Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Paradise Lost, Madrigal, Anathema, Khemmis
- Membre : Hellfest Open Air Edition, Cradle Of Filth

MY DYING BRIDE - 34.788%... Complete (1998)
Par MOX le 30 Juillet 2003          Consultée 5160 fois

Et pourtant on m'avait prévenu: "Attention jeune hobbit, cet album de MDB ne ressemble en aucun cas à toutes ses précédentes oeuvres". Tout celà n'a pas pu m'enlever l'effet de surprise que d'entendre ce que ces anglais étaient en train de faire. Inutile de chercher, le doom-metal dont MDB vous avait donné la définition n'existe plus ici. Ok on retrouve à quelques petits moments des passages lourds, du plus pur riff doom MDB mais ça ne casse vraiment plus 3 pattes à un canard.

En d'autres termes, My Dying Bride vient de réaliser ici son album expérimental, aux sonorités parfois "ambient", en tout cas gorgé d'arrangements et de claviers, voire même inondé. Ca part dans tous les sens: du violon à l'ancienne aux percussions étranges, en passant par la voix "radio" d'Aaron, qui déroute plus qu'autre chose.

Toutefois on retrouve quelques marques de fabrique: des morceaux longs, complexes donc difficilement assimilables et du grandiloquent en veux-tu en voilà. C'est à l'intérieur des compos que les choses se corsent. On se prend d'écouter une sorte de trip/rock, gothic à ses moments perdus, ambient à d'autres, mais expérimental (l'ai-je déjà dit?). Il n'y a qu'à écouter le premier morceau pour s'en convaincre: on s'étonne de voir ce croisement entre rock alternatif(riffs simples, structures linéaires(c'est bien le seul morceau qui l'est), voix très rock) et atsmophérique(une looongue partie très calme, où les sons fusent de toutes part, et particulièrement berçante). ce mélange-là est tout simplement excellent et rend le morceau triste à sa façon.

Oui car MDB a encore intégré sa chère tristesse inhérent au doom, mais d'une manière radicalement différente: soit d'une part des riffs légèrement rapides mais mélancoliques, soit ces petites parties doom comme je le disais au début, mais noyées sous un flot considérable d'arrangements pas tout le temps bienvenus et d'envolées lyriques à la guitare, assez peu convenue pour le style il faut le dire! On a donc d'un côté ces morceaux dont on retrouve après un ou deux chemins de croix ces typiques accords lourds, qui rendent le morceau très intéressant, accompagné de la voix éminemment plaintive d'Aaron, et de l'autre ces morceaux purement et simplement expérimentaux, quelques fois secondés par des guitares bievenues. Mais le hic c'est que ces morceaux-là (Heroin Chic et Apocalypse Woman pour ne pas les nommer, encore des histoires de femmes soit dit en passant) sont ennuyeux, trop étalés, sans grande émotion, les implémentations de chant féminin ne sauvent pas les "Nananana" et "Yeahyeahyeah" ridicules du chanteur.

Reste donc les morceaux qui démarrent et clôturent l'album, le premier étant une vraie perle d'expérimentation, le second se rapprochant beaucoup plus de ce qu'a fait MDB auparavant, ce qu'il réussit avec brio. Une bonne transition avec l'album suivant. Enfin bref, l'excellent côtoie le lourdaud. Il fallait oser, ils ont osé, ils s'en sortent pas mal, et même avec les honneurs pour cet exercice de style qui devient d'autant plus difficile que le style du groupe en est éloigné. Vous me pardonnerez ma solution de facilité en classant cet album: "doom".

A lire aussi en DOOM METAL par MOX :


SKEPTICISM
Aes (1999)
Rêver d'air, de noir sur fond de funeral doom




MY DYING BRIDE
Sinamorata (2005)
Second dvd autour de la dernière période mdb


Marquez et partagez




 
   MOX

 
   MEGATHERION

 
   (2 chroniques)



- Aaron Stainthorpe (chant)
- Andrew Craighan (guitares)
- Calvin Robertshaw (guitares)
- Adrian Jackson (basse)
- Bill Law (batterie)


1. The Whore, The Cook And The Mother
2. The Stance Of Evander Sinque
3. Der Uberlebende
4. Heroin Chic
5. Apocalypse Woman
6. Base Level Erotica
7. Under Your Wings And Into Your Arms



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod