Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  LIVE

Commentaires (15)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Machine Head, Lowdown, Exhorder, Biomechanical, Infernoise, Kristendom
- Membre : Jerry Cantrell , Philip H. Anselmo & The Illegals, Arson Anthem, Necrophagia, Crowbar, Down, Damageplan, Hellyeah, Viking Crown
 

 Site Officiel Du Groupe (514)
 Myspace Du Groupe (482)
 Chaîne Youtube (295)

PANTERA - Official Live : 101 Proof (1997)
Par MOX le 6 Janvier 2003          Consultée 8559 fois

Le quartette américain nous a sorti, depuis sa naissance, quelques perles d'albums qui restent aujourd'hui de grands albums de metal tout simplement. Toute la violence de leurs titres se devaient d'être extériorisée au moins une fois dans un live digne de ce nom. Et ils l'ont fait.

Pantera est un grand groupe de scène. Quoi de mieux que d'essayer de retranscrire l'ambiance et le son dégagés? Va pour le son, absolument énorme. Tout ressort bien, on voit que la production a suivi: Darrell fait littéralement cracher sa gratte et on sent un Phil Anselmo en grande voix. Bref c'est un grand plaisir pour les oreilles de ne pas sentir un son aussi brouillé que dans d'autres live. Quant à l'ambiance, on se l'imagine assez facilement dans la fosse. Le sacré bordel s'entend tout le long de l'album, mais quelque chose me chffone tout de même. Tout ça ne semble pas très spontané, peut-être que l'ensemble provient de plusieurs concerts mais il n'empêche que les braillements du public sont parfois monocordes et répétitifs. Oserais-je soupçonner du trifouillage aux studios? Peu importe on sent des cris et le public répondant (parfois) à Phil. Et puis l'effet live est là: ce dernier communique avec le public assez fréquemment.

Une fois l'atmosphère mise en place, ce n'est que délectation. Pantera reprend tous ses titres phares, réputés particulièrement péchus et foutant une furieuse envie de se défouler sur le voisin. Le tout bien interprété, à la Pantera: une guitare bien puissante, une basse vrombissante et une voix tantôt grasse tantôt aigüe, mais tout le temps aggressive.
Histoire de vous achever complètement Pantera conclut par deux pistes studio inédites, "Where you come From", assez lourd et "I can't Hide", très rapide. Le tout bien heavy, marqué donc par la patte Pantera.

Official Live, en plus de démontrer l'efficacité particulière des morceaux de Pantera sur scène, même si on 'en doutait pas, se double d'un qualificatif "best-of". Découvrir le groupe avec ce live est le meilleur moyen de vous imprégner de toute cette musique violente, bien américaine mais bigrement "groovy".
Alez comme le montre Phil de partout, je vais me prendre une petite bière.

A lire aussi en THRASH METAL :


GENERATION KILL
Red White And Blood (2011)
Quand le frontman d'EXODUS se met au Crossover...




JACKHAMMER
The Ultimate Martyr (2003)
Groove metal


Marquez et partagez




 
   MOX

 
   BIONIC2802
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- Phil Anselmo (chant)
- Dimebag Darrell (guitare)
- Vinnie Paul (batterie)
- Rex (basse)


1. New Level
2. Walk
3. Becoming
4. 5 Minutes Alone
5. Sandblasted Skin
6. Suicide Note, Pt. 2
7. War Nerve
8. Strength Beyond Strength
9. Dom/hollow
10. This Love
11. I'm Broken
12. Cowboys From Hell
13. Cemetery Gates
14. Hostile
15. Where You Come From
16. I Can't Hide



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod