Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD INDUS  |  STUDIO

Commentaires (11)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pretty Boy Floyd, Roxx Gang, CrashdÏet, Black Rain, Tigertailz, Star Rats, Beautiful Creatures, Zan Clan, Hardcore Superstar, Shameless, Steel Panther, Poison, Sister Sin
- Membre : 58, Ozzy Osbourne , Sixx: A.m., Tommy Lee , Brides Of Destruction, Methods Of Mayhem
- Style + Membre : Vince Neil
 

 Site Officiel Du Groupe (830)

MÖTLEY CRÜE - Generation Swine (1997)
Par THE MARGINAL le 4 Avril 2004          Consultée 10059 fois

Lorsque Mötley Crüe sort "Mötley Crüe" en 1994 avec John Corabi au chant, le public se désintéresse d'un groupe qui avait jusqu'alors marqué de son empreinte le hard-rock dans les 80's et les ventes d'albums se sont tassées (malgré l'obtention d'un disque d'or aux USA et au Japon).

Désireux de redorer leur blason, Nikki Sixx and Co. rappellent dare-dare Vince Neil pour l'enregistrement de "Generation swine", qui s'appelait initialement "Personality # 9" alors que John Corabi était encore dans le groupe.

Sur le plan marketing, ça aurait pu marcher. Mais le public n'a pas été dupe, d'autant que la direction musicale de "Generation swine" lorgnait résolument vers les tendances de l'époque. N'y allons pas par 4 chemins, ce "Generation swine" n'est pas une réussite sur le plan musical. Doté d'une production très moderne, ce 7ème album du Crüe se situe à la croisée des chemins entre l'indus, le grunge, le heavy et le glam (période 80's). Ce qui aurait pu être une bonne idée au départ s'avère être une déception à l'arrivée. Tout d'abord; la voix de Vince Neil, habituellement identifiable entre mille, est méconnaissable par moments. Ensuite, on peut reconnaître la voix de John Corabi sur certains backing vocals. Quand aux titres de l'album, parlons-en...

"Afraid", que le groupe avait sorti en single, oscille maladroitement entre glam et grunge. "Glitter" est une ballade indus sans aucune saveur, "Beauty fait la part belle aux machines (qui sont très présentes sur l'album). Enfin, que dire des slows sirupeux tels que "Rocket ship" chanté par Nikki Sixx et, surtout, "Brandon", chanté par Tommy Lee, qui mérite la palme de la niaiserie ? Quand à la version 97 de "Shout at the devil", bien que plus heavy que l'originale, elle ne lui est pas superieure et n'est d'aucune utilité sur l'album.

Cependant, on trouve tout de même quelques très bons titres sur cet opus: l'agressif "Find myself" qui devaste tout sur son passage, le très rock et très entêtant "Generation swine", "A rat like me" qui est un mid-tempo aux consonances glam et qui revisite les débuts du Crüe, "Anybody out there ?" qui est une speederie keupon ultra-expéditive, ainsi que la ballade "Confessions" très inspirée.

La bande à Nikki Sixx a de très beaux restes; mais 5 bons titres sur 13, c'est trop peu pour un groupe de cette envergure qui a habitué à nettement mieux. Cet album manque cruellement de spontanéité et cela s'entend de manière flagrante.

En voulant à la fois reconquérir son public de base et séduire la jeune génération, Mötley Crüe a joué ses mauvaises cartes et s'est planté. Heureusement que le combo californien rectifiera le tir avec l'album suivant...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


TESLA
Forever More (2008)
Heavy-rock à la fois roots, moderne et efficace




The FOUR HORSEMEN
Nobody Said It Was Easy (1991)
Hard indus


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
   FENRYL
   MULKONTHEBEACH

 
   (3 chroniques)



- Vince Neil (chant)
- Mick Mars (guitare)
- Nikki Sixx (basse, chant sur "rocketship")
- Tommy Lee (batterie, piano)


1. Find Myself
2. Afraid
3. Flush
4. Generation Swine
5. Confessions
6. Beauty
7. Glitter
8. Anybody Out There
9. Let Us Prey
10. Rocketship
11. A Rat Like Me
12. Shout At The Devil (version '97)
13. Brandon



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod