Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  E.P

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

1982 Too Fast For Love
1983 Shout At The Devil
2016 The End : Live In Los An...
 

- Style : Pretty Boy Floyd, Roxx Gang, CrashdÏet, Black Rain, Tigertailz, Star Rats, Beautiful Creatures, Zan Clan, Hardcore Superstar, Shameless, Steel Panther, Poison, Sister Sin
- Membre : 58, Ozzy Osbourne , Sixx: A.m., Tommy Lee , Brides Of Destruction, Methods Of Mayhem
- Style + Membre : Vince Neil
 

 Site Officiel Du Groupe (996)

MÖTLEY CRÜE - Quaternary (1994)
Par FENRYL le 10 Décembre 2008          Consultée 3772 fois

Automne 1994... "Mötley Crüe" est dans les bacs depuis cette même année... MC dans un élan de bonté décide de faire un cadeau à ses fans (sur le départ ?) - comprenez « racler les fonds de tiroirs des sessions d'enregistrements » - en nous proposant cet E.P...
5 titres pour 4 membres formant un groupe. Le principe est simple: chacun compose et interprète un morceau et le combo s'exprime sur un dernier effort commun. Non sans rappeler à sa manière le concept précédemment illustré par KISS (au cours de l'année 1978), l'idée est sur le papier intéressante mais pas forcément alléchante.
Pour qui connaît un temps soit peu le contexte de la création chez MÖTLEY CRÜE, il est facile de savoir en effet que Nikki est LE compositeur omnipotent du groupe, responsable de la quasi totalité des monuments du groupe jusqu'alors... Donc, difficile d'attendre véritablement quelque chose des autres... En théorie...
Pour être parfaitement honnête, je dois avouer attendre beaucoup de Mick Mars, car j'adore ce type, son jeu, sa technique, son courage et son humilité.
Et il se trouve justement que sa compo est LA track de cet E.P: « Bittersuite » est un instrumental de toute beauté. Ni plus, ni moins. Une ballade bluesy, teinté de sonorité « GARY MOORE like », tout en feeling. Aérien de la première à la dernière note, inutile de nous le cacher. Mars est un musicien de talent qui n'est sans doute pas reconnu à sa juste valeur. Cet exercice le met sous les feux de la rampe, ce qui n'est pas pour lui nuire... Bravo.
Reste donc... 4 titres... Le reste... Le reste...
Bon et bien allons-y... Mode « à reculons » ON.
Et là, et bien, c'est le drame. Si on a réussi à survivre à l'infâme bouillie de Tommy Lee (« Planet Boom »), sorte de bordel indus/hip-hop/électro laissant clairement voir ce que sera sa future et carrière solo (METHODS OF MAYHEM).
Si vous avez forcément relevé la tête avec le second titre, vous aurez des sueurs froides avec la composition de Sixx. Dans un registre MANSON (à ses débuts!), celui que l'on voyait déjà sortir de cet exercice comme le grand gagnant avec les félicitations du jury a tout bonnement raté son truc. Genre « graviers » ou « se repose sur ses lauriers ». A vouloir se la jouer trop facile, on tape à côté. Un titre quelconque en somme, loin de ce qu'est MÖTLEY CRÜE.
J'ose à peine vous parler de Corabi et son titre THE BEATLES... Où sommes nous là ?
Hé, oh ! Les mecs ! C'est aux fans de MC que vous êtes censés vous adresser là ! Faut pas pousser mémé dans les orties là ! Et ce n'est pas quelques « fuck » tirés des enregistrements studio de nos lascars en guise d'intro qui vont sauver les meubles. Ballade au piano sirupeuse, hors sujet ici. Bon dieu, mais c'est quoi tous ces chœurs de vierges effarouchées ? Moins de deux minutes de musique réelle, sous forme d'easy listening d'un ascenseur de passes. Gerbant de pseudo bons sentiments...
Allez, on boucle le tout avec un titre dans la veine de « Mötley Crüe » mais assurément « previously unreleased », c'est à dire pas retenu au moment de la composition finale de la track list de l'album. On se doute assez facilement pourquoi. Un titre anodin, sans inventivité reposant sur une ligne hard F.M et un effort guitaristique de Mick (mais pas top du tout en plus). Allez, ouste !
Mode « à reculons » OFF...

Dans cette entreprise et faisant suite à la sortie d'un album studio la même année, on a l'impression de voir un groupe qui tente de faire passer une grosse pilule (le changement de line-up) ou de sortir de l'ornière dans laquelle il se trouve... Effort vain et totalement faisandé (*).
En tout cas, notation facile: un titre sur cinq de bon... Soit 1/5. Merci Mick.

N.B: nos amis japonais, les veinards, ont eu le droit à un pressage spécifique avec "10.000 Miles Away" (inédit collectif), "Hooligan's Holiday" (extended holiday version), "Hammered" (démo), et "Livin' in the Know" (démo).

(*): et le nom de BOB ROCK en production n'y changera rien.

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


THIN LIZZY
Renegade (1981)
Le vilain petit canard pourtant si beau...

(+ 1 kro-express)



MÖTLEY CRÜE
Girls, Girls, Girls (1987)
Période cuir... CRÜE plus Rock...

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- John Corabi (chant)
- Mick Mars (guitare)
- Nikki Sixx (basse)
- Tommy Lee (batterie)


1. Planet Boom
2. Bittersuite
3. Father
4. Friends
5. Babykills



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod