Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 7)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Lonewolf, Soulhealer, Cannon, Scanner, Running Wild, Rage, Persuader, Paragon, Helloween, Blind Guardian
- Membre : Savage Circus, Gamma Ray
- Style + Membre : Stormwarrior
 

 Site Officiel (354)
 Myspace (245)

IRON SAVIOR - The Landing (2011)
Par JEFF KANJI le 29 Mai 2012          Consultée 4340 fois

« Bonjour Monsieur Piet Sielck, ça fait longtemps qu’on ne vous a pas vu ? Combien ? Quatre ans déjà ? ! Il nous avait fallu déjà patienter trois ans entre "Battering Ram" et "Megatropolis". Après deux années (2005 et 2006) consacrées à faire tourner votre label (Dockyard 1) et à fricoter avec Thomen Stauch et vos poulains de PERSUADER en montant un excellent SAVAGE CIRCUS qui faisait presque de l’ombre au mighty BLIND GUARDIAN, on s’était demandé si "Megatropolis" n’était pas un ultime baroud d’honneur. Car il faut être clair, si IRON SAVIOR a fait rêver à ses débuts, c’est davantage pour son line-up que pour sa musique, qui restait ancrée dans le revival True Metal de la fin du siècle dernier. Retrouver le pote Kai Hansen a certainement dû être quelque chose d’intimement fort pour vous, Piet, qui êtes passé à deux doigts de la gloire planétaire il y a vingt-cinq ans quand vous répétiez avec Markus et Ingo, posant les bases d’HELLOWEEN. Et puis pour bien vous mettre les boules, la presse a cru bon de prendre le jeune IRON SAVIOR pour un side-project mené de front par votre pote. Vos routes se sont séparées une nouvelle fois mais tu es toujours là, aujourd'hui avec "The Landing".

Franchement Piet, chapeau ! On va même se tutoyer si ça te gêne pas car tu m’es extrêmement sympathique. Tu es un exemple de ténacité dans un milieu saturé où l’on ne te faisait pas de cadeau. Rien n’était acquis. Ta passion, plus forte que tout, t’a permis de nous délivrer des brûlots de Heavy Metal ou tradition (t’es assez old-school vieux, reconnais-le, en témoigne tes nombreuses reprises de classiques du Heavy) et efficacité sont quasi-toujours au rendez-vous. T’as bien galéré avec Dockyard et l’énergie que tu as déployé pour faire tenir (en vain) la baraque aurait pu t’anéantir. Mais non. Pas toi. Tu as pris les décisions qui s’imposaient : abandonner SAVAGE CIRCUS et te recentrer sur IRON SAVIOR. Signe du destin : Jan-Sören Eckert, ton bassiste historique rentre au bercail. C’est une bande de copains qui enregistre "The Landing".

Et on sent que vous vous êtes fait plaisir ! En délaissant un peu l’imagerie cosmique qui définissait la thématique de pas mal de textes (que ton pote Kai a gentiment repris à son compte pour "Somewhere Out In Space" entre autres), vous avez allégé votre propos et avez laissé libre cours à votre passion pour le Metal. Toujours brut de fonderie, dans la plus pure tradition teutonne, IRON SAVIOR apparaît ici libéré, alternant pépites Power ("The Savior", "Moment In Time") et pièces plus basiques en apparence à la gloire du Heavy Metal ("Heavy Metal Never Dies", "R.U. Ready") fédératrices. La traditionnelle power-ballad, incontournable de tout bon album du genre est assez réussie avec "Before The Pain" mais sans vouloir te froisser Piet, tu n’as pas vraiment la voix d’un crooner. Ton chant a fait depuis tes débuts des progrès considérables ; on est par moments assez proches de BLIND GUARDIAN ("Faster Than All") voire de GRAVE DIGGER ("Heavy Metal Never Dies"). Mais tu n’as pas la délicatesse d’Andi Deris ou le lyrisme de Michael Kiske. Cela dit je ne t’en veux absolument pas car tous les autres morceaux de l’album, bien qu’ancrés dans un traditionalisme qui ferait concurrence à DREAM EVIL, sont différents et on passe un excellent moment à leur écoute car chacun a sa particularité. L’épique "The Savior" au refrain obsédant qui précède "Starlight", cavalcade speed très basique (objectivement pas terrible car vu et revu des centaines de fois, mais le refrain reste ultra efficace), "March Of Doom" qui prend des allures plus guerrières ou "Heavy Metal Never Dies" qui sent bon la Harley Davidson sont autant d’incarnations du Heavy Metal qui donnent à la fois sa cohérence et sa variété à l’album. Les refrains sont extrêmement addictifs et achèvent de donner son cachet à "The Landing".

Le Metal semble par moments se chercher et se lénifier dans des expérimentations en tous genres où les artistes eux-mêmes se perdent. C’est grâce à des gars comme toi, Piet, que l’on n’oublie pas d’où l’on vient et qu’on retrouve le sentiment jouissif de jouer trois accords avec un gros son en scandant avec conviction que le Heavy Metal ne meurt jamais. Tu as d’ailleurs opté pour un son de guitare corrosif, assez inhabituel pour le style mais extrêmement tranchant. Tu n’as rien inventé, je pense même que tu en es conscient depuis tes débuts, mais tu prouves que tu as encore des choses à dire et que ta passion pour le Heavy Metal est intacte avec "The Landing" ».

Vous noterez le nombre de fois où vous pourrez lire le terme Heavy Metal dans cette chronique. Piet Sielck et son IRON SAVIOR sont le Heavy Metal, et si ils ne nous sortent toujours pas l’album du siècle, "The Landing" aura sa place de choix dans votre discothèque, un peu meilleur que son prédécesseur et au moins aussi fédérateur (ce "Hall Of The Heroes"...). La présence de deux réenregistrements ("Atlantis Rising" du premier opus éponyme et "Coming Home" extrait d’ "Unification") corrobore le propos : le temps n’a visiblement aucune prise sur IRON SAVIOR, et toujours pas sur "The Landing".

3,5/5.

Morceaux préférés : "The Savior", "Heavy Metal Never Dies".

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SABATON
The Last Stand (2016)
Le leader du Heavy




SAXON
Heavy Metal Thunder Live - Eagles Over Wacken (2012)
Battalions of Wacken


Marquez et partagez







 
   JEFF KANJI

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Thomas Nack (batterie, percussion)
- J. “piesel” Küstner (guitare, choeurs)
- Jan-s Eckert (basse, chœurs)
- Piet Sielck (guitare, chant)


1. Descending
2. The Savior
3. Starlight
4. March Of Doom
5. Heavy Metal Never Dies
6. Moment In Time
7. Hall Of The Heroes
8. R.u. Ready
9. Faster Than All
10. Before The Pain
11. No Guts No Glory
12. Coming Home (re-recorded Version 2011)
13. Atlantis Rising (re-recorded Version 2011)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod