Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  COMPILATION

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Lonewolf, Soulhealer, Cannon, Scanner, Running Wild, Rage, Persuader, Paragon, Helloween, Blind Guardian
- Membre : Savage Circus, Gamma Ray
- Style + Membre : Stormwarrior
 

 Site Officiel (412)
 Myspace (311)

IRON SAVIOR - Reforged - Riding On Fire (2017)
Par JEFF KANJI le 8 Février 2018          Consultée 861 fois

Quand on est coincé par un contrat avec un label, on se rend compte que l'on aurait dû lire toutes les lignes. Mais comme souvent, la jeunesse, l'enthousiasme et cette sensation de toucher du doigt le succès peut être enivrant. Et si Noise Records a eu une importance considérable dans l'explosion du Heavy allemand, et du Power en particulier, il a su aussi sucer les artistes jusqu'à la moelle en leur liant les membres façon nœud coulant. HELLOWEEN en avait fait les frais après les Keepers, contraint de ne rien sortir pendant plusieurs années (RHAPSODY a connu le même genre de galère avec Magic Circle Music, plus près de nous). RUNNING WILD a vu la plus grosse de partie de son catalogue indisponible pour des raisons de contrat...

Et aujourd'hui c'est au tour d'IRON SAVIOR, le bébé de Piet et Kai, le rejeton tardif de GENTRY puis de SECOND HELL d'en faire les frais. Ne pouvant ressortir ses cinq premiers opus en l'état, Piet Sielck a saisi l'opportunité qui lui était laissée en réenregistrant un florilège de titres de cette époque en leur donnant un coup de jeune, chose qu'il avait déjà fait pour son label AFM avec la réédition de "Megatropolis". Ainsi, IRON SAVIOR propose ni plus ni moins que son premier best of, sous une forme similaire au "Blast From The Past" de GAMMA RAY, à la différence que Piet ne revisite pas les albums post "Battering Ram".

Autre différence, la répartition n'est pas du tout égalitaire, "Condition Red" étant outrageusement représenté avec sept extraits, c'est plus que le référentiel premier disque (cinq), que "Unification" (trois, quatre pour la version japonaise), que "Dark Assault" et "Battering Ram" réduits à la portion congrue (un titre pour le premier, deux pour le cinquième album) des Allemands. Cette sélection est d'ores et déjà très personnelle et ne reflète pour moi absolument pas la physionomie de la discographie du groupe, qui a certes marqué le pas avec "Dark Assault", mais n'était pas franchement moins inspiré que "Condition Red", selon moi toujours, qui préfère largement "Battering Ram".

Fondamentalement on ne peut pas dire qu'on observe de gros changements, le groupe étant connu pour ses productions puissantes. Je regrette le départ de Thomas Nack, car nul doute que ses fûts auraient sonné bien moins petits et cliniques que ceux du nouveau venu Patrick Klose (ex-SCANNER). Les guitares sont plus tranchantes, mais sur pas mal de passages solo, on perd les guitares harmonisées typiques de Kai Hansen dont le style est reconnaissable entre mille, et sur un "For The World" on perd immanquablement au change (Hansi Kürsch intervenait largement sur la version originale de 1997). Et l'intérêt de réenregistrer un "Battering Ram" est même carrément discutable, hormis pour les droits, tant l'original sonne mieux.

En revanche, certains remaniements s'avèrent salutaires, et les titres de "Condition Red" tirent leur épingle du jeu, "Titans Of Our Time" bénéficiant des progrès vocaux réalisés par Piet Sielck en vingt ans. D'ailleurs sur "Watcher In The Sky" on perd les vocaux de Kai mais on croirait entendre Hansi Kürsch rugir sur le refrain, c'est dire. D'une manière générale, cette compilation est plutôt idéale pour découvrir IRON SAVIOR bien qu'elle soit incomplète car elle occulte presque entièrement le fait que Kai Hansen a activement participé au développement du groupe durant ses cinq années au sein du groupe, tant guitaristiquement que vocalement.

Il faut voir "Reforged – Riding On Fire" comme une sorte de best of. Et comme la plupart des compilations de ce genre, il est loin d'être parfait, IRON SAVIOR gagnant davantage à être découvert et apprécié avec un "Unification" ou le récent "Titancraft" que via cette compilation réalisée pour des questions de droit, et dont la puissance sonore relative ne suffit pas à faire une différence notable avec les originaux, si ce n'est plutôt à leur avantage.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


NOVERIA
Forsaken (2016)
Belle confirmation des italiens… et du belge




CRYONIC TEMPLE
Blood, Guts & Glory (2003)
Pour le powor !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Piet Sielck (guitare, chant)
- Joachim “piesel” Küstner (guitare, chœurs)
- Jan-sören Eckert (basse, chœurs)
- Patrick Klose (batterie)


1. Riding On Fire
2. Battering Ram
3. Brave New World
4. Prisoner Of The Void
5. Titans Of Our Time
6. Eye To Eye
7. For The World
8. Mindfeeder
9. Watcher In The Sky
10. Mind Over Matter

1. Warrior
2. Iron Savior
3. Tales Of The Bold
4. No Heroes
5. Break The Curse
6. Condition Red
7. Protector
8. I've Been To Hell
9. Coming Home [japan Bonus Track]
10. Atlantis Falling



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod