - Un nouvel espoir (titrage chronologique par analogie avec une célèbre saga fêtant ses 30 ans cette année).

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...

En cette année 1981, quatre loosers occupent un appartement insalubre, forts d'un pressage sauvage d'un millier d'un E.P au succès très discret. Quatre individus totalement opposés, aux inspirations et aspirations bien différentes: une alchimie sur le papier vouée à l'échec. Un ramassi de caractères aussi divers qu'inassociables. Et pourtant...
La tête pensante du monstre, Franck Feranna alias Nikky Sixx, bassiste de son état et son acolyte de toujours, Tommy Lee, cogneur de fûts devant l'éternel, sont à la recherche d'une guitare et d'une voix en ce début des années 80. Le premier cité vient de quitter le groupe LONDON, et tente désespérément de voir aboutir ses rêves de réussite.
Une rencontre avec l'improbable guitariste Mick Mars, digne descendant du cousin Itt de la famille Adams, va finir de sceller leur destin. Ce jeune homme au teint blafard et livide possède un look des plus bizarres. Vince Neil, chanteur à la voix de canard, est recruté à la suite d'une prestation live de son groupe de l'époque (ROCK CANDY). L'air de rien, un des combos les plus marquants du Heavy Rock des années 80 venait de naître.
« This certainly is a Motley-looking crew » (« En voilà une bande hétéroclite ») sont des propos rapportés par Mars qui resteront à la postérité pour dénommer définitivement le groupe.

Avec déjà quelques titres composés par Sixx, le groupe photographie les hanches de Neil et s'offre un premier album.
Un premier riff simplet et efficace et on sent déjà poindre la douce odeur des tubes. « Live wire » est de cette veine: punchy, dansant (et oui, au final) et entraînant. MC se fend même d'un clip kitchissime aujourd'hui mais tellement imprégné d'hommages aux idoles de l'époque (ALICE COPPER pour Vince Neil, KISS pour Sixx avec des bottes remontants à mi-genou et un pantalon en sky rouge prenant feu, un vampire pour Mars, du sang plein la bouche !!!). Le tout avec des coupes de cheveux nécessitant des palettes entières de laque et autres gels assurant leur maintien dans des postures défiants la gravité !

Mais impossible de ne pas associer tous les faux jumeaux de l'album, que sont « Take me to the top », « Piece of your Action » ou le titre éponyme, comme autant de tubes en puissance (presque systématiquement joués en live depuis, d'ailleurs).
La formules est des plus minimalistes: compos candides + riffs de guitares efficaces mais ultra simples + une voix de canard + une section rythmique présente en soutien = banco !
On évite une redondance avec des titres comme « Starry Eyes », qui nous propose même un solo épique en deux parties, illustrant les capacités bridées de Mars.
« On with the show » ouvre la voie d'une future grande spécialité du groupe: la power ballade. Ici pourtant, la voix nasillarde de Vince Neil semble parfois montrer ses limites (prononciation brouillonne parfois) sans pour autant mettre en avant une volonté certaine de vouloir fournir une bonne dose d'émotion à l'auditoire.

Alors bien évidemment, le tableau n'est pas idyllique. Quelques titres faiblards (avec en tête « Come on and dance » ou « Public Enemy #1 ») aux inspirations inégales, qui ne sont que le reflet d'un premier jet de production.

Urgence, souci de réussite, production à « l'arrache » (mais des plus soignées pour l'époque), ce TFFL est l'album de la puberté du Crüe. Rebelle et sincère dans sa démarche, le heavy-rock proposé est des plus attachants. Des ados sympas au final que l'on se surprend à vouloir suivre malgré leur grossièreté affichée et leur souci de choquer !
MÖTLEY CRÜE, est le Hard Rock glam. Un groupe sulfureux, caricature du cliché « Sex, drugs & Rock'n Roll ». Des extrémistes dans leur comportement. Des rois de la provoc'.
Sixx et Lee entrant parfaitement dans ce mode d'expression, le très (trop) discret et minimaliste Mars s'efface au profit de la réussite fulgurante du groupe.
Le concept fonctionne de suite et c'est la réussite d'une entreprise axée sur une communication des plus extrémistes dans une Amérique puritaine, qui vient en plus, de basculer dans l'ère Reagan avec tout ce que cela sous entendra...

Auto-produit et sorti en 1981 (20 000 copies vendues), ce TFFL ressortira sous le label Elektra à la fin du printemps 82. Il annoncera le départ de ventes hallucinantes pour la discographie à venir du groupe: 45 millions d'albums vendus dont 25, rien qu'aux États Unis !

La légende est en marche, le show également. Et le meilleur reste à venir.

Verdict: 3,5/5.


Conseil: Procurez-vous la version remasterisée contenant l'album original gavé de 3 inédits inégaux (le très sympa « Toast of the Town », les moyens « Tonight » et « Stick to your guns ») et d'une version alternative de « Too fast for love » (dispensable). Maitrisons-les pleinement !

Surprise: Moi qui est très longtemps pensé que Tommy Lee n'était que l'idiot de mari d'une idiote aux gros puis petits puis regros seins (enfin là je ne sais plus où elle en est, la pauvre)... Quelle grossière erreur que je vous invite donc à ne pas reproduire. Tommy Lee est LE batteur de MÖTLEY CRÜE.

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


SLASH
World On Fire (2014)
Saul, le retour




SIXX: A.M.
Prayers For The Blessed Vol.2 (2016)
Un volume 2 pour enfoncer le clou...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   ALANKAZAME
   MULKONTHEBEACH

 
   (3 chroniques)



- Vince Neil (chant)
- Mick Mars (guitare)
- Nikki Sixx (basse)
- Tommy Lee (batterie)


1. Live Wire
2. Come On & Dance
3. Public Enemy #1
4. Merry-go-round
5. Take Me To The Top
6. Piece Of Your Action
7. Starry Eyes
8. Too Fast For Love
9. On With The Show



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod