Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  REMIX/ARRANG.

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1985 1 Exécution
1986 La Terreur
1987 Suprématie
1990 Weird Visions
1998 Résurrection
2008 3 Division Blindée
2011 Immortel
2014 Ultimatum
2016 Non Serviam
2020 Bestial

REMIX/ARRANG.

2021 Étranges Visions

COMPILATIONS

1998 In Memorium
 

- Style : Wolf's Gang
- Membre : Witches

ADX - Étranges Visions (2021)
Par DARK SCHNEIDER le 26 Mars 2022          Consultée 1206 fois

Comme beaucoup de groupes ADX s'est pris en pleine gueule une pandémie qui a lui a coupé l'herbe sous le pied. En effet, "Bestial" était sorti en début d'année 2020, soit le pire timing possible, empêchant le groupe de défendre sur scène ce nouvel album comme il le souhaitait. Un malheur ne vient jamais seul car quand le groupe a la possibilité de caler quelques dates à la rentrée 2021, leur guitariste Néo est subitement indisponible pour des raisons personnelles et de santé (force à lui !). Quand ça veut pas... Mais hors de question pour le fleuron du Heavy/Speed français de demeurer inactif. Ainsi, ADX a su mettre à profit le temps dont il disposait pour mettre en boîte un projet qui devait leur trotter dans la tête depuis longtemps : réenregistrer l'album "Weird Visions" dans leur langue natale.

Si les albums de réenregistrements sont devenus monnaie courante, la question de leur pertinence mérite toujours de se poser. Et ici dans le cas d'ADX, il n'y a pas trop de soucis à se faire : une version française de "Weird Visions" avait déjà été envisagée à l'époque. C'est la maison de disques Noise qui les avait plus ou moins contraint à chanter en anglais pour mieux s'exporter bien sûr... Sauf que comme à son habitude Noise n'a que peu soutenu le groupe, ne leur permettant finalement pas de mettre en boîte la version française, le tout conduisant à un premier split. On peut donc aisément comprendre la volonté du groupe de se réapproprier totalement cet album, et de le réaliser enfin de la façon dont il le voulait. Il ne s'agit donc pas là d'une simple manœuvre pour récupérer des droits sur un enregistrement, comme sur le discutable "Terreurs" de 2010.

Il faut dire aussi que depuis "Terreurs" le line-up du groupe a beaucoup évolué, et nous ne pouvons que reconnaître qu'ADX a désormais atteint son apogée sur le plan technique. On pourra ainsi s'amuser à faire des comparaisons entre la version originale de "King Of Pain", sa première version en français qui figurait sur "Ultimatum" et enfin cette deuxième relecture avec désormais Nicklaus et Néo aux six-cordes. Incontestablement, c'est cette dernière qui présente le plus haut niveau de maîtrise technique. On remarquera cependant que le chant de Phil est un peu en retrait dans le mix, ce qui peut surprendre au début, surtout dans le cadre d'un comparatif, mais cela se fait vite oublier au fil de l'écoute de l'album.

Le groupe s'applique à reproduire fidèlement l'esprit des partitions d'origine, c'est à dire leurs structures de base, il n'est pas question ici de tout réarranger, de triturer les compositions ou de trop les remettre à jour pour faire soi-disant "moderne". Non, ce "Étranges Visions" est ce qu'il aurait dû être dès le départ, mais bien sûr avec le son actuel, qui est d'ailleurs un poil trop agressif et sec à mon goût, petit défaut récurrent chez eux ces dernières années qui tend à rendre l'écoute un peu fatigante à la longue. C'est les solos de guitares qui permettront le plus à Néo et Nicklaus d'apposer leurs pattes respectives, en cela l'instrumental "Guerre Mystique" est une chance pour eux de s'exprimer pleinement. Ils enrichissent notablement les originaux, se font assez démonstratifs tout en respectant totalement l'esprit d'origine. On notera aussi la présence pour deux titres de l'ancien bassiste Deuch, qui figurait sur "Weird Visions", démarche des plus sympathiques, dommage que Betov n'ait pas pu être disponible lui aussi.

Une fois passé toutes ces considérations, le constat est assez simple : si "Weird Visions" avait vos faveurs, il est évident qu'"Étranges Visions" fonctionnera tout aussi bien chez vous. Le chant en français s'avère tout à fait pertinent, certes Phil n'est plus aussi performant et fougueux qu'en 1990 mais franchement, trente ans plus tard, il n'a aucune peine à s'adapter et possède évidemment toujours un timbre de voix aussi identifiable. Ses lignes de chant sont au final clairement plus qualitatives car il n'est plus handicapé par sa prononciation hasardeuse de l'anglais. Ainsi nous avons un album qui démarre du tonnerre avec "Le Sang De L'Ennemi" et surtout les excellents "Génération Perdue" (*) et "Sacrifié Pour La Cause" qui sont les deux gros tubes de cet opus. Des titres qui, en 1990, étaient des successeurs au niveau de "Suprématie".

Mais le temps et l'expérience accumulée ne transformeront pas en chef d'œuvre certaines compos moins marquantes, parfois moins inspirées, qui faisaient que "Weird Visions" était un album inférieur à ses deux prédécesseurs, bien que plus Speed et agressif (et pouvant flirter avec le Thrash). Je pense notamment aux pistes 6 à 8, qui ne parviennent décidément pas à susciter chez moi beaucoup d'intérêt. En revanche, "Invasion" gagne beaucoup à avoir ses textes en français. On remarquera également l'absence de "Kill The King", bah oui... J'ai du mal à dissocier cette reprise de cet album et j'aurai bien rêvé d'une tentative d'adaptation dans notre langue, mais là ça relève du pinaillage (d'autant qu'à la base elle n'était dispo que sur la version CD, pas le LP).

En conclusion, nous avons ici un album de réenregistrements à l'intérêt pleinement justifié, très réussi dans la forme (bien que je regrette cette prod trop puissante pour mes pauvres oreilles). Ce projet en valait la peine, justice est rendu à un album quelque peu maudit.

(*) Et puis bon sang, quand on parle de la Grande Guerre autant le faire dans la langue de Molière, ça tombe tellement sous le sens pour un combo français !

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


SAXON
Strong Arm Of The Law (1980)
SAXON montre ses gros bras




SORTILÈGE
Métamorphose (1984)
Tout le monde à la botte de SORTILÈGE !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Phil Grélaud (chant)
- Néo (guitares)
- Nicklaus Bergen (guitares)
- Julien Rousseau (basse, violoncelle)
- Didier Bouchard (batterie)


1. Étranges Visions
2. Le Sang De L'ennemi
3. Génération Perdue
4. Sacrifié Pour La Cause
5. Guerre Mystique
6. L'emprise
7. Le Reflet Du Mal
8. Terre De Colère
9. Trouble
10. Invasion



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod